• Connexion
Bravo Club et son animation franco-italienne arrive cet hiver 2017
Publié le 18/05/2017 925 partages

ClubRépublique dominicaine

Twitter Facebook 925 partages

Une nouvelle marque fait son apparition dans l'univers en perpétuel expansion des clubs de vacances labellisés : les Bravo Club, d'Alpitour France qui vient de se lancer sur le marché français. Un emplacement en première ligne sur la plage, une taille humaine et une animation bilingue française et italienne, voilà notamment comment les Bravo Club espèrent se distinguer de leurs nombreux concurrents. A tester dès Noël 2017 au Cap-Vert, à Cuba, au Mexique, à Zanzibar, à Madagascar, au Maroc et en République dominicaine.

  • Twitter
  • Facebook
  • Le Bravo Club Bayahibe
    Le Bravo Club Bayahibe

    Ce club situé à Bayahibe sur la côte sud de la République dominicaine, bordée par les Caraïbes, abrite un parc aquatique.

  • Des clubs à taille humaine et en première ligne
    Des clubs à taille humaine et en première ligne

    Le Bravo Club Bayahibe prendra ses quartiers des Noël 2017 dans le Weare Cadaqués Bayahibe.

  • La belle playa Dominicus
    La belle playa Dominicus

    Le Bravo Club Bayahibe borde la plage paradisiaque de Playa Dominicus. Contrairement à Punta Cana, Bayahibe est bordé par les Caraïbes et non pas l'océan Atlantique.

1

On ne compte plus les marques de clubs labellisés proposant une animation francophone, une formule tout compris, l'encadrement des enfants et les activités sportives à gogo. Une telle profusion que les clients s'y perdent et que le concept de club est parfois galvaudé. Toujours est-il que Bravo Club, la marque de club de vacances du voyagiste italien Alpitour existe depuis 1996 et jouit d'un réel savoir-faire. Cette nouvelle marque de club débarque en France à partir de Noël 2017 avec sept clubs. Chaque club répond à des critères précis, et notamment une situation en première ligne sur la plage, une taille humaine (de 80 à 230 chambres) et une animation bilingue 100% franco-italienne. On peut déjà parier que l'exigence dans le choix des hôtels devrait permettre à tous ces clubs de bénéficier du label Club Qualité Garantie, qui sera mis en place en septembre 2017.

Premier groupe de tourisme en Italie avec 25% du marché, Alpitour a commencé ses activités en France début mai 2017, présidé par Patrice Caradec, l'ancien président de Transat France, qui connait par cœur le marché des clubs depuis 20 ans, contribuant notamment au succès des Club Lookéa. Les Bravo Club seront exclusivement réservés à la clientèle française et italienne. L'animation sera bilingue française et italienne, animée par des animateurs italiens francophones, avec un ratio d'un animateur pour dix chambres. Ce sont des établissements 4* où l'on retrouve la formule tout compris, le mini-club pour les enfants, les animations et les activités sportives, ainsi qu'une exigence particulière sur la restauration (il y a un chef italien sur place). Comme le souligne Patrice Caradec, les clientèles françaises et italiennes sont culturellement très proches : ils aiment la bonne bouffe, ont la culture de l'apéro, prennent leur repas aux mêmes horaires, bref, tout cela donne une alchimie qui marche mieux qu'avec les clientèles allemandes ou anglaises par exemple. Ce concept d'animation et de club exclusivement franco-italien n'a pas d'équivalent dans l'univers des clubs. Une convivialité propice aux rencontres dans de petites structures d'une centaine de chambres, qui tranche avec beaucoup de leurs concurrents qui n'ont souvent qu'une petite partie d'un resort géant de 1 000 chambres, comme c'est souvent le cas en République dominicaines ou au Mexique !

L'opportunité aussi de proposer de nouvelles destinations club, comme Zanzibar, où seul Kappa Club est présent, et Nosy Be, où Bravo Club sera le seul club labellisé de Madagascar. La brochure sortira fin août, le site Internet en octobre (www.bravoclub.com), et le premier Bravo Club ouvert aux vacanciers sera le Yucatan Beach dès le 10 novembre 2017, les autres seront ouverts à partir de Noël 2017. Alpitour lance sept Bravo Club : deux moyen-courrier : le Bravo Club Vila Do Farol à Sal au Cap Vert (234 chambres) et le Bravo Club Almohades à Agadir (une centaine de chambres sur les 321 chambres de l'hôtel). Quant aux cinq établissements long-courrier, il s'agit du Bravo Club Arenal à 25 km de La Havane (149 chambres, 100% Bravo Club, avec des navettes gratuites pour La Havane), le Bravo Club Bayahibe en République dominicaine, le Bravo Club Yucatan Beach à Playa del Carmen (205 chambres), le Bravo Club Andilana Beach à Nosy Be (200 chambres) à Madagascar, et le Bravo Club Kiwengwa à Zanzibar (200 chambres) en Tanzanie. La filiale française d'Alpitour lance également le concept B and Bravo, des boutique hôtels de 20 à 60 chambres en bed and breakfast, sur les mêmes destinations que les Bravo Club, aussi en exclusivité pour les Français et les Italiens. Il devrait y avoir 12 Bravo Club pour l'été 2018 (les Baléares, la Croatie, Djerba, la Sardaigne et la Sicile devraient être les prochaines destinations), avec pour objectif 30 club en 2022. Les clients voleront avec Air France et XL Airways sur Cuba, et des partenariats seront noués avec Transavia, filiale d'Air France, mais aussi Neos, la compagnie du groupe Alpitour, via Milan, Rome, Turin et Vérone.

Sur le même sujet

Retrouvez l'ensemble des clubs labellisés testés par les journalistes d'Easyvoyage.