• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Aveyron : ce village français reçoit un héritage surprise de 14 millions d'euros
Publié le 16/02/2020

SociétéFrance

Twitter Facebook 110 partages

L'année 2020 commence plutôt bien pour se petit village de l'Aveyron. Montézic vient d'hériter d'une très grosse somme. En effet, un amoureux du village a légué 14 millions d'euros à la commune. Un très beau cadeau, venant d'une personne très attachée à Montézic.

 

 
© Montézic / Capture écran Google Maps

Le plus souvent, les héritages se lèguent au sein d'une même famille, mais il existe quelques cas particuliers. Dans cette (belle) histoire que nous allons vous raconter aujourd'hui, c'est en fait un village tout entier qui a hérité de la coquette somme de 14 millions d'euros. Direction Montézic, dans l'Aveyron, aux portes du parc naturel régional de l'Aubrac et à quelques kilomètres d'Aurillac.

Montézic est un petit village français qui compte 300 âmes et ne fait pas régulièrement les gros titres des médias et des magazines. Mais alors qui a voulu léguer sa fortune à ce petit village du centre de la France ?

Le généreux donateur, Bernard Milhau, était un riche homme d'affaire qui n'avait alors jamais habité à Montézic. Cependant, il s'y rendait en vacances régulièrement depuis l'enfance et avait un attachement particulier avec le lieu.

L'élu de la ville, René Lavastou, témoigne : "il venait en vacances depuis son enfance" et est "resté très attaché au village et au patrimoine local. Il se sentait Aveyronnais, c'est le cas de beaucoup d'Aveyronnais expatriés". Malgré son attachement si particulier à la ville, les deux individus ne se sont jamais rencontrés. Sa richesse proviendrait de plusieurs immeubles et appartements situés à Cannes et à Levallois-Perret, ville qui jouxte Paris.

C'est en 2018 que Berbard Milhau décède et lègue sa fortune à la ville de Montézic. Mais avant de rendre l'information publique, le mer a préféré être sûr et attendre "que le notaire vérifie qu'il n'avait pas d'héritiers".

L'homme d'affaire était apprécié dans ce charmant village en pierre. Dans France Info, Raymond Goutal se remémore "quelqu'un qui était généreux, discret, mais qui avait les valeurs de la vraie vie".

Une aubaine pour le village

Si les finances Montézic se portent plutôt bien grâce aux retombées économiques d'une centrale hydroélectrique proche, nous précise le journal Sud-Ouest, ce legs permettra au village de prospérer et de développer de nouveaux projets, qu'ils soient sociaux, urbains ou agricoles.

Cependant, ce ne sera pas le maire actuel qui gérera le budget, car il a décidé de ne pas se représenter aux élections municipales. "Je ne vais pas gérer ça, je ne me représente pas. La future équipe municipale en fera bon usage", affirme-t-il, encore une fois dans Sud-Ouest.