Publié le 12/10/2019

#Environnement #Brésil

Au Brésil, de mystérieuses marées noires inquiètent les autorités

Ces dernières semaines, plus de 125 plages du nord-est du Brésil ont été polluées par des hydrocarbures. Lundi dernier, le président Jair Bolsonaro a indiqué que ces marées noires pourraient résulter d'une activité criminelle ou d'un naufrage. Une enquête a été ouverte pour comprendre les causes de cette catastrophe écologique.

 

  © belchonock/123rf

 

Un "crime environnemental". Voici comment les autorités brésiliennes décrivent les mystérieuses marées noires qui polluent depuis début septembre des centaines de plages du pays. Sur les images relayées par les médias nationaux, des galettes de pétrole brut incrustées dans le sable ou sur le rivage, sont venues ternir le paysage de nombreuses plages paradisiaques.

Alors qu'une enquête a été ouverte samedi dernier pour déterminer l'origine de cette pollution qui s'étend désormais sur plus de 3 000 kilomètres de côte , des responsables environnementaux ont estimé que le pétrole ne viendrait pas du Brésil, mais plutôt du Venezuela.

"Les premiers éléments montrent que le pétrole qui pollue toutes ces plages aurait la même origine, qui n'a toujours pas été déterminée", a par ailleurs précisé l'agence environnementale publique Ibama. Dans les 8 États touchés, des équipes de nettoyage ont été mobilisées. Les marées noires ont déjà causé la mort de plusieurs oiseaux et tortues marines.

Sur des images filmées par le secrétariat de l'environnement du Sergipe, l'un des États les plus touchées par le phénomène, un baril rouge et jaune échoué dans le sable se distingue au milieu d'une importante tache noire. "Des barils ont été retrouvés sur la côte du Sergipe. Ces galettes de pétrole pourraient provenir de là", a ainsi expliqué le secrétariat dans un communiqué.