Publié le 18/09/2022

#Guide #Espagne

Espagne : découvrez 15 lieux encore méconnus

L'Espagne est un pays extrêmement touristique, surtout en été, quand l'envie de soleil et de plages se fait sentir. On croit tout connaître de ce chaleureux pays : Barcelone, Ibiza, Séville, etc. Mais il existe encore des lieux magnifiques à l'abri des regards et loin du tourisme de masse. Pour les trouver, il suffit de sortir des sentiers habituels et de se perdre volontairement dans l'arrière-pays. Cascades, déserts, temples ou grottes sont tant de merveilles à découvrir à travers toute l'Espagne.

Les cascades del Molino de San Pedro

Les cascades del Molino de San Pedro

Les cascades de Molino de San Pedro en Espagne. - © Eldrakis / Shutterstock

Rarement citées dans les guides touristiques, les cascades del Molino de San Pedro, à mi-chemin entre Madrid et Valence, mériteraient pourtant d'y apparaître. Ce petit coin de paradis à l'abri des regards est le spot parfait pour une promenade bucolique ou pour se rafraîchir les chaudes journées d'été. Ici, on profite de la nature et on se détend au son du clapotis de l'eau. Les plus courageux s'octroieront même une petite baignade dans l'eau froide. On peut aussi passer derrière les cascades pour jouir d'un point de vue unique sur le bassin et faire des photos originales.

Le temple Dag Shang Kagyu

Le temple Dag Shang Kagyu

Le temple bouddhiste Dag Shang Kagyu en Espagne. - © Santiago Rodriguez Fontoba / 123RF

On ne se croirait plus en Espagne, et pourtant... Le monastère de Dag Shang Kagyu est un temple bouddhiste situé à Panillo. On l'appelle aussi le Tibet en Huesca, qui signifie "le Tibet de la région de Huesca". Le monastère se dresse dans une vaste vallée couverte de pins, entourée d'un panorama montagneux, propice à la méditation en pleine nature. Les passionnés de cette pratique s'y rendent de temps en temps pour un pèlerinage. Les curieux souhaitant découvrir ce lieu insolite sont également les bienvenus.

Les Sources de l'Urederra

La Source de l'Urederra

La source du parc national de d'Urederra en Espagne. - © jokinmarc / Shutterstock

Pour découvrir un des sites les plus fascinants d'Espagne, direction les sources de l'Urederra, dans le Parc Naturel d'Urbasa-Andía, non loin de Bilbao. Les sources se visitent au cours d'une petite balade d'environ deux heures à travers une luxuriante forêt de hêtres. Sur le chemin, on rencontre çà et là des piscines naturelles d'eau turquoise qui donnent au lieu son caractère idyllique. Urederra signifie "belle eau", on sait donc à quoi s'attendre en venant ici. En suivant la rivière, on découvre à chaque pas de somptueux paysages : cascades, ponts de bois, falaises... une promenade magique.

Gaztelugatxe

Gaztelugatxe

L'îlot de Gaztelugatxeko dans le pays basque en Espagne. - © www.ruslankphoto.com / 123RF

Ce lieu autrefois bien gardé n'est plus si secret que ça depuis la diffusion de la série à succès Game of Thrones. Rappelez-vous, c'est ici que Daenerys Targaryen règne, sur le Château de Peyredragon. Sur le littoral du Pays Basque espagnol, ce petit îlot rocailleux battu par les vents et les vagues vaut le détour. On l'imagine parfaitement être le théâtre de batailles entre pirates. A son sommet est érigée l'église de San Juan de Gaztelugatxe. Eloigné de tout noyau urbain et seulement relié à la côte par un pont de pierre et un perron de 241 marches, Gaztelugatxe est classé comme biotope protégé.

