• Connexion
Une compagnie aérienne envoi un chien dans le mauvais aéroport
Publié le 15/05/2019

InsoliteEtats-Unis

Twitter Facebook 223 partages

La compagnie aérienne American Airlines a dû présenter ses excuses après avoir accidentellement envoyé un chien dans le mauvais aéroport. Pendant 30 longues heures le chien et sa maîtresse ont été séparés.

 

 
© Cojocari Dragosh / 123rf

Mardi matin, aux Etats-Unis, la compagnie aérienne American Airlines a envoyé un chien dans le mauvais aéroport. Alors que Amber Dalton attendait son chien en Caroline du Nord, son chien atterrissait à Philadelphie.

Une passagère, Amber Dalton souhaitait se rendre à San Francisco mais a été informée par les employés de la compagnie que l'avion qu'elle doit prendre ne peut pas transporter d'animaux. Elle décide alors de faire escale jusqu'à Dallas pour pouvoir rejoindre San Francisco avec son chien.

Arrivée à destination, son chien n'est pas là. L'attente fut longue, les employés de l'aéroport n'ont pas localisé le chien tout de suite. "À ce stade, je suis vraiment énervée parce que cela fait deux fois que mon chien aurait dû atterrir, cela fait plus d'une heure et il n'est toujours pas là", a déclaré Amber Dalton sur ses réseaux sociaux.

Quelques heures plus tard, les responsables ont annoncé que le chien avait été placé par erreur dans un avion en direction de Philadelphie. "Je pense que beaucoup de choses auraient pu lui arriver. C'est horrible. Et ils ne veulent pas m'aider parce que je suis contrariée, mais je suis contrariée parce que vous avez perdu mon chien et vous le traitez comme un bagage perdu", témoigne Amber. Finalement un membre de la compagnie a raccompagné l'animal à sa destination d'origine et le maître et son chien ont pu être de nouveau réuni.

"Il est frustrant de constater que le voyage de nos clients ne se déroule pas comme prévu et nous nous excusons pour la gêne occasionnée. La sécurité de tous nos clients est notre priorité absolue " s'est excusée la compagnie. Par la suite, American Airlines a remboursé les frais de transport des bagages et de l'animal et lui a remis un bon de vol gratuit. "Tout l'argent ne résout pas le prochain incident qui pourrait être mortel", a-t-elle déclaré.