• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
En Argentine, un cimetière de dinosaure datant de 220 millions d'années a été découvert
Publié le 01/05/2019

InsoliteArgentine

Twitter Facebook 806 partages

Dans l'Ouest de l'Argentine, des chercheurs ont découvert un cimetière d'une douzaine de dinosaure datant de 220 millions d'années, dont des espèces que nous ne connaissons pas encore. Une découverte aussi importante qu'impressionnante pour les paléontologues.

 

 
© Thanarak Worakandecha / 123rf

Dans la province de San Juan, en Argentine, un cimetière de dinosaure a été mis au jour. Découvert en septembre 2018, le site large de deux mètres de diamètre et de profondeur avait été fermé durant l'été. La chaleur rendait le travail des archéologues impossible. Après avoir repris la recherche, ce sont des fossiles qui daterait de plus de 220 millions d'années qui ont été retrouvés, "une époque dont on connaît peu la faune" , selon le scientifique de l'Institut et musée de sciences naturelles (IMCN) de l'université de San Juan

C'est une masse d'os agglomérés, il n'y a pratiquement pas de sédiments. C'est comme s'ils avaient fait un puits et qu'ils l'avaient rempli d'os. C'est très impressionnant ", a expliqué le paléontologue argentin Ricardo Martinez. Crânes, mâchoires ou fémurs, ces ossements proviennent d'une douzaine de dinosaure dont certaines espèces sont encore méconnues : des restes d'archosaures et de reptiles qui pourraient être les ancêtres de grands crocodiles. "Il y a près de dix individus distincts" .

Cette découverte " a une double importance car il y a au moins sept ou huit individus de dicynodontes, qui sont les ancêtres des mammifères, de la taille d'un bœuf, et d'autres archosauriens (reptiles) que nous ne connaissons pas encore et qui peuvent être des dinosaures ou un ancêtre des grands crocodiles ", a expliqué M. Martinez.

Les scientifiques explique ce nid d'ossement par une grande sécheresse : " à cet endroit, il y avait de l'eau, un petit lac où venaient en masse les herbivores pour boire, et qu'à mesure que l'eau s'évaporait, les animaux s'affaiblissaient et mourraient sur place ".

L'Argentine est une riche source de fossiles de trois périodes, le Trias, le Jurassique et le Crétacé. C'est à Ischigualasto, toujours dans la province de San Juan, que le plus vieux dinosaure géant et herbivore connu a été trouvé.

 

 
© Iurii Kovalenko / 123rf