• Connexion
Les 10 lieux incontournables à visiter aux États-Unis en automne
Publié le 21/10/2019

NatureEtats-Unis

Twitter Facebook 46 partages

Depuis quelques semaines, l'automne a posé ses valises, faisant chuter les températures et les feuilles des arbres. Et pour profiter de la magie de cette douce saison, pourquoi ne pas s'envoler pour les États-Unis ? Au pays de l'Oncle Sam, l'automne est une fête célébrée comme il se doit, aux quatre coins du pays. Troquez vite votre tee-shirt pour un pull-over et découvrez en images les lieux à visiter en automne aux États-Unis.

  • Twitter
  • Facebook
  • Central Park (New York)
    Central Park (New York)

    En automne, le poumon vert de la Grande Pomme offre un spectacle à couper le souffle. Début octobre, les arbres changent de couleur et se dotent d'un sublime rouge écarlate. Admirez ce merveilleux décor en vous promenant dans les différentes allées du parc ou en faisant escale à Sheep Meadow, un endroit idéal pour se détendre ou pique-niquer en famille ou entre amis.

  • Maroons Bells (Colorado)
    Maroons Bells (Colorado)

    À l'Ouest des États-Unis, le Colorado est le lieu idéal pour se reconnecter avec la nature. Au coeur de la vallée préservée de Maroon Creek, découvrez les Maroons Bells, deux pics des montagnes rocheuses qui trône somptueusement à plus de 4 260 mètres d'altitude. En automne, la vallée revêt ses plus belles couleurs et la sensation de tranquillité qui imprègne les lieux fait le bonheur des visiteurs.

  • Le Vermont
    Le Vermont

    Le petit État agricole du nord-est des États-Unis possède un charme inégalable en toute saison. En automne, la coloration des arbres vient ajouter une touche de magie à ce paysage rural. En son coeur, découvrez l'époustouflant lac Champlain. Sur le rivage, vous pourrez admirer la beauté de la végétation dont les couleurs changent au fil des saisons. Profitez-en également pour découvrir l'un des 106 ponts couverts historiques que compte la région.

  • White Mountain National Forest (New Hampshire)
    White Mountain National Forest (New Hampshire)

    Au coeur de la région la plus montagneuse de la Nouvelle-Angleterre se trouve la White Mountain National Forest. Terrain de jeu privilégié des sportifs et des randonneurs, cette vaste étendue de végétation, cascades et montagnes offrent des panoramas exceptionnels durant l'automne. Les plus courageux pourront tenter l'ascension du Mont Washington, le plus haut sommet du Nord-est des États-Unis qui culmine à 1917 mètres d'altitude.

  • Great Smoky Mountains
    Great Smoky Mountains

    Niché entre la Caroline du Nord et le Tennessee, le parc national des Great Smoky Mountains est le plus visité des États-Unis. Nommé en référence à la brume naturelle qui envahit chaque matin les vallées de la région ("smoky" signifiant fumée), le parc offre aux visiteurs 1300 kilomètres de sentiers à explorer. Au milieu des collines et des forêts, la randonnée et l'observation sont à l'honneur et permettent de découvrir l'un des 16 sommets de plus de 1800 mètres qu'abrite le parc.

  • Parc national de Yosemite (Californie)
    Parc national de Yosemite (Californie)

    Dans les montagnes de la Sierra Nevada en Californie, le parc national de Yosemite est l'un des plus beaux trésors naturels des États-Unis. Au milieu des imposantes falaises de granit et des chutes d'eau vertigineuses se cache une faune d'une diversité incroyable. En automne, les fabuleux paysages colorés du parc se laissent apprivoiser le temps d'une longue randonnée. Logiquement inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO, le parc de Yosemite séduit également les amateurs d'escalade grâce à ses nombreux sommets dont le plus haut, le Mont Lyel, culmine à 3 997 mètres d'altitude.

  • Los Angeles (Californie)
    Los Angeles (Californie)

    En automne, les températures à Los Angeles sont plus douces et varient entre 15 et 25 degrés. La période est donc parfaite pour découvrir ou redécouvrir la multitude d'activités qu'abrite la Cité des Anges. Entre la visite du mythique centre-ville, le "Downtown", l'exploration des collines d'Hollywood et la découverte du triangle d'or de Los Angeles (Beverly Hills, Bel Air et Holmby Hills) impossible de s'ennuyer dans la ville du rêve américain. Terminer la journée en beauté grâce à une longue et douce balade le long de la promenade de Venice Beach, le "boardwalk".

  • San Francisco (Californie)
    San Francisco (Californie)

    À 6 heures de route de Los Angeles, San Francisco est l'une des métropoles les plus originales et cosmopolites des États-Unis. En automne, profitez de la douceur qui règne sur la Californie pour visiter à pied le centre-ville très animé. Embarquez ensuite dans un des tramways de la ville, les insolites "cable cars" pour prendre de la hauteur et découvrir la tortueuse Lombard Street. Clou du spectacle, le majestueux Golden Gate Bridge que vous pourrez notamment observer depuis China Beach.

  • Philadelphie (Pennsylvanie)
    Philadelphie (Pennsylvanie)

    L'automne est souvent propice aux découvertes culturelles. À Philadelphie, vous aurez ainsi tout le loisir de visiter les nombreux musées qui retracent la fabuleuse histoire de la ville. Le plus réputé, le Philadelphia Museum of Art disposent d'une vaste collections d'oeuvres importées du monde entier. Le temps d'un après-midi, arpenter les rues du traditionnel Old City District, un quartier ou les feuilles des arbres se colorent d'un jaune éclatant. Dans le quartier de Fairmount, de jolies petites ruelles colorées égaieront également votre visite de la ville.

  • Delaware Water Gap
    Delaware Water Gap

    À la frontière entre le New-Jersey et la Pennsylvanie, le parc du Delaware Water Gap est l'endroit parfait pour profiter d'un long week-end en famille. Cet espace naturel, très prisé des sportifs, longe la rivière Delaware. Il vous sera donc possible de vous adonner aux joies de la pêche, du canoë ou du paddle. Plusieurs chemins de randonnées sont également accessibles et permettent de découvrir les surprenantes cascades d'eau du site.

1

Avant de vous envoler pour vivre un fabuleux automne aux États-Unis, il est nécessaire de bien choisir la région où vous passerez votre séjour. Davantage marqués par les saisons, les États du nord-est du pays sont à privilégier. Dans le Vermont, le New Hampshire, le Wisconsin ou le Maine, vous pourrez observer de superbes paysages automnaux.

Sur la côte californienne, Los Angeles et San Francisco sont elle aussi baignée par des températures douces durant l'automne. Dans les immenses parcs naturels du pays, vous pourrez vous adonner à de nombreuses activités sportives comme la randonnée, l'escalade ou le vélo.

L'automne aux États-Unis est également l'occasion de profiter des nombreuses festivités du mois d'octobre. Après avoir célébré la mythique OktoberFest, vous serez rapidement plongé dans l'atmosphère effrayante d'Halloween. Dans de nombreuses villes du pays, il est par exemple possible de visiter une maison hantée le soir de cette fête. Frissons garantis !