Crise au Qatar sept compagnies aériennes arabes ne desservent plus Doha
Publié le 06/06/2017 833 partages

TransportQatar

Twitter Facebook 833 partages

En raison de la rupture diplomatique entre le Qatar et plusieurs pays arabes, sept compagnies aériennes ont stoppé leur desserte de Doha : les compagnies émiraties Etihad (Abu Dhabi), Emirates (Dubaï), les low cost flydubai et Air Arabia, la Saudia (Arabie Saoudite), Gulf Air (Bahreïn) et Egyptair (Egypte).

L'Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis, Bahreïn, mais aussi l'Égypte ont annoncé la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar. La crise diplomatique entre le Qatar et plusieurs pays arabes a des conséquences importantes sur le trafic aérien. En effet, les compagnies aériennes émiraties Etihad, Emirates, les low cost flydubai et Air Arabia, ainsi que la Saudia (Arabie saoudite) et Gulf Air (Bahreïn), ont annoncé lundi 5 juin 2017 la suspension de tous leurs vols vers ou depuis le Qatar. La suspension des vols avec le Qatar par Etihad Airways, Emirates, flydubai et Air Arabia, mais aussi Egyptair est entrée en vigueur ce mardi matin et durera "jusqu'à nouvel ordre". L'Autorité de l'Aviation civile en Arabie saoudite a carrément annulé la licence de Qatar Airways et décidé de fermer les bureaux de la compagnie. Les Émirats, l'Arabie saoudite et Bahreïn, mais aussi l'Egypte ont fermé leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes avec le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme. Ces espaces aériens interdits de survols par Qatar Airways obligeront la compagnie à modifier ses plans de vol, pouvant provoquer des retards.

En réponse, la compagnie Qatar Airways a annoncé qu'elle n'assurera plus ses liaisons avec l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte. Etihad, la compagnie aérienne d'Abou Dhabi, propose à ses clients des remboursements complets de billets d'avions. La compagnie Emirates, basée à Dubaï, propose à ses passagers un remboursement intégral de leur billet d'avion et une nouvelle réservation gratuite pour les destinations de substitution les plus proches desservies par la compagnie. De même, la compagnie Arabia propose un remboursement ou un échange pour une autre destination. Une crise qui ne sera pas sans répercussions pour les nombreux voyageurs en transit vers les aéroports des pays du Golfe pour se rendre en Asie notamment.

Gulf Air fait partie des sept compagnies aériennes suspendant leur vol

Gulf Air fait partie des sept compagnies aériennes suspendant leur vol
© Gulf Air