Aéroport de Roissy : tout savoir sur le duty free
Publié le 05/09/2013

EconomieFrance

Twitter Facebook

Il passe plus de 27 000 personnes par mois au terminal 2A de Roissy Charles de Gaulle. Suite à une rénovation de la zone de douane à ce niveau de l'aéroport, l'ensemble des passagers des terminaux A et C passent désormais par les boutiques hors-taxe de ce niveau. La Société de distribution aéroportuaire (SDA) dispose actuellement d'un grand magasin qui est un point de passage obligé pour les voyageurs pour accéder aux avions. Tout a été pensé pour rendre attractifs les produits présentés. L'esthétique rappelle les grands magasins parisiens, le plafond imite les verrières de ces derniers et les marques les plus populaires sont mises en avant. SDA partage cet espace avec une quinzaine d'autres concessions, parmi lesquels on trouve des marques de prêt-à-porter de luxe, de célèbres joailliers et des chocolatiers de renom.

© EASYVOYAGE

Le parfum, le point fort du duty free

Il passe plus de 27 000 personnes par mois au terminal 2A de Roissy Charles de Gaulle. Suite à une rénovation de la zone de douane à ce niveau de l'aéroport, l'ensemble des passagers des terminaux A et C passent désormais par les boutiques hors-taxe de ce niveau. La Société de distribution aéroportuaire (SDA) dispose actuellement d'un grand magasin qui est un point de passage obligé pour les voyageurs pour accéder aux avions. Tout a été pensé pour rendre attractifs les produits présentés. L'esthétique rappelle les grands magasins parisiens, le plafond imite les verrières de ces derniers et les marques les plus populaires sont mises en avant. SDA partage cet espace avec une quinzaine d'autres concessions, parmi lesquels on trouve des marques de prêt-à-porter de luxe, de célèbres joailliers et des chocolatiers de renom.

La sécurité avant tout

Chaque soir, c'est entre 17 et 38 palettes (rolls) pouvant peser jusqu'à 400kg de produits divers qui rejoignent la zone duty free entre les terminaux A et C de 19h30 à 20h30. Et ce uniquement pour la boutique SDA. Pris en charge par une équipe de magasiniers , les produits sont rangés dans une réserve de grande taille qui comprend des caves à vins pour les grands crus, des frigos pour les produits de bouche périssables et une multitude de zones de rangement pour le reste. La société s'assure d'avoir toujours des stocks conséquents pour chaque article et de ne jamais être en rupture. SDA garantit la sécurité de ses produits qui sont stockés dans une zone sous-douane. Depuis leur entrepôt principal où ils reçoivent les livraisons de leurs fournisseurs jusqu'à Roissy, les produits sont toujours sous une surveillance constante pour des raisons de sécurité évidente dans une zone aussi sensible qu'un aéroport.

200 000 euros de vente par jour !

Les chiffres des ventes réalisées dans les aéroports de Paris ont de quoi donner le tournis. Chaque année, c'est plus d'un million de bouteilles de vin et 400 000 de champagne qui s'échangent en duty free. Le premier poste de dépenses des passagers n'est ni l'alcool ni les cigarettes comme on pourrait le croire, mais bien les parfums. Les grandes marques en ont d'ailleurs fait un marché à part entière avec des produits que l'on ne trouve qu'en aéroport ou avec des lancements promotionnels directement dans les zones sous-douanes. La boutique SDA réalise en moyenne 200 000 euros de vente par jour, soit 5 millions d'euros par mois. Il peut arriver que certains clients dépensent de véritables fortunes en produits hors taxe. Lors de notre passage, on nous confie que quelques jours auparavant, un Russe a acheté pour 200 000 euros de vin ! Cela peut sembler énorme, mais la boutique a récemment fait l'acquisition d'un jéroboam du champagne en édition limitée disponible pour la modique somme de … 20 000 euros pièce. La stratégie commerciale des zones hors-taxe tend à s'adapter à la nationalité de la clientèle qui la traverse. Les Chinois n'ont pas le même mode de consommation que les Russes, de même que les ressortissants des pays du Golfe et les Américains. Il s'agit de se mettre à la place du voyageur pour lui offrir l'offre qui lui conviendra le mieux. Cela passe par la possibilité de commander des articles, les conseils sur place et le service après-vente.