• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
A la découverte de l'incroyable chantier du château de Guédelon
Publié le 29/07/2020 , Modifié le 30/07/2020

CultureFrance

Twitter Facebook 3206 partages

A Guédelon, nous quittons 2020 pour remonter XIIIe siècle. Ici, en Bourgogne, on construit un château fort selon les techniques et les matériaux utilisés au Moyen Âge. Pas de grue, ni d'électricité donc. Une aventure extraordinaire où le visiteur assiste en direct à l'édification d'une forteresse médiévale. C'est un peu notre Sagrada Familia à nous : le chantier a débuté en 1997 et on ne sait pas quand il s'achèvera...

Guédelon : un projet fou

Guédelon : un projet fou
© Guédelon

C'est au coeur de la forêt de la Puisaye, dans l'Yonne, que des passionnés ont décidé de se lancer dans un projet fou : construire un château fort dans la pure tradition du XIIIe siècle ! En utilisant les techniques de l'époque, les participants offrent un véritable voyage dans le temps aux visiteurs. Ce vaste chantier est identique à ce qui se pratiquait au Moyen Âge. Les ateliers offrent une occasion unique de comprendre les métiers et les savoir-faire de la période médiévale. Habillés en costume d'époque, carriers, tailleurs de pierre, maçons, bûcherons, charpentiers, forgerons, tuiliers, charretiers, peintres, potiers, vanniers et cordiers ou encore tavailloneurs s'activent en utilisant uniquement des matériaux qu'on trouvait au XIIIe siècle : pierre, terre, bois, argile et sable.

La première pierre est posée le 20 juin 1997

Ce pari insensé a germé dans la tête de Michel Guyot, propriétaire et restaurateur du château de Saint-Fargeau. Il a fallu trouver le terrain adequat, en se mettant dans la tête des gens du Moyen Âge. Comme tout château qui se respecte, il doit être situé en hauteur pour voir venir l'ennemi. Il faut une forêt à proximité, d'où l'on tire le bois de chauffe pour la chaux. Enfin, pour éviter les frais de transport de matériaux, il est préférable de choisir un site directement sur une carrière. Le lieu-dit Guédelon, à Treigny dans l'Yonne remplissait tous ces critères, en plus d'être proche d'un étang. Nous sommes à une trentaine de kilomètres au sud-ouest d'Auxerre, en Bourgogne. La première pierre est posée le 20 juin 1997, à l'initiative de l'Association des Compagnons Bâtisseurs de Puisaye.

Un chantier unique au monde

Certes, il n'y aura pas de pont-levis, de douves, de prison, ni d'oubliettes... mais le donjon, une chapelle, une chambre seigneuriale et un moulin à eau seront bien au rendez-vous. Depuis plus de 20 ans, ont été réalisés sous les yeux des milliers de visiteurs : l'enceinte fortifiée, la poterne, le pont dormant, les salles de tir et leurs voûtes d'ogives, la cave en voûte d'arêtes ou encore les charpentes du logis. Les "œuvriers", terme médiéval générique pour désigner les ouvriers, travaillent entre 38 et 48 heures par semaine, de mars à novembre. Radios, canettes et montres sont interdits sur ce chantier unique au monde. Le succès est au rendez-vous puisque le chantier du château de Guédelon est le deuxième site touristique de Bourgogne, après les Hospices de Beaune ! Entièrement financé par les visiteurs, Guédelon est une entreprise avec une soixantaine de salariés, dont une quarantaine en CDI. En temps normal (hors crise Covid-19), 600 stagiaires souhaitant participer activement à la construction du château sont accueillis pour des séjours d'une petite semaine.

Guédelon ouvre le 11 juin 2020 !

Le charpentier

Le charpentier
© Guédelon

La charretière

La charretière
© Guédelon

Le forgeron

Le forgeron
© Guédelon

Les maçons

Les maçons
© Guédelon