• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
50 photos historiques rares que vous n'avez probablement jamais vues
Publié le 19/08/2016 , Modifié le 04/01/2017

CultureEtats-Unis

Twitter Facebook 5634 partages

Si la photographie est le meilleur moyen de figer des instants dans le temps éternellement, de nombreuses archives sont longtemps restées oubliées. Elles témoignent ainsi de moments importants de l'histoire : découvrez 50 photographies, rares et historiques, qui vous feront voyager dans le temps.

  • Twitter
  • Facebook
  • 1870
    1870

    Des milliers de crânes de bisons attendent d'être transformés en engrais aux Etats-Unis.

  • 1884
    1884

    La statue de la Liberté en pleine construction à Paris.

  • 1888
    1888

    Les pierres tombales d'une femme catholique et de son mari protestant en Hollande.

  • 1899
    1899

    Nicolas Tesla assis dans son laboratoire avec son transmetteur à amplification.

  • 1914
    1914

    Des hommes suspendus au pont de Brooklyn.

1

L'Histoire est parfois curieuse : certains événements sont mis en lumière et d'autres non. Que connaissons-nous vraiment de la vie quotidienne de nos aïeux? Saviez-vous par exemple que George Bush avait été cheerleader? Ou encore que Che Guevera et Fidel Casto avaient fait une partie de pêche ensemble en 1960?

Outre les petites anecdotes historiques, des moments bien plus sombres apparaissent dans ces archives venues du monde entier. Les photojournalistes ont permis aux historiens de reconstituer notre passé, et sont les premiers acteurs du devoir de mémoire.

Le métier de reporter de guerre attire, presque autant qu'il tue. 'Pourquoi tant d'effort et d'impatience à me rendre en un lieu que tant de gens cherchent à fuir ?', se demande le photoreporter Onur Coban, alors qu'il couvre la guerre en Libye en 2011 :

'La conviction que si je n'y vais pas, cette histoire là ne sera pas racontée. Le besoin de transmettre un événement et d'essayer d'être la voix de ceux qui le font ou le subissent. L'envie aussi, d'être le premier sur place', explique-t-il. Ce besoin de témoigner malgré le danger de mort, est le point commun des journalistes de guerre.

A lire aussi : Photos colorisées du peuple Amérindien