• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Coronavirus : les canadiens font le plein de cannabis
Publié le 27/03/2020

SociétéCanada

Twitter Facebook 649 partages

Partout dans le monde, la pandémie de coronavirus a provoqué une ruée vers les grandes surfaces et magasins pour faire le réapprovisionnement : les rayons ont notamment été vidés des paquets de pâtes et du papier hygiénique. Mais au Canada, les habitants ont des priorités quelques peu différentes. Ils font le plein... de cannabis.

Des ventes qui explosent dans de nombreuses provinces. Les files d'attente s'allongent devant les magasins et points de vente de cannabis, légalisé en 2018. Pourtant, depuis lundi, les commerces considérés comme non essentiels ont été fermés, afin d'enrayer la propagation du Covid-19. Fermeture prévue pendant minimum trois semaines.

Néanmoins, certaines provinces, telles que l'Ontario et Québec, ont gardé leurs magasins et sites internet ouverts, afin de vendre leur produit aux clients. Et ces derniers sont nombreux à faire des provisions, en vue de la quarantaine. L'Ontario affirme même que les ventes ont augmenté de 80%. La Colombie-Britannique enregistre un rythme plus régulier.

Le nombre de clients entrant dans le magasin doit cependant être limité, distanciation physique oblige. Mais pour Nathalie Arguin, présidente de la Fédération des employées et des employés des services publics, c'est insuffisant. « La circulation ininterrompue dans les succursales et la manipulation des produits par la clientèle dans des lieux exigus sont des facteurs très inquiétants pour les employés et cela augmente les risques de contamination pour la population. »

Les Canadiens se ruent sur le cannabis

Les Canadiens se ruent sur le cannabis
© Jan Faukner / 123RF

Certains stockent du PQ, chacun son truc !