Publié le 18/05/2015 (Modifié le 27/01/2016)

#Transport #Singapour

Bienvenue à bord de l'A380 de Singapore Airlines

Cela fait maintenant 10 ans que l'A380 a pris son envol, le 27 avril 2005, au-dessus du ciel de Toulouse, mais c'est le 2 juin 2009 qu'un Airbus A380 se posa pour la première fois sur le sol français, sur la piste du terminal 1 de l'aéroport de Roissy CDG. L'appareil portait les couleurs de Singapore Airlines. La routine aujourd'hui, mais un grand événement à l'époque ! Nous avons pu tester de nouveau les classes économiques et business, ainsi que les remarquables et uniques suites au confort bien supérieur à celui d'une première classe, savourer une délicieuse gastronomie, et apprécier l'excellence du service des hôtesses de Singapore Airlines. Attachez vos ceintures, nous vous emmenons à bord du géant des airs jusqu'à notre destination finale 12h plus tard : Singapour, la cité du lion. Bienvenue à bord !

Dans la salle d'embarquement du terminal 1 de l'aéroport de Roissy CDG, les futurs passagers admirent déjà derrière une grande baie vitrée l'impressionnant géant des airs, relié au terminal par deux passerelles. On pense à un bateau de croisière en admirant l'élégant et design escalier menant au pont supérieur. Le chemin pour arriver à son siège peut être long, surtout pour celui qui est assis au pont supérieur et à la dernière place de l'appareil ! Confortablement installé sur votre siège, l'impression de grandeur s'estompe car les différents espaces sont cloisonnés et compartimentés. L'éclairage violet fluo de l'allée apporte une touche design bienvenue. L'A380-800 pourrait accueillir 853 passagers en configuration charter mais le vol opéré par Singapore Airlines est équipé de seulement 471 sièges, offrant ainsi plus d'espace et de confort. Les sièges sont répartis en trois classes : 12 Suites (une classe positionnée au-delà de la Première classe) situées sur le pont principal, 60 sièges classe Affaires sur le pont supérieur et 399 sièges en classe Economique situés sur les deux ponts. Le pont supérieur s'étend sur toute la longueur du fuselage ce qui donne à la cabine 50 % de surface supplémentaire par rapport au Boeing 747-400, son principal concurrent et permet d'embarquer 35 % de passagers en plus.

Voici quelques chiffres qui donnent le vertige : L'appareil mesure 73 m de long et 24 m de haut pour une envergure de 80 m ! Les ailes de l'A380, les plus grandes jamais construites pour un avion de ligne commercial, ont une superficie de 845 m² et mesurent 45 mètres pour un poids total de 30 tonnes ! Les dimensions du fuselage (environ 8,40 mètres de hauteur pour 7,15 mètres de largeur) permettent de disposer d'une surface totale aménagée de 555 m² : 250 m² sur le pont supérieur et 305 m² sur le pont principal. Pour couronner le tout, cet avion XXL vole très haut avec une altitude de croisière de 13 115 m. L'expérience d'un vol en A380 est encore plus impressionnante lorsque celui-ci est opéré par Singapore Airlines, la compagnie la plus récompensée au monde. En revanche, certains annonçaient des douches, des machines à sous, voire une piscine, ce n'est pas encore à l'ordre du jour !

Le paquebot des airs aux couleurs de Singapore Airlines

© Singapore Airlines

Le géant des airs décolle et c'est à peine si l'on s'en aperçoit ! L'A380 est vraiment plus silencieux que les autres, et c'est particulièrement flagrant lorsque l'on est assis à l'arrière de l'appareil. En vol, pas besoin de boules quies (on vous en fournit quand même), sauf si votre voisin ronfle, car les quatre moteurs Rolls-Royce Trent 900 du super jumbo sont bien plus silencieux que tout autre avion de ligne. Le super jumbo est un bonheur à piloter. « Il est plus maniable et même plus écologique car il consomme moins de carburants que les autres appareils », affirme le capitaine. Seul maître à bord après Dieu, le commandant de bord est aux anges : voilà un avion silencieux, très sûr, confortable, très maniable, plus ergonomique et très stable, bref plus facile à piloter ! Dans le cockpit hors norme doté des dernières technologies, on est bluffé par tant d'électronique, boutons, voyants lumineux et autres manettes compliquées ! Les écrans sont plus larges et les explications plus claires que dans les autres avions. Un simulateur de vol se trouve au centre d'entraînement de l'aéroport international de Changi de Singapour. On y simule l'atterrissage, le décollage et des situations de vol au-dessus des villes, de la jungle, des montagnes et des océans, de jour comme de nuit et par tous les temps : pluie, brouillard, neige, beau temps, tempêtes, orages... Très impressionnant, instructif, formateur et si réel !

