• Connexion
Des rivérains exaspérés des hôtels qui défigurent l'Acropole
Publié le 08/03/2019

SociétéGrèce

Twitter Facebook

Un nouvel hôtel de 33 mètres de haut se construit aux pieds du Parthénon. Cet imposant bâtiment, qui s'ajoute aux nombreux autres hôtels, exaspère les habitants qui ont lancé une pétition pour arrêter la constuction. Les propriétaires n'auraient pas reçu l'autorisation du Conseil des archéologues pour lancer les travaux.


Un nouveau bâtiment de 33 mètres et ses échafaudages est en train de se construire sur une surface de 2 700m², dans le quartier de Koukaki à Athènes et masque déjà le célèbre Parthénon. Cet hôtel de dix étages surplombe les autres hôtels et défigure l'Acropole selon de nombreux habitants. En réaction, les riverains en colère ont lancé des pétitions qui ont déjà reçu 22 000 signatures pour bloquer la construction. Ils souhaitent dénoncer les propriétaires qui n'auraient pas reçu l'autorisation du très strict Conseil des archéologues pour lancer les travaux. De plus, ils entament une procédure pour saisir le Conseil d'État contre les permis de construire octroyés en 2017.

Le ministère de l'Environnement a répondu en réunissant un comité et proposant deux solutions : modifier la réglementation de la construction dans la région ou demander une réduction de la hauteur des bâtiments par décret ministériel. "La vue de l'Acropole ou de tout autre monument est un atout culturel et ne peut en aucun cas devenir le privilège de quelques-uns", a déclaré Myrsini Zorba, le ministre de la Culture et des Sports.

Depuis 2017, une loi a été adopté pour autoriser la construction d'immeubles de dix étages, en réponse à une forte croissance des touristes dans tout le pays. En 2018, la Grèce a accueilli 32 millions de touristes, près de trois fois sa population. En conséquence, les constructions d'hôtels foisonnent. "On compte quasiment un nouvel hôtel par jour dans le centre-ville athénien", s'alarme Vassilis Daskalopoulos, analyste politique grec, qui redoute la naissance d'une nouvelle bulle immobilière.

 

 
© sborisov/123RF