• Connexion
Egypte : harceler les touristes est maintenant puni par la loi
Publié le 09/05/2018

SociétéEgypte

Twitter Facebook 138 partages

En crise depuis 2011, l'économie touristique de l'Egypte représente une des recettes majeures du pays, c'est pour cela que le gouvernement a décidé d'agir et d'employer des mesures drastiques. Le nombre de touristes est passé de 14,7 millions en 2010 à 5,3 millions en 2016, de quoi faire réagir les autorités du pays. Les dirigeants viennent donc de faire approuver le 23 avril dernier, une loi pour punir le harcèlement des touristes.

Les harceleurs devront s'acquitter d'une amende de 10 000 livres égyptiennes (ce qui correspond à environ 460 euros) s'ils sont pris sur le fait par les autorités du pays. Il est donc maintenant interdit de mendier ou de vendre sur des sites archéologiques, c'est-à-dire les endroits du pays qui sont les plus fréquentés par les touristes.

Une somme qui n'est pas sans importance puisque le salaire moyen en Egypte est de 1200 livres (56 euros).

Les pyramides, emblème de l'Egypte

Les pyramides, emblème de l'Egypte
© ginasanders/123RF

Cette loi servirait avant tout à protéger les touristes qui se font de plus en plus rares près des belles pyramides, et le gouvernement espère avant tout en attirer des nouveaux pour relancer l'économie du pays.

Les touristes auront peut-être l'esprit plus tranquille à l'approche des sites touristiques, mais qu'en est-il des premiers concernés par cette nouvelle loi ? Pour certains, cette démarche ne sera pas assez dissuasive puisque les personnes ayant recours à ces activités comptent sur cet argent pour survivre.

D'un autre côté, certains responsables politiques pensent que l'amende n'est pas suffisante et qu'il faudrait même avoir recours à l'emprisonnement.