• Connexion
Le Bhoutan, royaume de la nature et de l'environnement
Publié le 07/03/2018 539 partages

NatureBhoutan

Twitter Facebook 539 partages

Le Bhoutan serait-il en passe de devenir le pays le plus écoresponsable sur Terre ? Ce royaume himalayen de 730.000 âmes est devenu en quelques années l'exemple ultime d'un mode de vie respectueux de l'environnement, privilégiant même le respect de la nature à son économie national.

On en entend peu parler, et pourtant, le Bhoutan excelle en terme de protection de l'environnement. Avec ses 72% de territoire recouvert de forêt, il est devenu le seul pays à ne pas émettre de CO2 au monde. Mieux encore, le pays absorbe trois fois plus de carbone qu'il n'en produit.

Il faut dire que la nation asiatique se donne les moyens pour protéger sa nature et limiter son impact écologique : en 2015, elle bat le record du monde du nombre d'arbres plantés en une heure (49 672). Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Un véritable mode de vie

Un véritable mode de vie
© Kennyphoto/123RF

Parmi les autres objectifs ambitieux du Bhoutan, il y a celui de devenir le premier pays au monde 100% bio d'ici 2020. La filière bio représente déjà 80% de l'agriculture nationale selon le gouvernement, puisque les agriculteurs bhoutanais savent se réguler en matière de produits chimiques : ils en utilisent près de cent fois moins que leurs homologues français, 15 kg par hectare contre 137 dans l'Hexagone. L'air que l'on respire y est d'ailleurs le plus pur au monde, 5 % de plus que la norme européenne. Au Bhoutan, 90 % des habitants possèdent des terres à 99 % bio.

D'autres mesures ont été abordées pour que les nouveaux modes de vie occidentaux impactent au minimum l'environnement bhoutanais : un jeudi piéton a été instauré pour interdire la circulation des voitures pendant un jour de la semaine ; le tabac, l'alcool ou encore les fast-foods sont excessivement taxés ; l'alpinisme y est interdit pour ne pas perturber le fragile écosystème des montagnes ? Toutes ces mesures sont complétées par la ferme intention de limiter le tourisme de masse : pour entrer dans le pays, il vous faudra débourser entre 200 et 290 dollars par jour et par personne.

Mobilité durable, agriculture bio, respect de l'environnement ? Au final, ce n'est pas une surprise que le Bhoutan soit à l'avant-garde de la protection de l'environnement. Son secret tient en un mot : l'éducation. Dès leur plus jeune âge, dans les écoles, les Bhoutanais consacrent une partie de la journée à "l'éducation environnementale", pour apprendre comment vivre de la nature, tout en la respectant. Un moyen de passer le flambeau à la génération suivante.