• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+
    • Partager

    Mayotte - Les raisons d'y aller

    • © Richard Semik / Age Fotostock

    Posée à mi-chemin entre Madagascar et le continent africain, la petite île de Mayotte barbotte dans l'océan Indien, au sud-est de l'archipel des Comores. Mais contrairement à ses consoeurs Grande Comore, Mohéli et Anjouan, ce " caillou " de 374 m² est français et depuis 2011 le 101ème département de l'Hexagone !
    Malgré ce nouveau statut, la diversité des paysages (forêts, lagon turquoise, villages typiques), la faune (makis, roussettes, tortues, baleines, dauphins), le florilège d'activités (randonnées, sports nautiques, ponte des tortues la nuit tombée, écomusées) et le climat sont plus africains qu'européens !
    Ses atouts de taille n'ont pas empêché Mayotte de rester une destination confidentielle, sans marée de touristes à tous les coins de palmier. On est parfois presque seul au monde, sur une plage de sable blanc d'un kilomètre.

    Les paysages

    Que l'on soit dans le Nord à Grande Terre ou dans le Sud, Mayotte dévoile de magnifiques paysages à ne manquer sous aucun prétexte. C'est notamment le cas du lac Dziani, situé à Petite Terre, au cœur de l'île. Cette superbe étendue d'eau émeraude, en surface d'un cratère, offre un panorama sans pareil des reliefs et du lagon environnants. Plus au Nord, la route de Combani permet de circuler à travers des champs parfumés par les fleurs locales. C'est aussi dans cette région que se visitent des entreprises authentiques, comme des distilleries de fleurs. Il est également fortement recommandé d'entreprendre l'ascension du Mont Bénara, d'où l'on peut jouir d'une vue qui porte jusqu'à la pointe Nord-Est de l'île.

    Les côtes

    Ce qui est bien avec Mayotte, c'est que quel que soit l'endroit où l'on se trouve, on est sûr de trouver de belles plages. Cependant, le village de Labattoir concentre les plus jolies étendues sableuses de Petite-Terre. La plupart des criques se découvrent à pied. La pointe d'Handréma ne dévoilera ces paysages côtiers qu'au prix d'une petite promenade. Non loin se trouve M'Tsamboro, village typique de pêcheurs où le client est souvent sollicité pour une randonnée en pirogue. Les embarcations légères sont de fait un excellent moyen pour profiter au mieux des paysages. Bandrélé propose par exemple des excursions en kayak de mer au sein d'un lagon.

    La faune et la flore

    Mayotte fait partie de ces îles où la faune, maritime comme terrestre, abonde. Les adeptes du snorkeling auront la chance de partir à la rencontre des tortues vertes ou à écaille, ainsi que de nombreux poissons tropicaux dans le lagon. Au large, il n'est pas rare d'apercevoir des dauphins batifoler tandis que de juillet à octobre, baleines et cachalots viennent mettre bas. Sur terre, cochons sauvages, lémuriens, chauve-souris et de nombreux oiseaux se partagent le territoire. L'écosystème de Mayotte recèle aussi des trésors botaniques à l'instar de l'ylang ylang, fleur très parfumée. Au centre de l'île se dressent cocotiers et arbres à pain.

    Les arts et la culture

    Quand on pense à Mayotte, on imagine plus aisément se prélasser sous les cocotiers que se balader dans des musées. Certains méritent cependant le détour, à l'instar du musée de la Pêche de Mahabou. Certains villages mahorais ne vivant que de cette activité, il est normal qu'un établissement culturel lui soit consacré. Le tombeau du Sultan Adrian Souli vaut également le coup d'œil, ne serait-ce que pour le sublime panorama sur Le lagon et Petite-Terre.

    Notre expert

    Christelle Erbetta Chef de rubrique

    Dans les airs et sur les routes de la planète depuis des années, je suis à la recherche des meilleurs spots de vacances. Profil auteur sur Easyvoyage

    Prix des vols

    décembre: prix moyen