• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+
    • Partager

    Sultanat d'Oman - Les raisons d'y aller

    • ©Grapheast/Graph East Computers Royalty Free

    Voici une destination que l'on peut vraiment comparer aux 1001 Nuits, appellation un peu trop facilement galvaudée. A défaut de voir passer un tapis volant ou de croiser un génie de la lampe, vous aurez l'occasion de vous rafraichir dans les sources turquoises de l'oasis Wadi Bani Khalid, d'admirer les étoiles en bivouaquant dans un luxueux camps du désert au pied des hautes dunes de sables du Wahiba Sands, de visiter des villages fortifiés en pisé et des forteresses de montagne, de découvrir les merveilles du Dhofar, pays de l'arbre à encens, qui abrite des paysages évoquant les pâturages Suisse, mais aussi le désert le plus inhospitalier du monde. Mais Oman est également une destination balnéaire : 1 700 kilomètres de côtes aux eaux délicieusement tièdes attirent les dauphins comme les plongeurs, des fjords du Musandam aux côtes du Dhofar. De Mascate, sa capitale de poche à Salalah, porte d'entrée du " pays de l'encens " et de la reine de Saba, réputée pour son souk de l'or, partez à la rencontre d'une population chaleureuse et accueillante.

    Les paysages

    A l'extrême sud-est de la péninsule arabique, Oman, traversé par d'impressionnantes montagnes culminant à plus de 3 000 m d'altitude, occupe pratiquement une position insulaire. C'est le premier endroit du monde arabe où le soleil se lève. Vers l'Ouest et le Nord, le pays se perd dans les sables du désert. Sur les côtes, il est bordé par le golfe Persique, la mer d'Oman et l'océan Indien. Trois ensembles désertiques couvrent 80 % du territoire. Dans le Nord, la région de la Dhahirah mène à la frontière des Emirats Arabes Unis. Au sud-est de Mascate, à 3 heures de route, l'erg de Wahiba est un massif de dunes, facile d'accès, où sont organisés tours en 4x4, randonnées et bivouacs. Dans le Sud, le plateau des Harasis, une région de gisements pétrolifères, se prolonge dans le désert Rub'al-Khali, le plus grand désert inexploré du monde.

    Les côtes

    Du Musandam, au Nord, à la frontière avec le Yémen, au Sud, Oman possède 3 165 kilomètres de côtes. Les côtes omanaises présentent des points de vue spectaculaires, mais les plages, aisément accessibles, se limitent à celles de Mascate et de Salalah. Les plus belles se trouvent en bordure des grands hôtels (Al Bustan Palace et Shangri-La, à Mascate, Holiday Inn et Hilton, à Salalah). L'eau est délicieusement chaude, autour des 30 C° ! Le Sultanat d'Oman est bordée par le Golfe d'Oman au Nord dans le Musandam, la mer d'Arabie à l'Est dans la région de Mascate, et l'océan Indien au Sud dans la région du Dhofar et de Salalah.

    La faune et la flore

    Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la faune omanaise est riche, mais elle se révèle assez difficile à observer. Ses représentants les plus typiques en sont les oryx, les léopards d'Arabie (animaux nocturnes donc difficiles à observer) et les tortues de mer. Côté flore, les palmiers-dattiers forment l'élément incontournable du paysage, mais il ne faut pas manquer de découvrir les fameux arbres à encens (Boswallia sacra) qui poussent uniquement dans le sud du pays.

    Les arts et la culture

    Toujours en vigueur dans certains villages du Djebel Hajar ainsi que chez les tribus bédouines des Wahiba Sands, les traditions omanaises témoignent d'un sens raffiné de la parure, qu'il s'agisse des atours portés par les hommes ou par les femmes.

    Les monuments

    Oman disposant de plus de 500 forts, il est difficile de tous les visiter. De construction omanaise (dans l'intérieur) ou portugaise (sur le littoral), ils dominent les paysages de désert ou défendent les côtes. Certains ont fait l'objet d'une rénovation intensive. Pour l'instant, vingt-deux d'entre eux se trouvent dans les régions de Mascate, Sur, Salalah, ainsi que dans la péninsule du Musandam. Ils sont meublés comme jadis : pose de tapis et coussins pour s'assoupir dans la fraîcheur des chambres, mise en place d'ustensiles traditionnels dans les cuisines.

    La plongée

    Véritable sanctuaire pour les fanatiques de plongée, les eaux du sultanat d'Oman offrent de magnifiques récifs coralliens. Les plongeurs sont invités à visiter les grottes sous-marines, découvrir des poissons multicolores, mérous, barracudas, raies, poissons-perroquets, des dauphins et toute la richesse des couleurs et des coraux. Les sites de plongée les plus importants se trouvent au Golden Tulip Resort dans le Musandam dans le golfe d'Oman et au détroit d'Ormuz, à l'Oman Dive Center à 17 km au sud-est de la capitale Mascate dans la mer d'Arabie près du Shangri-La Resort. Un centre de plongée se trouve également le long de la côte tropicale de Salalah, bordée par l'océan Indien, au sein du Crowne Plaza resort. Il est fermé durant la mousson de mai à septembre.

    Notre expert

    Nicolas Pelé Chef de rubrique

    Arbre à encens au parfum magique du Dhofar, fjord du Musandam, Mascate, capitale de poche, campement dans le désert, baignade dans une oasis, comment ne pas être charmé par le sultanat d'Oman, une destination dépaysante à souhait, tout en étant parfaitement sûre. Et puis l'hospitalité des Omanais est un vrai bonheur !

    Profil auteur sur Easyvoyage

    Prix des vols

    octobre: prix moyen