Publié le 27/09/2020

#Avion #France

Avion du futur : trois concepts "zéro émission" pour 2035

Le défi est énorme et le délai de 15 ans n'est pas si considérable. L'avionneur européen Airbus a dévoilé le 21 septembre trois concepts d'appareils n'émettant pas d'émission de CO2 qui pourraient être mis en service en 2035. Présentation de ces avions du futur et de ces enjeux.

 

3 modèles "possibles" d'avions à hydrogène

Précisions que si ce type de propulsion est sûre, c'est le stockage de l'hydrogène qui pose actuellement problème, car il occupe un volume quatre fois supérieur à celui du kérosène. Airbus parle donc pour l'heure de "modèles possibles"
- Le premier s'apparente ainsi à un avion classique bi-turboréacteurs moyen-courrier. Il pourrait embarquer de 120 à 200 passagers (comme l'A220 et l'A320) et voler à plus de 3 500 kilomètres. En plus de sa turbine à gaz fonctionnant à l'hydrogène liquide, il serait doté d'une pile à combustible, également alimentée à l'hydrogène.
- Quant aux deux autres modèles envisagés : l'un serait de taille plus réduite (100 places) et à hélices pour des vols ne dépassant pas 1 800 km ; et l'autre s'apparenterait à une aile volante d'environ 200 places dont le large fuselage favoriserait le stockage et la distribution de l'hydrogène, mais aussi l'espace pour la cabine des passagers (voir photo principale).

Avion du futur : Easyjet déjà sur le coup

L'enjeu est de taille, l'investissement monstre (plusieurs dizaines de milliards d'euros) et le calendrier serré, à l'échelle de l'industrie aéronautique : 5 ans pour choisir la bonne technologique, puis 2 ans pour trouver l'ensemble des fournisseurs et construire les usines. Le programme ne commencerait donc concrètement pas avant 2028.
Néanmoins, ce défi fou semble éveiller l'intérêt des compagnies aériennes, conscientes qu'il faudra tôt ou tard "verdir" leurs flottes. Premier à se positionner sur la ligne : Easyjet qui prévoit dors et déjà l'acquisition d'appareils pour 2035. Reste à espérer que ces intentions de décarboner l'aviation soient réalistes.

Autres articles proposés par l'auteur