• Connexion
Au Pérou, le pont Qeswachaka permet le rassemblement entre les communautés
Publié le 17/07/2019

CulturePérou

Twitter Facebook 93 partages

Surprenante d'ingéniosité, l'architecture inca constitue encore aujourd'hui un modèle pour les civilisations du monde entier. Parmi ses derniers vestiges, le pont Qeswachaka au Pérou. Reconstruit chaque année, l'ouvrage est un vecteur de fête et de rapprochement entre les communautés.

 

 
© Boguslaw Chyla/123rf

Situé à 3 700 mètres d'altitude, le pont Qeswachaka surplombe les gorges de la rivière Apurimac, très fréquentée par les amateurs de canoë-kayak. Long de 33 mètres, le pont est relativement difficile d'accès, la province de Canas se situant à 3 heures de route de Cuzco, l'ancienne capitale de l'Empire Inca. Au coeur des Andes se dresse le pont, entièrement construit en ichu, une fibre végétale très répandue dans les montagnes péruviennes.

Dernier pont inca encore en activité, le Qeswachaka jouit d'une autre particularité plus exceptionnelle encore. Régulièrement abîmé par les conditions climatiques difficiles de la région (vents et pluies sont très souvent au rendez-vous.), le pont est reconstruit chaque année par les communautés quechuas situées à proximité : Huinchiri, Chaupibanda, Choccayhua et Ccollana Quehue.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julie (@rausis__) le

Une restauration dans le respect de la tradition

Lors de la deuxième semaine de juin, plus de 700 personnes se réunissent pour débuter la restauration qui dure 4 jours. Celle-ci débute par la confection de cordes qui serviront à créer la structure du pont. D'autres cordes seront ensuite entremêlées et attachées aux socles de pierre situées des deux côtés du pont. La dernière étape de la restauration est réalisée par des artisans qui tissent le pont en débutant aux deux extrémités, avant de se rejoindre au milieu. Une restauration entièrement réalisée à la main et qui se transmet de génération en génération chez les Incas depuis plus de 5 siècles.

Découvrez en vidéo les étapes de construction du pont.

À l'issue de cette rénovation, les restes de l'ancien pont sont jetés symboliquement dans les gorges de l'Apurimac. C'est alors qu'une fête est organisée pour célébrer les liens qui unissent les communautés vivant dans la province. Ces dernières sont invitées à traverser le pont afin de l'inaugurer. Pour l'occasion, des échanges commerciaux ont également lieu.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jorge Acosta Valdiviezo (@jorgeologo) le

Ouvert au public, l'impressionnant pont est proposé dans de nombreux circuits de voyage par les tours-opérateurs. Son originalité et sa localisation font du Qeswachaka un lieu incontournable lors d'un voyage au Pérou.