• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
80 kilos de cocaïne retrouvés chez KLM : le personnel se fait arrêter
Publié le 02/02/2020

InsoliteArgentine

Twitter Facebook 2 partages

3 employés de KLM ont été arrêtés pour avoir tenté de transporter de la drogue par le biais d'un cargo de la compagnie aérienne néerlandaise. Il s'agissait de plus de 80 kilogrammes de cocaïne, soit l'équivalent de 8 millions de dollars. Une enquête est en cours afin de déterminer sa provenance.

 

La marchandise était dissimulée dans un cargo d'un Airbus de la compagnie aérienne néerlandaise, à l'aéroport de Buenos Aires, le mardi 14 janvier. C'est le Boeing 747-400 ERF de KLM Royal Dutch Airlines, opéré par Martinair pour le compte de KLM cargo, qui était censé retourner à Amsterdam, à cette date. Il est souvent utilisé pour transporter de la marchandise vers 20 destinations. Il a arrêté de transporter des passagers en 2011. Cet appareil a l'habitude d'opérer ce vol de Buenos Aires, en Argentine, en passant par Quito en Équateur, pour finir à Amsterdam aux Pays-Bas. Pour la première fois, il ne transportait pas seulement quelques bagages...

 

 
© funlovingvolvo/123RF

Le premier arrêt était à Sao Paulo, au Brésil. Il a ensuite fait escale à Buenos Aires, où de nouvelles marchandises ont été ajoutées. C'est la douane qui a interrompu son voyage. Avant le décollage, 50 douaniers, accompagnés de chiens investigateurs, sont arrivés avec un arrêt afin de vérifier l'appareil. Là, ils ont trouvé l'une des marchandises de drogue les plus importantes jamais dissimulées dans un avion.

https://publish.twitter.com/?query=https%3A%2F%2Ftwitter.com%2Faviation24_be%2Fstatus%2F1217775768643784704&widget=Tweet

Les chiens ont résolu l'affaire !

Ce sont les chiens qui ont identifié le pactole. 82 briques de cocaïne ont été retrouvés. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on montre la marchandise étant déchargé de l'avion. Cela a demandé de plusieurs grands camions. Au total : ils ont arrêté 7 membres de l'équipage, dont 3 étant néerlandais. Les 4 autres étaient des membres du staff au sol, de l'aéroport de Buenos Aires. L'un d'eux, employé chez Clarin, s'est échappé et est aujourd'hui fugitif.

Une investigation est en cours sur l'affaire. Cette enquête devrait permettre de déterminer l'origine de la cocaïne et identifier le reste des trafiquants. En attendant, le 747 a pu repartir pour Miami.