Bagarre à bord d'un airbus de KLM, deux avions de chasse appelés à la rescousse !
Publié le 11/10/2018 457 partages

TransportPays-Bas

Twitter Facebook 457 partages

Dans le ciel allemand, une bagarre éclate à l'intérieur d'un airbus A330-200 de KLM devant relier Abou Dhabi à Amsterdam, samedi dernier. Un passager violent et des blessés légers, le pilote n'hésite pas à contacter les autorités. Dès l'entrée sur le territoire néerlandais, l'armée de l'air du pays dépêche deux chasseurs F-16 pour escorter l'appareil jusqu' à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Un week-end presque comme les autres dans le ciel européen.

L'airbus A330-200 de KLM sous bonne escorte !

L'airbus A330-200 de KLM sous bonne escorte !
© Wesley Klijnstra / 123RF

« Un Américain de 29 ans est devenu agressif après avoir été prié par le chef de cabine de regagner son siège. Une bagarre a ensuite éclaté et les membres de l'équipage, avec des passagers, ont réussi à maîtriser l'homme. » a témoigné une représentante de l'armée de l'air néerlandaise à l'AFP. Opéré par KLM Royal Dutch Airlines, ce vol Abou Dhabi - Amsterdam n'a pas été avare en péripéties.

Deux yeux au beurre noir plus tard, l'armée de l'air des Pays-Bas envoyait deux de ses chasseurs F-16 pour escorter l'airbus A330-200 de la compagnie. Bien encadré par ses compagnons armés de missiles, l'avion a pris un itinéraire plus court afin d'atterrir plus rapidement. Le malandrin a finalement été appréhendé avant d'être placé dans un institut psychiatrique. Les passagers légèrement blessés ont été pris en charge à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.

Le F-16, une machine de guerre !

Le F-16, une machine de guerre !
© Jvdwolf / 123RF

Digne d'un film d'action avec Bruce Willis, ce scénario reste exceptionnellement rare. En effet, l'armée de l'air ne fait appel à ses avions de combat uniquement en cas de perte de communication avec un avion de ligne, d'abscence de plan de vol d'un appareil ou si un grave problème est rapporté par le pilote.