On commence par un amuse bouche

© Singapore Airlines

On s'attaque aux choses sérieuses

© Singapore Airlines

Dur de choisir parmi la centaine de films

© Singapore Airlines

La suite nuptiale

© Singapore Airlines

Les suites : au-delà de la première classe

La spécificité de l'A380 de Singapore Airlines, ce sont les suites : de véritables petites chambres avec un lit de 198 cm de long indépendant du siège et un espace privé cloisonné par une porte coulissante pour plus de tranquillité. Pour les couples, quatre suites accolées permettent de proposer un grand lit double. Les draps en lin, la chemise de nuit, les duvets et les oreillers sont signés des plus grandes marques, et les produits de soin Ferragamo. Le dîner, servi à la demande, propose des menus de grands chefs comme Gordon Ramsay ou Georges Blanc et est servi dans de la porcelaine de Chine, des verres en cristal et des couverts en argent. Une grande table permet un dîner romantique en tête à tête arrosé de Champagne Don Pérignon. Bref, c'est le grand jeu, comme dans un restaurant étoilé par le guide Michelin, avec le souci du détail et de la présentation. La carte des vins est excellente. Trois hôtesses sont spécialement dédiées au confort des 12 passagers privilégiés des suites, conçues par Jean-Jacques Costes, le célèbre designer français de yachts de luxe. Avec ce concept révolutionnaire, on ne parle plus de première classe mais de suites ! Élue meilleure première classe de l'année 2014 par le site internet FlightFox, Singapore Airlines se distingue notamment par la qualité de ses repas, accompagnés par des vins ou champagnes grands crus. Une excellence culinaire qui fait la différence avec ses concurrentes et attire les gourmets du monde entier ! Pour profiter en toute intimité de ces agapes, le passager des suites n'oubliera pas de fermer les portes coulissantes et les stores. Un luxe qui se mérite, à partir de 8 400 euros le billet aller de Paris à Singapour.

La classe Affaires la plus spacieuse du monde

© Singapore Airlines

La classe Affaires la plus spacieuse du monde dispose des sièges les plus larges du marché convertibles en lit de 2 m de long et 86 cm de large parfaitement horizontal. Et ce n'est pas tout : siège en cuir raffiné, appui-tête, grand écran plat de 39cm, bas de contention, masque, boules quies et kit pour se brosser les dents complètent le tableau des 60 sièges de la Business Class, le tout dans l'ambiance spacieuse, confortable, design et silencieuse que seul permet la cabine de l'A380. De plus, chaque passager bénéficie d'un accès direct à l'allée centrale. Le souci du détail est omniprésent. Un crochet a été prévu pour accrocher votre veste. Il faut farfouiller partout et vous trouverez tout un tas d'accessoire en tout genre bien pratiques, dont nous vous épargnerons la liste fastidieuse. Ainsi, lorsque vous allez aux toilettes en pleine nuit encore tout endormi, la lumière s'éclaire progressivement pour ne pas vous aveugler. Elles sont suffisamment spacieuses pour se changer et disposent d'un miroir grossissant pour que ces messieurs puissent se raser et ces dames se maquiller. L'équipage est aux petits soins dès votre installation à bord, et si vous n'êtes pas raisonnable, vous aurez bu trois coupes de Champagne Taittinger avant même le décollage ! Plus tard, on commandera le fameux Singapore Sling... Quant aux serviettes chaudes, on ne compte plus le nombre de fois où on vous la propose ! Dans tous les cas, vous avez intérêt à avoir un sacré appétit pour faire honneur aux menus concoctés par un panel de 9 grands chefs internationaux dont Georges Blanc 3 étoiles Michelin ! Si vous êtes au régime, vous allez avoir un petit problème... Premier choix cornélien : quel type de pain choisir ? Après un amuse-bouche, on se retiendra d'abuser du beurre d'Isigny pour garder de l'appétit pour la suite. En entrée, on commencera en douceur par une salade d'asperge et crevettes. Puis on choisit parmi une sélection de trois menus le magret de canard, histoire de prendre autre chose que du bœuf ou du poulet. A la fin du repas mais avant le dessert, un plateau de fromage propose du Camembert, du Caprice des Dieux, de l'Ossau Iraty ou encore du Boursaut. Puis vient l'assiette de fruits et le choix de glace Haagen Daz. Le snack élaboré (noddles, sandwichs...) disponible tout le long du vol ne sera pas utile après un tel repas pantagruélique ! On gardera juste une place pour le café gourmand ou la sélection de Fine Tea de prestige. A la fin du repas, après la lecture de journaux et magazines en français distribués avant le décollage et le visionnage d'un film (parmi les 140 le quel choisir ?), on s'endort dans un vrai lit et l'on trouve que décidemment, 13h de vol, c'est bien trop court, on en redemande encore !

