• Connexion
Il se fait arrêter à la douane car il transportait plus de 4 500 sangsues dans sa valise
Publié le 14/06/2019

TransportCanada

Twitter Facebook 127 partages

Un voyageur russe a été a arrêté à la douane de l'aéroport de Toronto à cause du contenu de sa valise. Armes, défenses d'éléphant ou drogue ? Rien de tout ça ! L'homme a écopé d'une amende de 11 000 dollars parce qu'il transportait plus de 4 500 sangsues. Une histoire invraisemblable et pourtant bien vraie.

 

 
© Pavlenko Evgeniy/123rf

Il n'est pas rare que les douaniers fassent des découvertes pour le moins étrange dans les valises des gens. Souvenirs de vacances insolites, animaux, produits miracles ou objets destinés au marché noir, ils s'attendent à tout. Mais peut-être pas à des sangsues. Et pourtant, c'est ce qu'ils vont trouver dans la valise d'un voyageur.

C'est à l'aéroport international Pearson de Toronto au Canada que les douaniers ont eu la surprise de contrôler une valise remplie de sangsues, 4 788 sangsues exactement. Toutes vivantes, elles étaient amassées dans un grand sac. Devant cette découverte peu appétissante, le propriétaire de la valise, Ippolit Bodounov a été arrêté sur-le-champ.

Les douaniers ont donc saisi les bagages. Après avoir effectué des tests, on apprend que les sangsues étaient des Hirudo verbana, soit une espèce animale très recherchée pour des raisons médicinales. Ce type de sangsue est soumis à une réglementation visant à contrôler le commerce des espèces sauvages.

Selon les informations récupérées par les autorités, l'homme a ramassé les bêtes dans la nature, ce qui rend le transport de ces dernières illégal.

Ippolit Bodounov est le premier homme à être inculpé pour contrebande de sangsues. Il écope de 11 000 dollars d'amende, soit un peu moins de 10 000 euros.