• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+
    • Partager

    République démocratique du Congo - Les raisons d'y aller

    • © tyler olson / age fotostock

    République démocratique du Congo + Les paysages

    Anciennement appelé Zaïre ou Congo Belge, la République démocratique du Congo connut un passé douloureux. Une guerre civile fit de nombreux réfugiés et déplacés. Il est vrai que le pays ne se prête pas vraiment au tourisme mais l'on y découvre une faune importante et diversifiée. Le gorille des montagnes reste la star incontestée du pays. Mais l'on peut aussi voir des lions, éléphants, des léopards ou encore des zèbres et des girafes. Le pays est en parti recouvert par une forêt équatoriale dense où la végétation luxuriante se veut diversifier. Acajou, teck, ébène, cèdre d'Afrique?voilà de belles richesses pour ce pays d'Afrique. Parmi les nombreuses ethnies vivant dans le pays, se dévoilent les pygmées. Enrichissant et émouvant cette rencontre avec ces habitants. Le pays peut se vanter d'avoir l'une des musique d'Afriques les plus populaires et réputées. La musique congolaise a inspiré de nombreux artistes. Rumba, soukou ou quassa-quassa, voici un échantillon du potentiel musical du pays.

    Les paysages

    La République démocratique du Congo ou Congo-Kinshasa, est le deuxième pays de plus vaste d'Afrique après l'Algérie. Le pays est traversé par l'Equateur et par le deuxième plus grand fleuve africain, le Congo. De ces deux faits géographiques, le Congo-Kinshasa tire une véritable identité topographique caractérisée une variété des paysages et une nature presque intacte.

    Le fleuve Congo et ses affluents ont creusés un vaste bassin du nord au sud du pays. La plaine côtière formée par l'estuaire du Congo est un étroit couloir de 40km de large. A l'ouest, d'impressionnantes chaînes de montagnes se dressent fièrement. L'est se définis par de nombreux lacs et des volcans formés par la tectonique des plaques. Au nord, le territoire est recouvert d'une vaste forêt équatoriale où bon nombre d'espèces animales ont trouvé refuge. Au sud, les savanes arborées s'étendent à perte de vue où buffles, éléphants, antilopes et grands carnassiers règnent dans la brume continuelle.

    Les côtes

    La frontière Est du Congo est bordée par une série de lacs, qui se suivent du nord au sud.

    La faune et la flore

    Chanceuses sont les personnes qui auront l'occasion de contempler l'espèce endémique de la République Démocratique du Congo, l'okapi. Ce mélange de zèbre et de girafe fait partie de la liste rouge des espèces menacées, particulièrement recherchée par les braconniers. Le pays est l'hôte de nombreux mammifères majoritairement concentrés dans le parc de Virunga, située au nord-est et le plus ancien du pays, comme les lions, les éléphants ou les hippopotames. Les différents reliefs permettent également la prolifération de certaines espèces. Ainsi, si la forêt équatoriale est propice à l'installation des rares gorilles de montagne, les abords du fleuve se prêtent au repos des crocodiles et pythons.

    Les arts et la culture

    Comme dans de nombreux pays d'Afrique noire, la sculpture est l'art qui domine dans la culture de la République démocratique du Congo. Le pays possède en outre, une richesse musicale que les différentes ethnies ont su faire évoluer au fil des âges tout en conservant les musiques traditionnelles.

    La République démocratique du Congo possède une culture aussi riche et variée que ses ethnies. La littérature, la musique, le théâtre, le cinéma, la sculpture, la bande-dessinée et la philatélie sont autant de secteurs qui diversifie la culture congolaise. Cependant les arts traditionnels tels que la danse, la musique, l'artisanat et la sculpture sont davantage connus du grand public.

    Notre expert

    Christelle Erbetta Chef de rubrique

    Dans les airs et sur les routes de la planète depuis des années, je suis à la recherche des meilleurs spots de vacances. Profil auteur sur Easyvoyage