• Connexion
Bali : le temps s'arrête pour le Jour du Silence
Publié le 03/05/2019 244 partages

SociétéIndonésie

Twitter Facebook 244 partages

Le jeudi 7 mars l'île indonésienne de Bali a célébré le Jour du Silence. Le temps était sur pause : trafic aérien suspendu et connexions internet mobiles stoppées. La journée était à la méditation et au calme. Les touristes ont été invités à participer à cette journée spéciale.

 

 
© Rustam Shigapov/123RF

À Bali c'était le Jour du Silence le jeudi 7 mars. Pour profiter pleinement du silence pendant une journée le trafic aérien a été suspendu ainsi que les attractions touristiques. Ce sont même les connexions internet mobiles qui ont été stoppées.

Une tradition pour les hindous et une invitation à l'évasion et à la méditation pour les autres habitants et les touristes.

Une journée de méditation

Le jeudi 7 mars c'était le nouvel An balinais. Durant cette journée les hindous méditent et profitent du calme de la nature. En effet pendant 24 heures ils cessent leurs activités habituelles pour jeûner.

Le reste de la population et les visiteurs sont invités à rester chez eux pour participer à leur manière à cette tradition dans la vie des hindous. Un bon moyen pour tester le yoga et profiter pleinement de la quiétude de l'île.

 

La vie comme mise sur pause

Les attractions touristiques, les connexions internet mobiles ou encore le trafic aérien sont suspendus le temps d'une journée. Le gouvernement local a demandé la coupure des connexions internet mobiles sauf pour les hôpitaux et la police.

Dans la rue le bruit des klaxons et le vroum-vroum des motos ne favorisent pas la méditation. C'est pour cela que les automobiles et les deux-roues ont été interdits de circulation. Par ailleurs les services d'urgence n'étaient pas concernés.

Ce sont également les centres commerciaux et les attractions touristiques qui ont été fermées toute la journée. Le calme était la seule priorité.

Un trafic aérien suspendu

En effet ce sont plus de 400 vols qui ont été suspendus. À partir de 6h du jeudi matin l'aéroport international Ngurah Rai a stoppé tous les vols. 468 vols dont 207 liaisons internationales ont été touchés par cette suspension.

Dans un communiqué le responsable de l'autorité aéroportuaire Elfi Amir explique qu'un " aéroport est un lieu toujours très animé et bruyant et comme les hindous doivent se concentrer sur leurs activités religieuses les opérations des aéroports seront suspendues ".

Quelques jours de fête

Cette tradition religieuse était précédée de jours festifs. En effet les touristes et la population locale ont pu participer aux rituels hauts en couleur ayant pour but de faire peur aux mauvais esprits.

Le mercredi 20 mars des monstres de papier appelés Ogoh-Ogoh ont déambulé dans les rues. À la fin ils ont été brûlés pour symboliser le renouveau et la purification.