Publié le 27/06/2021

#Nature #Grèce

8 îles grecques encore préservées du tourisme

Oubliez Mykonos et Santorin ! Bien loin des cars de touristes, des plages bondées et des terrasses inaccessibles, il existe encore quelques îles grecques qui ont su conserver leur authenticité. Au programme : villages blancs, plages paradisiaques et nature diversifiée. Le tout sans la foule, vous venez avec nous ?

© freeartist/123RF

Kythnos, la plus dépaysante

Non loin d'Athènes, c'est dans les Cyclades que nous marquons notre premier arrêt. Sauvage et aride, l'île de Kythnos possède de charmants villages et de jolies criques. Arrêtez-vous à Messaria pour une excursion entre les maisons blanches aux fenêtres bleues si chères à la Grèce. Dépaysement garanti !

Très animée, la capitale de l'île regorge de petites boutiques et de restaurants, de quoi ravir les gourmands. Ne manquez pas la plage de Kolona et sa sublime bande de sable. L'eau y est transparente et le cadre grandiose ! Pour profiter d'un panorama à couper le souffle sur la mer, direction le nord de l'île et les ruines du château d'Oria.


Informations pratiques

Comment se rendre à Kythnos ?

Il faut compter 3h de bateau depuis le Pirée et 1h40 depuis Lavrion.

Où dormir ?

Kythnos Bay Hotel, un hôtel charmant face à la mer

© mikepaschos/123rf

Chios, la plus médiévale

Cinquième plus grande île de Grèce, Chios se trouve à quelques kilomètres des côtes turques. L'île, bordée par la mer Égée, est réputée pour ses moulins à vent et ses villages de caractère. Le village médiéval de Mesta est d'ailleurs un incontournable ! Au nord-ouest de l'île ne manquez pas celui de Volissos où serait né Homère. Les ruelles étroites, les petites maisons traditionnelles ainsi que le château en ruine promettent un décor de carte postale. Du côté des plages, il y en a pour tous les goûts ! Des plages à la végétation très riche du nord à celles aux vagues impressionnantes du sud, en passant par les galets noirs ou colorés, vous aurez l'embarras du choix.

Les amateurs de gastronomie ne sont pas en reste, Chios excelle dans ce domaine ! Au programme : pâtes fraîches, fromages, fruits de mer et mandarines.


Informations pratiques

Comment se rendre à Chios ?

En avion ou en bateau depuis Athènes (il y a également de nombreuses liaisons maritimes avec les autres îles grecques).

Où dormir ?

Agora Residence, en plein centre du village et à deux pas du port

© Milan Gonda/123rf

Ikaria, la plus reposante

Vous cherchez une île calme sur laquelle vous relaxer ? Ikaria est the place to be ! Ici pas de stress et une douceur de vivre sans pareil. Les habitants de l'île jouissent d'ailleurs d'une longévité exceptionnelle et font partie des individus qui vivent le plus longtemps au monde. Et il est clair que les plages de l'île doivent y être pour quelque chose... L'une d'elles se nomme d'ailleurs "Seychelles" ! Ne passez pas à côté du phare de Kavos Papas au sud-ouest de l'île. Tout au bout d'Ikaria, brillant d'un blanc immaculé, ce phare perdu offre un panorama sensationnel !


Informations pratiques

Comment se rendre à Ikaria ?

En avion depuis Athènes ou en bateau depuis Mykonos ou le Pirée.

Où dormir ?

Hotel Nefeli pour bénéficier d'un accueil des plus chaleureux !

© Milan Gonda/123rf

Samothrace, la plus verte

Envie de vous aventurer dans une nature luxuriante et de vous baigner dans des eaux cristallines ? Direction Samothrace ! Particulièrement montagneuse, cette dernière pourrait bien être le paradis des randonneurs. La randonnée jusqu'au lac de Gria Vathra est incontournable. Après avoir crapahuté entre les platanes, le chemin débouche sur des chutes d'eau au pied desquelles vous pourrez vous baigner. C'est un tout autre visage de la Grèce que vous pourrez donc découvrir ! Faites également un arrêt à Chora, la capitale de Samothrace. Située à l'intérieur des terres et construite en amphithéâtre, elle est très typique et conserve une ambiance traditionnelle.

Avis aux amateurs de mythologie, le Sanctuaire des Grands Dieux se trouve sur l'île !


Informations pratiques

Comment se rendre à Samothrace ?

Rejoindre Alexandroupoli en avion depuis Athènes puis prendre le ferry jusqu'à Samothrace.

Où dormir ?

Victory Hotel & Apartments pour profiter de la piscine et déguster un délicieux petit-déjeuner

© Panagiotis Karapanagiotis/123RF

Karpathos, la plus sportive

Située entre la Crète et Rhodes, Karpathos a su conserver une âme traditionnelle et authentique. Si le sud de l'île commence à être fréquenté par les touristes, le nord reste particulièrement bien préservé. Un séjour à Karpathos se résume à déambuler dans d'adorables villages, bronzer sur des plages de sable blanc et pratiquer des sports nautiques. Les vacances, les vraies !

