• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
5 faits insolites à connaître avant de visiter le Pont du Gard
Publié le 29/06/2020

InsoliteFrance

Twitter Facebook 302 partages

Site incontournable de la région, le Pont du Gard est la partie la plus célèbre de l'immense aqueduc qui alimentait Nîmes en eau. Surplombant depuis 2000 ans la vallée du Gardon, ses dimensions spectaculaires et son architecture unique parfaitement conservée en ont fait une merveille de l'Antiquité. Aujourd'hui devenu une attraction touristique majeure, on vous livre 5 anecdotes à savoir avant de venir visiter ce monument fascinant.

 

 
© Tatiana Popova / 123rf

1. Le plus grand aqueduc romain au monde

Construit par les Romains vers 50 après J.-C, il est le plus grand pont-aqueduc du monde romain, et le seul pont antique à trois étages encore debout aujourd'hui. Il est composé de 3 rangées d'arches superposées (47 arches à la base, 11 au second niveau et 6 au premier niveau) et mesure 48 mètres de hauteur et 273 mètres de long.

2. Un site classé et doublement labellisé

Le pont du Gard a été classé Monument Historique en 1840 puis inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 1985 en tant que "témoin du génie créateur humain". Il est l'un des seuls sites français à bénéficier des deux labels à la fois ! En 2018, il devient l'unique site à faire partie de la Route Antique Unesco en France, composée de huit sites historiques d'Europe. Son palmarès impressionnant lui vaut d'être le monument antique le plus visité de France !

3. Un chef-d'oeuvre construit en 5 ans

En plus de son architecture hors normes, ce pont géant aurait été construit en seulement 5 ans ! Sa réalisation aurait nécessité le travail d'un millier d'hommes et les experts estiment à 11 millions le nombre de pierres utilisés pour le construire.

4. 5 siècles d'alimentation en eau

À l'époque, la ville de Nîmes prend exemple sur Rome, modèle pour l'Empire romain, et décide de construire un aqueduc qui alimente la ville en eau. Pendant 5 siècles, le Pont du Gard achemine 30 000 à 40 000 m³ d'eau courant par jour grâce à une source située à Uzès. Avec une pente de 25 cm en moyenne par kilomètre, son dénivelé total se porte à 12,4 mètres, ce qui fait de cet aqueduc une réelle prouesse architecturale pour l'époque. Cette réalisation apporte alors à la ville de Nîmes un tout nouveau décor avec des fontaines et des thermes, ainsi qu'un certain prestige avec l'arrivée de l'eau courante dans certaines demeures.

5. Des pétroglyphes qui révèlent les secrets du pont

Si le monument révèle toute sa splendeur en l'admirant de loin, ses nombreuses pierres renferment aussi quelques secrets... Elles sont en effet couvertes de signes, de pétroglyphes, de numéros ou de dessins, qui racontent tous une histoire ou des mythes sur cet ouvrage antique. Par exemple, de nombreux ouvriers ont gravé leurs outils de travail sur les pierres du pont, on retrouve ainsi des traces et signatures des tailleurs de pierre, des charpentiers ou des serruriers qui ont participé au chantier.

Le pont du Gard, patrimoine de l'Humanité

Autre article proposé par l'auteur