Cueva de los Verdes, îles Canaries

Cueva de los Verdes, îles Canaries

La Cueva de los Verdes sur l'île de Lanzarote dans les Canaries, en Espagne. - © Pavel Szabo / Shutterstock

L'Espagne, ce n'est pas seulement la partie continentale. Le pays compte de nombreuses îles qui, elles aussi, regorgent de beautés naturelles méconnues. Prenons l'île de Lanzarote dans l'archipel des îles Canaries. Ici, le volcan de la Corona a creusé au fil des siècles des kilomètres de galeries souterraines, la Cueva de los Verdes. Depuis le cratère, les tunnels s'enfoncent jusque dans la mer sur certains tronçons sous-marins. Les rayons lumineux qui atteignent ces grottes singulières aux teintes ocres, gris, noirs et rouges donnent au lieu une aura mystique. On se croirait dans un paradis des ténèbres, au centre de la Terre.

Albarracín, Aragon

Albarracín, Aragon

La ville médiévale d'Albarracín en Espagne. - © Jose Miguel Sanchez / Shutterstock

De retour sur le continent, le village médiéval d'Albarracín est une autre de ces merveilles espagnoles qui mériteraient plus de publicité. En se perdant dans les ruelles escarpées du village, on se croirait de retour au Moyen-Âge. Ses maisons rougeâtres dotées de minuscules fenêtres aux rideaux de dentelle et de balcons en bois de forge valent à elles-seules la visite. On y trouve aussi de nombreux musées et églises qui permettent de mieux comprendre le patrimoine historique et culturel d'Albarracín.

Le désert de Tabernas

Le désert de Tabernas

Vue sur la Rambla de Otero, dans le désert de Tabernas, en Espagne. - © Eusebio Torres / Shutterstock

Quand on pense désert, on pense souvent au Sahara ou au Wadi Rum. Mais dans les faits, il n'est pas nécessaire de se rendre en Afrique ou au Moyen-Orient pour en trouver. Dans le sud de l'Espagne, non loin d'Almería, s'étend le désert du Tabernas. Sur plus de 280 kilomètres carrés, on y admire des paysages arides où l'activité humaine est complètement impossible. La ressemblance avec l'ouest américain est frappante, le désert a d'ailleurs maintes fois servi comme plateau de tournage pour des westerns. Les visiteurs peuvent aujourd'hui explorer le désert à pied ou en 4x4, à la découverte de panoramas spectaculaires.

Les grottes de Covadonga

Les grottes de Covadonga

Le sanctuaires des grottes de Covadonga en Espagne. - © Dolores Giraldez Alonso / 123RF

Dans les contreforts du Mont Auseva, au cœur de la principauté des Asturies, se trouve une construction des plus surprenantes. Dans cette grotte façonnée par la nature, se trouve là où on ne l'attend pas, un sanctuaire catholique. Au fond de la cavité, la Vierge de Covadonga veille sur la ville de Santa Cueva en contrebas. On y accède assez facilement par un escalier, à seulement 5 minutes à pied de la Basilique de la ville. Pour être sûr de ne pas se tromper de chemin, il suffit de suivre le son de la cascade.

Gorg Blau, Majorque

Gorg Blau, Majorque

Le lac Gorg Blau à Majorque, en Espagne. - © Markus Beck / 123RF

Sur l'île de Majorque dans l'archipel espagnol des Baléares, un immense lac se dessine entre les montagnes de Tramuntana. Le lac de Gorg Blau n'est pas un lac naturel mais un réservoir artificiel créé par un barrage du même nom, mais cela ne lui enlève rien de sa superbe. On ne peut que rester bouche bée devant la couleur de cette eau, d'un turquoise profond : en français, Gorg Blau signifie "piscine bleue". Une route longe le bassin, depuis laquelle on peut admirer cette enclave de beauté calme, où le gris et le vert des montagnes flirtent avec le bleu du lac, un spectacle saisissant.

