• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
8 anecdotes que vous ne savez pas sur la Camargue
Publié le 27/06/2020

InsoliteFrance

Twitter Facebook 495 partages

Lieu d'exception de la culture provençale, la Camargue est devenue mythique grâce à ses grands espaces et sa nature préservée qui s'étendent sur plus de 100 000 hectares. Terre sauvage et marécageuse où les chevaux immaculés courent, battue par les vents, la Camargue est enserrée entre le Rhône et la mer Méditerranée. Cet été, direction le sud de la France pour découvrir les secrets de la Camargue.

 

 
© Béatrice PREVE / 123RF

1. La Camargue et le cheval

On ne peut pas parler de la Camargue sans passer par la case "cheval". Ce fougueux destrier, plus ou moins sauvage, se balade encore dans la région et est aujourd'hui devenu un symbole. Le cheval de la Camargue est petit (entre 1,30 et 1,50m). Il est aussi considéré comme l'une des plus vieilles races au monde (dont son existence remonte depuis la Rome antique). Il est élevé en semi-liberté dans les marais du Delta du Rhône.

2. La Camargue et le riz

2. La Camargue et le riz
© barmalini / 123RF

Depuis le XIIIème siècle, on pratique la culture du riz en Camargue. La riziculture devient de plus en plus importante à la fin du XIXème grâce à l'endiguement du Rhône. L'eau douce dans les rizières profite des marais et des étangs. S'ajoutent à cela un climat favorable : température chaude et luminosité intense. On compte plusieurs variétés de riz : riz complet, riz blanc, riz parfumé et riz étuvé. Cependant le riz rouge de Camargue reste le plus emblématique. En 2010, on compte plus de 200 riziculteurs dans la région qui produisaient plus de 120 000 tonnes de riz. Des chiffres qui prouvent encore une fois que la Camargue est le principal producteur du riz en France.

3. La Camargue et le safran

3. La Camargue et le safran
© George Tsartsianidis / 123RF

L'épice la plus chère au monde se cultive en Camargue. Il s'agit du safran. Surnommé l'or rouge, le safran existe grâce à l'association "Safran de Camargue" située dans la commune de Marguerittes. Une safranière produit du safran certifié et biologique. Le " Safran de Camargue " est une plante herbacée d'une hauteur de 15 centimètres.

4. La Camargue et les flamants roses

4. La Camargue et les flamants roses
© Ondrej Prosicky / 123RF

Le seul endroit en France où l'on peut observer des flamants roses se trouve... en Camargue. Cet oiseau vit dans les zones marécageuses dans le Parc Naturel Régional de Camargue. Pour les observer, il faut s'approcher des lagunes et des étangs, par exemple vers Saintes-Maries-de-la-Mer ou les lagunes du Grau-du-Roi.

5. La Camargue et le cinéma

5. 
La Camargue et le cinéma
© AndreaMarzorati / 123RF

Ses grands espaces en ont inspiré plus d'un. Dans les années 50, le cinéma s'empare de son décor pour plusieurs films dont Crin Blanc sorti en 1953, d'Albert Lamorisse. Le territoire marécageux devient par la suite le décor de "western camarguais" dans "D'où viens-tu Johnny?" du réalisateur Noel Howard, avec en tête d'affiche Johnny Hallyday.

6. La Camargue et son symbole

6. La Camargue et son symbole
© Stephan Stockinger / 123RF

Créée en 1924, le symbole de la Camargue est une croix. Elle représente les valeurs carmaguaises et se compose en trois parties : la Foi par les tridents en croix des gardians; l'Espérance par l'ancre pour les pêcheurs ; et la Charité par le coeur représentant les Saintes Maries.

7. La Camargue et son costume

7. La Camargue et son costume
© kavram / 123RF

Le costume traditionnel était porté par les paysans ou bien les artisans dans les années 1920. Il se compose d'une culotte à la française avec des bas, d'un gilet et d'une jaquette. Le gardian porte le pantalon en peau de taupe et la chemise colorée pour monter à cheval. Lors des grandes occasions, il revêt la veste de velours noir, la cravate et le chapeau à larges bords. Pour les femmes, elles portent le costume des Arlésiennes. Le costume se compose d'une chapelle (dentelle en forme de trapèze recouvrant la poitrine), d'un grand châle carré et d'une robe longue en satin de différentes couleurs. Seules les femmes mariées peuvent porter des boucles d'oreilles.

8. La Camargue et la cabane de gardian

8. La Camargue et la cabane de gardian
© Gilles Paire / 123RF

Habitat typique de la Camargue au XIXème siècle, cette cabane de gardian était destiné aux ouvriers agricoles, mais aussi aux pêcheurs et aux bergers. Elles sont fabriquées en matériaux végétaux comme le roseau (le sagne). Souvent orientée vers le nord, la cabane ne résistait pas au fort vent, dont le mistral. Les murs blanchis à la chaux permettaient de se protéger du soleil et la pente de sa toiture en roseau permettait un bon écoulement de l'eau de pluie. Aujourd'hui, il n'existe plus de cabanes originales et anciennes, seules des répliques modernes servent de gîtes, de restaurants ou de chambres d'hôte.