• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Des ratons laveurs ivres aperçus dans une ville au Canada
Publié le 23/09/2019

InsoliteCanada

Twitter Facebook 300 partages

Ces dernières semaines, les habitants de Stitsville près d'Ottawa ont été surpris par des ratons laveurs bien mal en point. Complètement amorphes, les animaux titubaient dans les rues de la ville et semblaient être ivres. Un abus de fruits fermentés pourrait être la cause de ce comportement.

 

 
© Moose Henderson/123RF

 

L'alcool est dangereux pour la santé et est à consommer avec modération. Un message que vous voyez sans doute régulièrement dans les médias, mais qui a visiblement échappé aux ratons laveurs dans la paisible commune de Stitsville au Canada. Récemment, plusieurs habitants ont déclaré avoir vu les carnivores se comporter étrangement. À plusieurs reprises, ils décrivent des difficultés dans les déplacements, et une incapacité à se lever.

Les habitants ont également été interpellés par le fait que l'espèce habituellement nocturne se déplaçait durant la journée. Le 9 septembre dernier, Emily Rodgers, habitante de la ville, a retrouvé dans son jardin l'un des malheureux carnivores totalement amorphes. "Il ne pouvait pas vraiment bouger. Il traînait ses jambes, il tremblait, il avait du mal à se lever. On pouvait dire que quelque chose n'allait pas avec lui" explique-t-elle à la télévision canadienne. Les services de la ville sont ensuite venus prendre en charge l'animal.

Des observations menées sur plusieurs d'entre eux rapportent ainsi un abus de fruits fermentés. Michael Runtz, professeur de biologie, a expliqué à la télévision canadienne que beaucoup de fruits étaient tombés des arbres cette saison. "Certains étaient tellement saouls qu'ils sont tombés de l'arbre où ils étaient !" a constaté le professeur. Le lien avec les ratons laveurs a donc été rapidement établis par les scientifiques.

Michael Runtz a également décrit la démarche à suivre avec les animaux : "N'essayez pas de leur donner du café et de les rassurer, mais laissez-les. Si l'animal vous inquiète vraiment, appelez... Des agents de contrôle des animaux viendront l'examiner."