Publié le 17/02/2019

#Transport #France

Airbus arrête de produire le mythique A380

Il était le roi du ciel ! L'A380 était en 2014, le plus gros avion de transport de passagers et le troisième plus gros avion de l'histoire aéronautique. Malheureusement, on parlera bientôt de lui au passé, car la société Airbus a annoncé qu'elle stoppait la production de cet appareil faute de commandes suffisantes.

 

© Durk Talsma /123rf

Cela faisait seulement 12 ans que l'A380 était mis sur le marché. Il est jeune, puissant, il est aussi l'un des plus gros avions transportant des passagers, mais malheureusement, il ne sera plus produit par la société Airbus.

À l'image du concorde, l'A380 représentait un rêve pour les ingénieurs en aéronautiques. Pour aller encore plus loin dans la conquête du ciel, tous les moyens ont été mis en place pour imaginer et construire l'avion le plus impressionnant. Mais aujourd'hui, l'A380 ne fait plus rêver.

La société essuyait de plus en plus d'annulation de commande. Parmi les compagnies aériennes qui ont fait volteface, on peut citer Emirates et Qantas.

Pourquoi arrêter de produire cet avion ?

Lors de sa conception, la scène aéronautique s'organisait essentielle autour des gros hubs, tels que Londres, Atlanta, Dubaï, ou encore Paris, mais avec le temps, les aéroports secondaires ont sorti leur épingle du jeu et ont conquis les voyageurs. Mais pour desservir ce type d'aéroport, il n'est pas nécessaire aux compagnies d'avoir dans sa flotte un tel avion.

L'arrivée en masse des compagnies low cost a mis également du plomb dans l'aile de l'A380. Pour ne pas vendre à perte, les compagnies comme Ryanair, Volotea, Transavia ou encore Norwegian ont préféré acheter des avions plus petits, moins couteux et de ce fait, rentables plus rapidement.

Dans ce cas de figure, Tom Enders, président exécutif d'Airbus, qui quittera ses fonctions le 10 avril, a pris la décision d'annoncer l'arrêt de la production de l'A380 : « La conséquence de cette décision est que notre carnet de commandes n'est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l'A380 et ce, malgré tous nos efforts de vente auprès d'autres compagnies ces dernières années. Cela mettra un terme aux livraisons d'A380 en 2021 ».