• Connexion
Barahona : l'autre République Dominicaine
Publié le 29/01/2019

InsoliteRépublique dominicaine

Twitter Facebook 448 partages

Non loin de la frontière avec Haïti, au sud-ouest du pays des Grandes Antilles, se trouve un petit coin de paradis aux couleurs de la nature et de la mer : Barahona. Cette région reste peu connue des touristes mais elle est l'autre République Dominicaine. Tourisme vert, paysages à couper le souffle et activités à gogo sont au rendez-vous.

 

 
© Francis Salvador Ramirez Ogando/123RF

Au pied de la forêt tropicale humide dont la brume cache les arbres, se trouve un petit paradis : Barahona. À proximité de la mer des Caraïbes découvrez une région aux couleurs de la verdure et de la mer turquoise.

À l'entrée de la ville, vous verrez un panneau où il est inscrit Paraiso. Que signifie-t-il ? C'est le nom que les Haïtiens ont donné à cette merveilleuse des Caraïbes. Cela signifie Paradis. Un nom qui ne donne qu'une envie : rentrer !

Une nature préservée

Même si la région est pauvre, elle prend soin de sa nature. En effet, Barahona est l'une des régions les plus préservée de la République Dominicaine. Entre forêts, rivières ou encore parcs les amoureux de l'environnement ne seront pas déçus.

Au réveil, écoutez les oiseaux chanter lorsque l'aube se lève. Au cours de la journée, partez découvrir la biosphère de l'UNESCO, longeant la côte depuis la ville portuaire de Santa Cruz de Barahona.

 

Des activités en pleine nature

Barahona regorge d'activités à faire en pleine nature. Pourquoi ne pas visiter la plantation de café la Mamie, en plein coeur de la montagne dans un calme profond ou bien embarquer dans un bateau pour une merveilleuse excursion à la plage de Bahia Las Aguilas.

Pour les plus sportifs, éclatez-vous en vous lançant dans le vide avec la tyrolienne dans la forêt de la Casa Bonita Tropical Lodge. Faites des promenades à cheval dans un paysage majestueux, en VTT ou encore à pied.

À la découverte de traditions

Cet endroit des Caraïbes est si peu fréquenté par les touristes que les traditions perdurent dans le temps. Rencontrez à chaque coin de rues la population locale. Lorsque vous marcherez vous tomberez sûrement sur des vaches dans les villages et vous pourrez même assister à un rite vaudou : le combat de coqs.