Ukraine
Ukraine
© Leonid Tit / 123rf
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+

    L'Ukraine vit actuellement dans un contexte géopolitique particulièrement agité. Les affrontements entre l'armée et les séparatistes contraignent les touristes à la plus grande vigilance (voire au renoncement à leur voyage, en Crimée). Pourtant, le pays est une véritable découverte et mérite le déplacement, sans compter que plusieurs régions ne sont pas concernées par ces tensions politiques.

    Avant de partir

    L'Ukraine est, en quelque sorte, la porte d'entrée à la fois de l'Europe de l'Est et de l'Asie centrale. Coincée à la frontière de ces deux continents, le pays reste très marqué par la tutelle russe et imprégné de cette culture, malgré son indépendance recouvrée en 1991, lors de l'éclatement de l'ex-URSS.

    La capitale, Kiev est l'emblème de la nouvelle Ukraine, celle qui a refusé la mainmise russe. Et une capitale millénaire. Boutiques de luxe, grosses cylindrés et hôtels étoilés sont désormais nichés dans les rues de la capitale. Le monastère de la Pechers'ka Lavra, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, est un haut lieu de pèlerinage pour les orthodoxes ukrainiens. Ses églises, surplombées de ces célèbres bulbes dorés (typiques d'Orient), sont le théâtre de cérémonies religieuses accompagnées de chorales et suivies par une foule de fidèles. L'une de ses églises cache d'ailleurs des chapelles souterraines, la Laure des Catacombes. N'hésitez pas à descendre et découvrez les 123 corps momifiés de moines, juste éclairés par la faible lueur des bougies. Flânez dans le quartier du Podil, en descendant de la place de la Sainte-Sophie (où vous pourrez visiter la cathédrale éponyme, la plus vieille église de Kiev). Il est un peu à Kiev ce que Montmartre est à Paris.

    Souvent comparée à une ville italienne, Lviv, située à l'extrême ouest du pays, est l'un des joyaux de l'Ukraine. Visitez sa place principale, Ploshtcha Rynok, centre névralgique de la ville. Son centre historique vaut largement le détour : c'est un condensé de styles gothique, renaissance, baroque et rococo. Pour une vue panoramique de cette ville somptueuse, grimpez en haute de la colline du Haut château qui offre une vue imprenable sur Lviv. Beaucoup plus calme que la capitale, ici on prend un peu plus le temps et on déguste le meilleur café d'Europe de l'Est, à consommer dans les fameux cafés de Lviv.

    La nuit tombée, c'est vers Odessa qu'il faut se tourner ! C'est le plus grand port russe de la mer Noire. Fondée par Catherine II, la ville avait pour vocation de devenir la " Saint-Pétersbourg du Sud de la Russie. " Aujourd'hui, Odessa est le lieu idéal pour la vie nocturne grâce à ses bars, ses groupes de musiques et ses discothèques. Ne manquez pas le célébrissime et monumental escalier de Potemkine (de 192 marches et 9 paliers), longtemps considéré comme la porte d'entrée de la ville.

    Loin de la l'agitation urbaine, de l'effervescence noctambule, à l'Ouest du pays : le majestueux massif des Carpates. Et la sensation de faire un bond dans le temps. Charrettes tirées par des chevaux, petites maisons en bois et en chaume et charmantes routes de campagnes perdues au milieu de pâturages... Le panorama des Carpates sont une invitation à l'observation d'une nature préservée. Montagnes, vallées, pâturages, sentiers feront le bonheur des randonneurs, des vététistes et des skieurs. On y trouve le mont Hoverla, le plus haut du pays, qui culmine à 2061m.

    Conseils de la rédaction

    En raison des événements géopolitiques sévissant dans le pays, le ministère des Affaires Etrangères recommande la plus grande prudence aux touristes souhaitant se rendre en Ukraine. Kiev ne présente pas de danger apparent, cependant, il convient, comme partout ailleurs, de rester vigilant. Les voyages en Crimée sont vivement déconseillés, sauf obligation.

    N'hésitez pas à vous installer à l'une des terrasses de la place, commander un café et profiter du spectacle qui s'offre à vous : la douce odeur des grains moulus, les terrasses prisent d'assaut en été, sur fond de passage des tramways soviétiques.


    A Kiev, achetez quelques souvenirs du pays.
    Descendez la rue de Saint-André (rue Andriyivsky), une ruelle pavée, emplie par les petits commerces, les vieilles maisons (notamment celle reconvertie en musée de l'écrivain Mikhaïl Boulgakov) et les chevalets d'artistes.

