• Connexion
Top 15 des pays sans armée, faites l'amour pas la guerre !
Publié le 28/12/2017

PolitiqueCosta Rica

Twitter Facebook

La grande majorité des pays possède une armée pour se défendre en cas d'attaque extérieure. En 2016, la dépense mondiale consacrée aux armées s'élevait à plusieurs centaines de milliards de dollars. Pourtant, plusieurs nations n'en possèdent pas, et ne s'en portent pas plus mal.

  • Twitter
  • Facebook
  • Le Costa Rica
    Le Costa Rica

    L'armée du Costa Rica a été dissoute en 1948, après la guerre civile. C'est le premier pays a l'avoir abolie. La sécurité de cette nation de 5 millions d'habitants, située à coté du Nicaragua, est assurée par les forces de la Fuerza Publica, constituée de plus de 13 000 policiers. En cas de conflit international, le pays bénéficie du soutien militaire des États-Unis. En 1985, un sondage a interrogé l'opinion publique sur un éventuel retour de l'armée, et 90% des Costaricains ont répondu "non".

  • Andorre
    Andorre

    Ce petit État niché dans les Pyrénées ne possède plus d'armée depuis 1993. La Principauté est défendue par la France ou l'Espagne, et elle dispose d'une unité d'intervention spéciale (la GIPA), intervenant au cours de missions anti-terroristes ou de libérations d'otages.

  • Le Vatican
    Le Vatican

    C'est la Garde suisse pontificale, constituée d'une centaine de gardes, qui assure la sécurité du Vatican. Il n'y a pas d'accord officiel de défense avec l'Italie - cela enfreindrait la clause de neutralité du Vatican - mais de manière informelle, l'armée italienne protège la Cité.

  • Le Japon
    Le Japon

    Le cas du Japon est particulier, mais officiellement le pays ne possède pas d'armée. L'article 9 de la Constitution japonaise de 1946, entrée en vigueur après sa défaite pendant la guerre du Pacifique le lui interdit. Le pays a donc l'interdiction d'attaquer les autres pays mais possède tout de même une "armée défensive", composée de forces aériennes, maritimes et terrestres.

  • Les Samoa
    Les Samoa

    Voici un pays qui n'a jamais eu d'armée ! La sécurité intérieure est assurée par la police et l'unité de surveillance maritime. Depuis le pacte de 1962, c'est à la Nouvelle-Zélande que revient la charge de protéger les Samoa en cas d'attaque extérieure.

1

Le premier pays a avoir aboli son armée est le Costa Rica, en 1948. Le pays est-il devenu la cible d'attaques étrangères pour autant ? Non. Par contre, il a pu investir dans d'autres domaines, comme l'éducation ou la santé, destinés à améliorer les conditions de vie de la population.

La preuve qu'il n'est pas nécessaire de dépenser des millions, voire des milliards, dans des forces militaires. Pour rappel, en 2016, 1 500 milliards de dollars ont été consacrés à la Défense à travers le monde (Planetoscope). Du Panama au Japon en passant par le Liechtentein, voici une liste - non exhaustive - de 15 pays sans armée.