Europe; Portugal; Madère; Porto Santo;
© ImageState / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+

    Porto Santo

    Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef adjointe Google Twitter Fiche Profil

    Avant de partir

    Porto Santo est célèbre pour sa longue plage qui s'étend sur 7 km au sud de l'île. Petite soeur de Madère par sa superficie (à peine 50 km², soit 11 de long sur 7 de large), cette île se situe à 37 km au nord-est de l'île aux levadas. Secret bien gardé, Porto Santo offre un relief aussi adouci que Madère est crénelée. L'île culmine tout juste à 517 m au Pico do Facho. Une bagatelle au regard des 1 861 m du Pico Ruivo, le sommet le plus élevé de Madère. Encore largement préservée, Porto Santo ne compte qu'une ville, Vila Baleira, nichée au sud de l'île, et seulement une poignée d'hôtels qui s'égrènent discrètement le long de la belle plage. Les amoureux d'authenticité apprécieront particulièrement l'atmosphère qui se dégage de Porto Santo. Agréablement balnéaire au sud, elle devient plus sauvage au nord, avec d'impressionnantes falaises de calcaire qui tombent en à-pic dans l'océan. Un rendez-vous à ne pas manquer lors d'une escale de quelques jours.
    Pour se rendre à Porto Santo, on peut choisir entre l'avion et le ferry. Le vol dure 15 min, le trajet en bateau 2 h 30. A moins d'aimer particulièrement les voyages en mer, il vaut mieux privilégier l'avion pour son confort et sa rapidité. L'océan étant presque toujours houleux entre les deux îles, les gens sensibles riquent fort le mal de mer.
    Sur place, il faut séjourner en bord de mer, les hôtels situés au coeur de Vila Baleira offrant un confort moindre, et surtout pas de point de vue sur la plage. Pour se déplacer sans contrainte, l'idéal reste la voiture ou la moto de location. Sachez cependant que la plupart des hôtels de bord de mer proposent un service de navette gratuit pour Vila Baleira.

    À voir

    La maison de Christophe Colomb à Vila Baleira. Le navigateur génois aurait en effet vécu un an sur Porto Santo, avant de partir pour les Amériques. La maison, qui se trouve sur la travessa da Sacristia, non loin de l'église, a été convertie en musée. On peut y découvrir des cartes de navigation d'époque, des maquettes de caravelles, ainsi que divers objets de la vie quotidienne sur l'île.

    À faire

    Du farniente sur la plage. Ou du jogging le long des 7 km de sable fin. Une excursion en vélo dans le nord de l'île, où la côte rocheuse très découpée fait un peu songer à Madère. Munissez-vous d'une bonne carte et empruntez les petits sentiers plutôt que les routes goudronnées. De toute façon, l'île n'est pas très large (6 km). Allez voir aussi Portela, le site des moulins à vent : pour le panorama plus que pour les moulins, car l'intérieur ne se visite pas.

    Les plus

    • +  La très belle plage.
    • +  La nature préservée.

    Les moins

    • -  Le nombre limité d'hôtels.
    • -  Les commerces et facilités peu nombreux.

    À penser

    Pour pratiquer des sports nautiques, comme les hôtels ne disposent pas d'équipements particuliers, une seule solution : le club nautique situé à côté du port. Il propose planche à voile, voile, plongée libre et plongée sous-marine. Sachez aussi qu'il y a peu d'hôtels à Porto Santo (une dizaine au total). Le plus grand, Vila Baleira Thalassa, dispose de 224 chambres, les autres ont une capacité d'hébergement plus restreinte.

    À éviter

    Séjourner à Porto Santo sans visiter Madère. Les deux îles sont à réaliser en combiné, sur une semaine à dix jours, en divisant son temps en 4 jours à Madère et 3 à Porto Santo, ou mieux, 7 jours à Madère et 3 à Porto Santo. Eviter aussi d'aller à Porto Santo de novembre à avril pour vous baigner. Il y a du vent, des risques de pluies et l'océan ne s'est pas suffisamment réchauffé pour nager sans grelotter.

    À déguster

    Les mêmes recettes qu'à Madère. Du poisson-épée à la banane, du lapin, du poulpe ou de la morue comme au Portugal. Des fruits frais : corossols (ou pommes-cannelles), mangues, papayes, fruits de la passion qui poussent aisément sur l'île. En dessert ou à l'heure du thé, goûter aux petits gâteaux à la crème ou aux beignets à la cannelle. Côté restaurants, essayez par exemple le Por do Sol sur la plage de Calheta.

    À rapporter

    A Porto Santo, on trouve les mêmes spécialités qu'à Madère mais avec moins de choix. Attendre de revenir à Funchal pour faire ses achats. En particulier du vin, des gâteaux en pain d'épices qui se conservent plusieurs mois, des tissus brodés main (que l'on trouve sous forme de nappes, serviettes, jetés de table, mouchoirs et chemisiers), des objets en vannerie, notamment des porte-bouteilles.

    Le top des voyages pas chers

    Départ dernière minute

    • Basic Hotel Braga By Axis 3* Porto Santo

      Basic Hotel Braga By Axis 3*

      3j/2n
      à partir de  291 €
    • Porto Santo

      Skyna Hotel Lisboa 4*

      3j/2n
      à partir de  356 €

    Séjours

    • Basic Hotel Braga By Axis 3* Porto Santo

      Basic Hotel Braga By Axis 3*

      3j/2n
      à partir de  95 €
    Voir toutes nos offres