    Si vous voyagez en Ukraine (et plus généralement dans les pays de l'Est), il est une expérience à vivre absolument : un voyage en train... de nuit. On y rencontre les voyageurs du monde entier, on y partage les souvenirs de voyages, les aventures, et ses expériences.

    Le marché de Bessarabsky Rynok, à Kiev, est l'un des marchés les plus incroyables et authentiques de la capitale ukrainienne. Pittoresque, on trouve les meilleurs produits, des fruits, des légumes mais également un excellent caviar. De tels marchés se trouvent partout en Ukraine mais les plus intéressants sont ceux de Tchernivtsi, d'Odessa et de Kharkiv.

    Les plus

    • +L'accueil est chaleureux, en particulier à l'égard des Français, qui jouissent d'une image très positive en Ukraine.
    • +Loger chez l'habitant est un gage de charme, une formule très économique qui permet de nouer des liens amicaux avec la population.

    Les moins

    • -Les grands hôtels sont lugubres, chers et de mauvaise qualité.
    • -Les services publics sont en pleine déliquescence. La pauvreté et le chômage en milieu urbain font le lit de la délinquance et de la corruption.

    En images

    • Les Carpates - Ukraine
    • Les montagnes de Crimée - Ukraine
    • Le port d'Odessa - Ukraine
    • La cathédrale Sainte Sophie de Kiev - Ukraine
    • La cathédrale Sainte Sophie de Kiev : L'un des monuments les plus connus d'Ukraine - Ukraine
    • La cathédrale Sainte Sophie de Kiev - Ukraine

    Tradition

    En Ukraine, il est une tradition plutôt étrange, consistant à vénérer... l'œuf ! Car il symbolise l'origine de la vie. La Pyssanka est l'une des plus vieilles traditions du pays : dessiner et peindre les œufs avec plusieurs couleurs, formes ou motifs différents, chacun ayant un sens particulier. Ces œufs traditionnels sont appelés pyssanki. La tradition voulait que les agriculteurs déposent ces œufs porte-bonheur dans plusieurs endroits, comme dans les champs pour une bonne récolte ; dans les ruches, pour avoir du miel ; dans les étables, pour avoir des animaux en bonne santé ; ou encore à l'intérieur de la maison pour protéger ses habitants. Majoritairement orthodoxe, en Ukraine, Noël se fête donc le 7 janvier, (selon le calendrier julien et non grégorien), soit 13 jours après le Noël de la religion catholique. A cette période, les parvis d'églises se transforment en scène de théâtre à ciel ouvert. On y joue, la veille, les Vertep, les scènes bibliques, puis suit la soirée sainte durant laquelle on sert le diner, composé de douze plats. Et à Noël, on chante les Koliadky (chants de noël).

    Cuisine

    En Ukraine, le plat national, ou plutôt, la soupe, est le Borsch. Préparée à base de légumes et surtout de la betterave, ce qui explique sa couleur rouge, on y plonge également du lard et une gousse d'ail. L'escalope de poulet à la mode Kiev est aussi très répandu. Quant à la Koutia, c'est un autre plat rituel composé de blé cuit dans du miel, auquel on ajoute des clous de girofle et des raisons secs (certains y ajoutent à l'occasion des noix). Et pour un petit en-cas, goutez le Vareniki, une sorte de raviolis fourrés, accompagnés d'un peu de crème fraiche, très prisés des locaux. Attention, pas n'importe quelle crème fraiche : La " smetana ", qui joue dans la cuisine ukrainienne un rôle dominant. Elle est l'ingrédient de tous les mets typiques, que ce soit les soupes ou les plats de résistance. En dessert, le medivnik, un gâteau au miel, terminera le repas sur une note sucrée.

    Souvenir et artisanat

    A rapporter : poupées, oeufs peints, colliers en ambre, objets en bois sculpté des Carpates, tapis et broderies, tableaux naïfs. A Kiev, l'énorme marché qui se tient chaque week-end au stade central de la République vaut le détour. On y trouve tout l'artisanat traditionnel : boîtes, assiettes et cuillères en bois peint, poteries, broderies et couvertures en laine. Les magasins sont généralement ouverts de 9 h à 18 h du lundi au vendredi, avec une plage de fermeture à l'heure du déjeuner, et le samedi de 9 h à 12 h. A Kiev, beaucoup restent ouverts le week-end.