L'espace économie : la classe !

© Singapore Airlines

La classe éco de l'A380 de Singapore Airlines n'a d'économique que le nom ! Bien loin de la boîte à sardines des compagnies charter, le passager est à son aise dans l'un des 399 sièges alors que la capacité pourrait être bien plus grande, afin de garantir confort et espace. Par exemple, vous bénéficiez d'un espace plus grand entre les sièges pour étendre vos jambes. Côté hublot, vous disposez d'un grand coffre pour ranger toutes vos affaires ! Il est assez spacieux pour contenir un ordinateur portable, et vous pouvez y mettre vos journaux et autres livres. Les tablettes sont équipées de petits miroirs pour ces dames qui voudraient se maquiller ! Sans oublier les toilettes où de petites attentions vous attendent comme une brosse à dents, du dentifrice et un rince-bouche. Chaque voyageur dispose d'un écran individuel de 27 cm de diagonale permettant d'accéder à un vaste programme de divertissement avec un choix de plus de 100 films par genre, y compris les plus récents, ainsi qu'un choix de 700 titres musicaux de tous les styles. Vous trouverez forcément votre bonheur ! Au dos de la télécommande se trouve un mini clavier mais il ne faut pas avoir de gros doigts ! Chaque passager dispose d'un port USB et d'un câble pour brancher Internet, comme en classe Affaires ! Grâce au port USB vous amenez votre propre divertissement, téléchargeant vidéos et musiques sur votre écran. Bref, impossible de s'ennuyer à bord ! Vous pouvez également recharger votre smartphone.

Les coulisses de la gastronomie

© Singapore Airlines

Bon appétit !

© Singapore Airlines

Une table pour les fins gourmets

© Singapore Airlines

Singapour étant réputé pour sa gastronomie, l'une des meilleures du monde, Singapore Airlines se devait de faire honneur à cette réputation ! Et en effet, non seulement la cuisine est délicieuse mais aussi variée que sa population multiethnique ! A chaque cuisine son chef : italien, thaïlandais, japonais, chinois, arabe, indien. Le menu change tous les deux mois avec des spécialités de saisons. On peut le choisir à l'avance, ce qui est particulièrement pratique notamment pour les végétariens, ceux qui ne mangent pas de porc, ou encore pour ceux qui mangent cacher ou hallal. Menu diététique, menu enfant, menu asiatique, occidental, tout est prévu pour satisfaire l'appétit des passagers gourmands. Le vin est servi au verre même en classe économique ! Chaque classe dispose d'une cuisine dédiée. Les chanceux en classe affaires ou dans les suites pourront tester les créations gastronomiques de grands chefs étoilés servis dans une assiette dessinée par Givenchy. Le service y est personnalisé : l'hôtesse vous appelle même par votre prénom ! Vous pouvez vous restaurer tout le long du vol pour satisfaire tout petit creux éventuel ! Le bar reste ouvert toute la durée du vol et propose gracieusement sodas, jus d'orange, snacks, sandwich, fruits, biscuits, gâteaux, barres chocolatées, chips et autres cacahuètes. Vos repas sont préparés au SATS inflight catering Singapour Center à l'aéroport de Changi, soit 40 000 plats par jour ! Les mesures d'hygiène y sont draconiennes. Il faut enfiler sa tenue de combat : masque du nez au menton, charlotte sur les cheveux, blouse blanche. Le centre, qui emploie 2 000 personnes, fonctionne 24 h/24, 7 j/7 et 365 j/an.

Au centre d'entrainement avec les hôtesses

Elles apprennent à bien faire le lit. - © Singapore Airlines

L'art de distribuer les serviettes rafraîchissantes

© Singapore Airlines

Singapore Airlines étant récompensé régulièrement comme l'une des meilleures compagnies du monde (on vous épargnera la liste des récompenses), le service à bord de l'A380 est irréprochable, assuré par 23 hôtesses de l'air aux petits soins et toujours souriantes dans leurs habits traditionnels : un sarong en batique dessiné par Pierre Balmain. Bleu en éco, vert en business, rouge pour les suites, à chaque classe sa couleur... et sa saveur. Il faut dire que la sélection est rude et l'entraînement dispensé au centre de l'aéroport de Singapour extrêmement professionnel. Les cabines ont été recréées pour une mise en situation du service à bord. Le futur personnel s'entraîne à descendre le toboggan d'évacuation, enfile le gilet de sauvetage et simule une évacuation d'urgence. Et comme il faut tout prévoir même le pire, le centre reconstitue les conditions d'un amerrissage dans une piscine à vague, avec un modèle de la carlingue et un canot de sauvetage que le personnel doit réussir à aborder ! Un exercice difficile réussi par de véritables athlètes ! Au détour d'un couloir, on aperçoit bien encadré tel un diplôme le serment que prête l'équipage avant chaque vol : " Nous, membres d'équipage de Singapore Airlines, jurons solennellement d'exceller en faisant plaisir aux passagers avec notre passion pour le service, de travailler en équipe, de respecter nos collègues et de porter haut l'image de notre compagnie, toujours".

