• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Air Canada condamnée pour inégalité linguistique entre anglais et français
Publié le 27/09/2019

TransportCanada

Twitter Facebook 54 partages

Air Canada vient d'être condamnée par la Cour fédérale pour inégalité linguistique entre anglais et français. Loin d'être une plaisanterie, Air Canada devra payer plus de 15 000 dollars USD et envoyer des excuses officielles aux personnes qui ont été touchées par ce manque de considération de la part de la compagnie aérienne.

 

 
© Markus Mainka (www.marek-photo.de)/123RF

Au Canada, la langue française et anglaise sont les deux langues officielles du pays. Les compagnies aériennes doivent donc opérer leurs vols dans les deux langues. C'est ce que prétend Air Canada, fière de servir ses passagers à la fois en anglais et en français. Nous pouvons d'ailleurs lire sur leur site :

"Servir nos clients dans la langue officielle de leur choix est indissociable d'un travail bien fait. Air Canada tient à ce que chaque client vive l'expérience de voyage la plus agréable, homogène et sécuritaire qui soit, et garde une impression positive et inaltérable. [...] Si vous avez des questions ou des observations concernant notre service dans les deux langues officielles, écrivez-nous à OLLO@aircanada.ca"

Si la compagnie aérienne opère bien ses vols dans les deux langues, il existe tout de même une disparité entre l'anglais et le français. C'est ce dont s'est rendu compte le couple Thibodeau, des habitués des voyages avec Air Canada.

Ils ont déposé au total 22 plaintes visant à condamner la compagnie aérienne pour inégalité linguistique. Pour preuve, le mot " lift " est gravé sur les ceintures, mais pas la traduction française. De même, les traductions françaises des mots " exit " et " warning " sont en caractères plus petits que les mots anglais et pour finir, les annonces d'embarquement en français à l'aéroport sont moins détaillées que celles en anglais. " Air Canada viole systématiquement les droits linguistiques des francophones " affirme la famille Thibodeau.

Si les précédentes plaintes du couple (2005, 2009 et 2012) n'ont jamais abouti à une condamnation, c'est une première pour Air Canada.

À la suite de la décision du tribunal, Michel Thibodeau a de bons espoirs. "Je m'attends à ce que d'ici quelques mois, nous puissions prendre l'avion avec n'importe quel avion d'Air Canada et, enfin, la signalisation sera dans les deux langues officielles."