Ceux qui cherchent les meilleurs spots pour admirer le coucher du soleil pourront se rendre sur les hauteurs du village de Mesochori en bord de mer, spectacle grandiose assuré ! Quant aux amateurs de sports nautiques, vous n'aurez plus qu'à choisir entre le surf, la voile, le kite-surf ou la plongée (grottes sous-marines au programme). Et si l'eau ce n'est pas trop votre truc, l'île de Karpathos offre de belles possibilités de randonnées.


Informations pratiques

Comment se rendre à Karpathos ?

En avion depuis Athènes ou depuis Rhodes. En bateau depuis le Pirée, la Crète et certaines îles du Dodécanèse et des Cyclades.

Où dormir ?

To Votsalo, à quelques mètres de la mer

© Pawel Kazmierczak/123RF

Ithaque, la plus mythique

Les Îles Ioniennes comptent plusieurs merveilles, l'île natale d'Ulysse est l'une d'entre elles ! Ithaque est avant tout une destination nature et protège une végétation méditerranéenne très riche. Ses plages et ses eaux émeraude devraient suffire à vous convaincre. Et puis si Pénélope a attendu son époux pendant plus de vingt ans sur l'île, on imagine qu'elle a dû trouver de quoi s'occuper !

À commencer par la capitale, Vathi, un petit village coloré très agréable. Gidaki Beach est aussi un immanquable et est l'une des plus belles plages de l'île. Accessible seulement à pied ou en bateau, cela la préserve du tourisme de masse et en fait un petit bout de paradis. Les amateurs de plongée auront aussi de quoi se régaler puisque les fonds marins d'Ithaque sont surnommés "la prairie de Poseidon"... Et les mordus de mythologie pourront visiter l'école d'Homère que certains pensent être le palais d'Ulysse.


Informations pratiques

Comment se rendre à Ithaque ?

En avion jusqu'à Céphalonie puis en bateau jusqu'à Ithaque.

Où dormir ?

Hotel Familia pour passer une nuit dans un ancien moulin à huile

© galeja/123RF

Iraklia, la plus aride

C'est au cœur de l'archipel des Cyclades que l'aventure se poursuit. Cap sur Iraklia, une petite île qui ne compte que 150 habitants ! Ceux qui viennent en Grèce à la recherche d'une vie nocturne trépidante et d'activités en tout genre ne trouveront pas leur bonheur ici. À Iraklia on prend le temps de vivre et de profiter de la beauté des paysages. Les nombreuses collines pelées parsemées de quelques arbres font toute la beauté du lieu. Le centre névralgique d'Iraklia se situe à Agios Georgios, sur le port. En dehors du port vous pourrez profiter de la plage de Livadi, une étendue de sable blanc bordée par une eau limpide. L'île compte également de nombreuses criques que vous pourrez rejoindre en bateau, de quoi profiter du paysage depuis la mer !

Immanquable : les falaises de Merichas, avec un petit air d'Étretat...


Informations pratiques

Comment se rendre à Iraklia ?

En bateau depuis le Pirée, il existe également des liaisons depuis certaines îles des Cyclades.

Où dormir ?

Villa Zografos, un hôtel dans un cadre idyllique avec une vue époustouflante

© Milan Gonda/123rf

Kastelorizo, la plus orientale

Aux confins de la Grèce, c'est à Kastelorizo que se termine notre périple. Encore méconnue des touristes, cette petite île à l'histoire très riche est l'une des plus proches de la Turquie. Ici encore, le calme règne. L'île ne compte qu'un village, mais quelle merveille ! Ce dernier est essentiellement composé de maisons colorées de style néoclassique. À deux pas du village se trouve le port de l'île qui offre un paysage de carte postale. Les eaux de Kastelorizo sont également le refuge de nombreuses tortues, de quoi repartir avec un souvenir indélébile. Les amateurs de plongée y trouveront donc leur bonheur !

Mais si vous préférez admirer la mer depuis la surface, rendez-vous dans la grotte bleue de Kastelorizo, réputée pour être aussi belle que celle de Capri.


Informations pratiques

Comment se rendre à Kastelorizo ?

La perle de la Grèce se mérite... La version la plus rapide consiste à prendre l'avion depuis Athènes jusqu'à Rhodes puis de Rhodes jusqu'à Kastelorizo. En revanche, si vous voulez tenter l'expérience en bateau depuis Athènes, préparez-vous à passer pas moins de 26 heures en mer.

Où dormir ?

Poseidon Hotels, avec vue sur les maisons colorées

View this post on Instagram

A post shared by ReasonsToVisitGreece (@reasonstovisitgreece)