Publié le 30/12/2020

#Culture

7 habitudes à proscrire lors d'un séjour en Chine

Même si les voyages sont interrompus vers l'Empire du Milieu jusqu'à nouvel ordre, son charme nous conduira vers lui dès l'ouverture des frontières. En Chine, les traditions sont fortement ancrées dans les moeurs, s'enrichir de son séjour dans ce pays, c'est d'abord les respecter afin de ne pas commettre d'impair. Pourquoi ne pas préparer ce futur voyage en revoyant les bases de la culture locale ?

© Sujin Jetkasettakorn/123rf

Ne jamais s'énerver en public

Les scènes de colère en public sont mal perçues en Chine, notamment par le gouvernement. Les Chinois contrôlent leurs émotions quelle que soit la situation. La maîtrise du ton de la voix et de la gestuelle les aide à y arriver. Pour eux, les règlements de compte se font en privé et encore. Ils mettent un point d'honneur aux relations cordiales, car s'énerver c'est nuire à l'harmonie.

© Paulus Rusyanto/123RF

Ne pas être tactile

De nature pudiques et discrets, ils ne sont pas friands de gestes affectueux en public, même en couple. Dans les grandes villes, les amoureux (de la nouvelle génération) s'autorisent quelques gestes affectueux sans pour autant en faire trop. Les salutations se font souvent d'un simple serré de main (la plupart du temps dans le domaine professionnel) ou d'une inclinaison de tête. 

© ammentorp/123RF

Ne pas arriver en retard aux rendez-vous

La ponctualité est la politesse des rois en Chine. Une vertu intégrée dans les moeurs de toutes les générations. Arriver à l'heure fait partie des obligations et témoigne le respect qu'on a envers une personne. Aucun prétexte n'est toléré, les Chinois privilégient les minutes d'avance (30 minutes parfois) au risque de retard.

© microstockasia/123RF

Ne jamais faire perdre la face à un Chinois

L'une des pires choses qui pourrait arriver à un Chinois est de perdre la face. Tout acte qui conduirait à cette humiliation doit être évité. Signaler une erreur, crier sur une personne, dire non (privilégier le : peut-être). Toutes ces actions ne doivent pas se faire en public afin d'éviter une situation gênante à son interlocuteur. La politesse, la souplesse et la gentillesse sont quant à elles toujours appréciées.

© bruno135/123RF

Refuser à plusieurs reprises avant de dire oui

Peu importe l'envie qui nous titille, il est préférable de manifester poliment plusieurs refus avant d'accepter un repas ou un présent. Un invité qui dit oui du premier coup est perçu comme une personne intéressée. Un bon hôte quant à lui connaissant les coutumes, se doit de faire plusieurs fois la demande en cas de refus.

© Yuliia Chyzhevska/123RF

Ne jamais dire le prénom avant le nom

Alors qu'en France il est d'usage de dire le prénom avant le nom, en Chine ce n'est pas le cas. Étant un pays collectif, la famille passe avant l'individu. S'adresser à son interlocuteur en prononçant son prénom avant son nom le mettrait mal à l'aise. Les patronymes ont une telle importance que les femmes mariées gardent leurs noms de jeunes filles.

© eastimage/123RF

Ne pas se plaindre d'une personne qui crache en public

Malgré les campagnes du gouvernement pour y mettre un terme, rien ne change, les Chinois sont attachés à cette pratique. La pollution encombre les voies respiratoires et l'utilisation des mouchoirs est inhabituelle. Pour eux, il est tout à fait normal de cracher en public, il vaut mieux éviter d'en faire une histoire.

© theartofphoto/123RF

Les voyages en Chine aujourd'hui

Compte tenu de la situation sanitaire internationale, les frontières entre la Chine et la France sont fermées depuis le 23 mars 2020. Les Français souhaitant se rendre en Chine pour des raisons urgentes, doivent faire une demande de visa auprès des ambassades et consulats chinois. Ils sont les seuls habilités à statuer sur le caractère urgent d'un séjour. Aucune date à propos de l'ouverture des frontières n'a été communiquée à ce jour.