Parc national de Timanfaya, îles Canaries

Parc national de Timanfaya, îles Canaries

Volcan du parc national de Timanfaya à Lanzarote dans les îles Canaries en Espagne. - © Ninafotoart / Shutterstock

De retour sur l'île de Lanzarote dans l'archipel des îles Canaries, partons à la découverte d'un endroit complètement différent. Le surnom du parc national de Timanfaya ? Les Montañas del Fuego, soit "les montagnes du feu" en français. Cela en dit long sur les paysages flamboyants qu'on peut y admirer. En effet, trois quarts du parc sont recouverts de lave séchée produite au fil des années par plus de 300 cratères appartenant à une centaine de volcans différents. L'activité volcanique intense du lieu lui a donné cet aspect presque irréel et sa beauté étincelante.

Les gorges de Mont-rebei

Les gorges de Mont-rebei

Les gorges du Mont-rebei en Espagne. - © Gabor Kovacs Photography / Shutterstock

Eau turquoise, rapides, falaises qui tombent à pic, profonds canyons... Bienvenue dans les Gorges de Mont-rebei, certainement l'un des plus beaux paysages d'Espagne. À seulement deux heures de route de la frontière avec la France, ce lieu hors du commun est le paradis des randonneurs et des amoureux de la nature. Une corniche en bois est accrochée à la falaise et surplombe les gorges, offrant aux visiteurs courageux un panorama unique sur cet écrin naturel. On peut bien sûr y faire aussi du canoë-kayak, du rafting et toute autre activité de rivière.

Siurana

Siurana

L'église romane de Santa Maria de Siurana en Espagne. - © peresanz / Shutterstock

Entre Barcelone et Saragosse, le charmant village perché de Siurana est célèbre pour ses points de vue sur la nature environnante. Pour le rejoindre, il faut emprunter une petite route de montagne qui sillonne entre d'imposantes falaises rougeoyantes, c'est magnifique. Le village en lui-même, habité par une quarantaine de personnes, est un dédale de ruelles et maisons en pierre. Depuis l'église Santa Maria, le panorama sur le lac et le barrage de Siurana est tout simplement incroyable. Les voies d'escalade de la région sont également très réputées.

Guadix

Las Cuevas de Guadix

Le village troglodyte de Guadix en Espagne. - © www.anibaltrejo.com / 123RF

Il y a plusieurs millénaires, la région de Guadix était recouverte d'un lac qui s'est ensuite évaporé. Cette particularité géologique a laissé place à un curieux paysage criblé de grottes, que les gens du coin se sont appropriées dès le XVIème siècle. Même si certaines ont été abandonnées au fil du temps, 2500 grottes sont encore habitées aujourd'hui, ce qui fait de Guadix la plus grande ville troglodyte d'Europe. A une cinquantaine de kilomètres de Grenade, les visiteurs les plus curieux peuvent venir passer la nuit dans un hôtel troglodyte !

La forêt d'Oma et la Biosphère d'Urdaibai

La forêt de Oma Urdaibai

La forêt d'Oma en Espagne. - © Alberto Loyo / 123RF

La Réserve de la Biosphère d'Urdaibai est un paradis naturel d'une grande beauté, qui a été déclaré Reserve de la Biosphère par l'UNESCO en 1984. En son sein, une œuvre d'art nommée "forêt peinte". En effet, l'artiste basque Agustín Ibarrola a orné les pins de la forêt d'Oma de nombreuses peintures qui ne manquent pas d'interpeller les promeneurs. S'inscrivant dans le courant Land art, son œuvre s'incorpore parfaitement à la nature qui constitue en fait sa toile. Son projet vise à montrer la mauvaise harmonie entre la nature et les humains.

Setenil de las Bodegas

Setenil de las Bodegas

Setenil de las Bodegas en Espagne. - © Jose Carrasco / Shutterstock

Certains villages blancs espagnols sont assez connus, comme Cadix ou Cordoue. Setenil de las Bodegas est quant à lui plutôt ignoré des touristes, ce qui est assez étonnant quand on sait que c'est un village unique au monde. En effet, les maisons blanches sont blotties les unes contre les autres, encastrées sous un immense rocher. En fait, ces habitations sont d'anciennes caves troglodytiques creusées dans la roche de la falaise sur laquelle se dressent les ruines d'un château arabe. Ce paysage vraiment insolite et étonnant ne devrait pas rester secret très longtemps...

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données