Publié le 14/04/2020

#Conseils #France

Assurance annulation voyage, ce qu'il faut savoir

Avec l'arrivée du printemps et des vacances de Pâques, une grande partie de la population avait prévu de s'évader pendant quelques jours. Malheureusement, la pandémie de Covid-19 a modifié complètement les plans : que ce soit vers d'autres régions ou à l'étranger, beaucoup ont été forcés d'annuler leur voyage. Alors dans ce cas, quels sont vos droits ? Reports, remboursements, avoirs, on vous dit tout.

Assurance voyage annulation

© Hafiez Razali / 123RF

Le printemps est une période où la population mondiale aime voyager, mais à cause de la pandémie du Covid-19, beaucoup n'ont pas pu s'évader. On ne compte plus le nombre d'annulations de voyage recensés par les différentes compagnies de transport. Alors ces dernières semaines, ce sont les assurances voyages qui sont pointées du doigt, car ce sont elles qui doivent se charger des différentes procédures, mais les droits des voyageurs ne sont pas toujours stipulés.
Tout d'abord, il faut savoir que vos droits dépendront des conditions d'annulation et de remboursement fixées par votre prestataire lors de la réservation du service. Vous n'avez donc aucune garantie du remboursement total de vos frais. Une assurance normale ne couvre que la maladie, l'accident ou le décès (de l'assuré ou d'un proche), le licenciement ou le refus de congés payés. Assurez-vous donc d'être éligible à une assurance " toutes causes ".

Un vol ou train annulé

L'assurance toutes causes est une assurance " haut de gamme " qui couvre toutes les causes d'annulation imprévisibles et indépendantes de la volonté de l'assuré, comme " une convocation administrative ou judiciaire, un examen de rattrapage, des dommages matériels importants à son domicile ou à son véhicule empêchant de se rendre sur le lieu de séjour... " précise Vincent Cordier, directeur général d'AVA (assurance voyages et assistance). Les entreprises aériennes et ferroviaires n'ont plus les mêmes capacités qu'avant l'épidémie. Si ce sont les différentes compagnies qui annulent des trajets, les règles sont différentes. La première proposition sera de déplacer votre voyage, si ce n'est pas possible, soit vous serez totalement remboursés dans un délai transmis par la compagnie, soit vous aurez droit à un avoir, valable un an et plus en fonction des pays.

Les prestations hors voyage

Pour les trajets ferroviaires en France, la SNCF a rapidement fixé des règles assez précises : tout billet TGV, Intercités ou OUIGO peut être échangé ou remboursé jusqu'au 24 juin, selon la préférence du voyageur. La SNCF s'engage également à contacter tous les clients concernés par une annulation de trajet grâce à l'adresse mail ou au numéro de téléphone fournit lors de la commande. Pour les trajets aériens, c'est un peu différent, les compagnies sont souvent basées à l'étranger. En principe, le remboursement devrait être obligatoire, et c'est le cas avec les compagnies françaises comme Air France et sa filiale Transavia. Mais certains pays comme l'Italie ne proposent qu'un avoir valable 18 mois, ou un trajet équivalent (vous paierez la différence en cas de choix d'un billet plus cher que le vôtre). Avant d'acheter un billet, beaucoup ont déjà réservé ou loué des prestations sur place. N'oubliez pas qu'une annulation de la part de votre compagnie de transport n'engendre pas une annulation automatique de vos autres prestations de voyage. Si vous avez réservé un hôtel, une location de voiture ou une visite touristique, vous devrez appeler tous les prestataires de services pour annuler votre séjour.