Le VIP lounge à l'aéroport

Salon Première à Singapour - © Singapore Airlines

Les passagers des classes business et first ont le privilège d'attendre leur vol au salon SilverKris à l'aéroport international de Changi à Singapour, l'un des plus spacieux (3 300 m²) et luxueux du monde. Tout est prévu pour passer un moment des plus agréables, que ce soit pour se restaurer, se laver ou se divertir : buffet à volonté (un chef prépare les plats directement sur place), journaux du monde entier y compris français, Internet gratuit (espace Wi-Fi et ordinateurs avec l'ADSL), 42 grands écrans plats de télévision, 18 douches et tout le nécessaire de toilettes pour se raser ou se brosser les dents. On peut faire la sieste sur de larges fauteuils qui s'inclinent. Si vous ne voyagez ni en Première ni en Business, vous pouvez tester le Rainforest by SATS (Singapore Airport Terminal Service), situé au terminal 1. Accessible à tous les passagers 24h/24, ce salon payant conçu sur le thème de la forêt tropicale abrite un jacuzzi, des douches, un centre de fitness et propose des massages.

Changi : le meilleur aéroport du monde

© Singapore Airlines

Aéroport végétal

© Singapore Airlines

L'aéroport du futur

© Singapore Airlines

Situé à 23 km à l'est du centre-ville de Singapour, Changi International Airport est l'un des aéroports les plus modernes et les plus confortables au monde. Il a remporté le titre 2015 de meilleur aéroport du monde (tout comme en 2014 et en 2013) mais également celui de meilleur aéroport d'Asie et des meilleures infrastructures de loisirs, lors de la cérémonie annuelle des Skytrax World Airport Awards. Aménagé pour accueillir l'Airbus A380, il propose aux voyageurs une multitude de boutiques, un centre de fitness, un supermarché, une clinique, un centre de business et un hôtel, le Crowne Plaza, qui communique avec le terminal 3. Jusque-là rien de bien original, mais ce n'est pas fini : une cascade, une piscine, des salles de cinéma gratuites pour les passagers en transit, un plan d'eau hébergeant de nombreux poissons exotiques, un jardin de papillons et une plantation décorative d'orchidées, c'est déjà plus original pour un aéroport ! Située sur le toit du terminal 1, la piscine est ouverte 24h/24 (le coût d'accès inclut une boisson au bar et la possibilité d'une douche). Des machines gratuites de massage des pieds Big Foot sont aussi disposées à travers l'aéroport. Les passagers en transit qui disposent de plus de quatre heures peuvent visiter gratuitement la ville de Singapour et ses environs grâce à un bus mis à leur disposition.

Bienvenue à Singapour, la cité-jardin

© lakhesis / 123RF

Si vous avez six heures devant vous pendant votre escale, sautez dans une navette gratuite pour découvrir ce dragon d'Asie situé entre la Malaisie et l'Indonésie ! De 9 h à 16h, un premier tour permet d'admirer notamment la Singapore Flyer (l'une des plus grandes roues du monde), les Gardens by the Bay et le Merlion. Le soir, à partir de 18h30, un autre tour, «City Lights», vous fait découvrir Singapour by night ! La troisième place financière mondiale déploie ses gratte-ciel tel un Manhattan au carrefour de l'Asie. Mais la cité état a tant à offrir au visiteur, qui sera ébloui par son extraordinaire atmosphère multiethnique dans les différents quartiers de Chinatown, Little India, Arab street ou encore le quartier colonial, où vous visitez pagodes, temples, mosquées et cathédrales. Une île où l'on ne s'ennuie pas une seconde entre ses nombreux festivals, une gastronomie réputée l'une des meilleures d'Asie et ses possibilités infinies de divertissements. Zoo et safari nocturne de renommée mondiale, un remarquable jardin botanique candidat à l'Unesco, plages paradisiaques à Sentosa, où se trouve également le parc d'attraction Universal Studios, simulateur de vol, saut à l'élastique, et même un Grand Prix de Formule 1 nocturne en septembre ! La ville du lion offre un véritable condensé des cultures asiatiques, un paradis pour le shopping avec de bonnes affaires en perspective ! Ne quittez pas Singapour avant d'avoir testé le fameux cocktail Singapore Sling au Long Bar du mythique palace The Raffles. Le seul endroit de Singapour où vous pouvez jeter quelque chose par terre, et plus précisément les épluchures de cacahuètes !