• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+
    • Partager

    Les bagages en avion

    Conseil Pratique

    Place limitée et économie de carburant obligent, les compagnies aériennes doivent strictement appliquer les franchises de bagages (nombre de pièces et poids maximum autorisés par passager) et font payer un supplément conséquent en cas de bagages excédentaires.

    Les franchises de bagages

    Chaque compagnie (régulière, low cost ou charter) dispose de sa propre réglementation mais, en général, il est accordé à l'enregistrement une franchise d'une pièce (2pour certaines destinations) d'un poids moyen maximum de 23 kg et un bagage à main qui ne doit pas peser plus de 12 kg. Les dimensions maximales de ce dernier ont été définies par l'Union européenne : 56x45x25 cm. Pour augmenter sa franchise de bagages, il faut voyager en classe affaires ou en première (+ 10 kg par pièce). Moins coûteux pour les grands voyageurs : les programmes de fidélisation qui autorisent gratuitement 5, 10 ou 20 kg supplémentaires en fonction de son nombre de miles. Attention aux compagnies low-cost, elles peuvent être très strictes en ce qui conerne les bagages à main. Assurez vous des dimensions acceptées par la compagnie avant votre départ.

    Le point sur les objets autorisés à bord

    La Commission européenne a fait entrer en vigueur le 06 novembre 2006 un règlement concernant la restriction de transport de liquides en bagage cabine. Celui-ci est valable pour tous les vols au départ des aéroports de l'Union européenne ainsi que la Norvège, l'Islande et la Suisse (quelle que soit la destination). Les flacons doivent être placés dans une pochette transparente de 20 x 20 cm (une seule par personne). Exceptions faites à cette mesure : les aliments pour bébé, les médicaments accompagnés d'une ordonnance et les produits vendus dans les boutiques de l'aéroport après les contrôles de sécurité, dans la limite des quantités acceptées en shopping aérien (duty free ou non). Sont interdits au contrôle de sécurité : les produits placés dans des sacs plastiques ouverts ou opaques, les produits entassés ou superposés et les contenants de plus de 100 ml. Et la DGAC de conseiller de ne conserver en cabine que les liquides indispensables.

    Pour les hommes d'affaires, plus d'inquiétude, les ordinateurs et téléphones portables sont à nouveau autorisés en cabine, mais ils passeront tout de même les rayons X. De même que les livres, ou tout document papier ainsi que les objets tels que les clés, pièces de monnaie et autres.

    Limiter les risques du transport

    On estime à 1 % le nombre de bagages égarés par les compagnies aériennes sur la totalité transportée. La probabilité qu'il s'agisse du vôtre lors de votre prochain vol est donc non négligeable. Si en plus, votre valise n'est pas étiquetée et qu'elle transite d'un appareil à l'autre lors d'une escale, elle a toutes les chances de finir son voyage dans un autre aéroport.
    Seule solution pour éviter ce désagrément : n'emportez qu'un bagage à main. Pas toujours facile, selon les destinations et la durée du séjour sur place. Faites donc preuve de prudence et gardez sur vous tout ce que vous ne voulez pas perdre avec votre valise (papiers d'identité, moyens de paiement, bijoux, effets personnels difficiles à remplacer là où vous allez).
    Autre solution si vous partez à plusieurs : répartissez vêtements et objets personnels dans chaque valise. Au cas où l'une d'entre elles s'égare, chacun aura néanmoins une partie de ses affaires pour commencer ses vacances.

    Que faire en cas de perte ou de détérioration

    Si vos bagages répondent absent ou arrivent en lambeaux sur le carrousel, la procédure à suivre est la suivante : porter plainte auprès du service bagages de la compagnie en remplissant le formulaire fourni dans l'aérogare d'arrivée. Si on quitte l'aéroport sans l'avoir, la Convention de Montréal (faisant loi pour le transport des bagages dans l'aérien) prévoit un délai maximum de 21 jours pour déposer sa réclamation.
    Une fois le formulaire rempli, il faut l'envoyer au service clients de la compagnie aérienne. Joindre à celui-ci les photocopies du billet d'avion, des reçus de cartes d'embarquement, ainsi qu'une lettre précisant le montant des objets perdus pour établir une indemnisation. La Convention limite à 1 300 € par passager le montant maximal de l'indemnisation. Si la valeur de vos bagages est beaucoup plus importante, vous avez intérêt à prendre une assurance contre la perte ou le vol avant votre voyage.

    Centre de renseignements des Douanes : 08 25 30 82 63.
    Douanes voyageurs de Paris-CDG : 01 48 62 65 85.
    Douanes voyageurs de Paris-Orly : 01 49 75 09 10.

    Tous les thèmes conseils pratiques