• Malaisie
  • Malaisie
  • Malaisie
1    
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+
    La Malaisie représente une belle diversité. Sa jungle contraste avec le modernisme de ses villes. Sa population est aussi variée que ses paysages : les Chinois, Indiens et autres ont su se mélanger à la perfection aux Malais originaires de ces terres d'Asie du Sud-Est. Grâce à ses différences, les voyageurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers cette destination intrigante.

    Avant de partir

    Un voyage en Malaisie, c'est découvrir un pays aux multiples visages. Constituée d'une partie péninsulaire et du nord de l'île de Bornéo, la plupart de ses villes ont été construites au beau milieu d'une vaste forêt tropical. Kuala Lumpur et ses immenses buildings laissent place à une jungle dépaysante, inquiétante, mais tellement séduisante. L'endroit est idéal pour les amateurs d'activités telles que le trekking ou encore le rafting.

    Kuala Lumpur, la capitale du pays, regorge de joyaux culturels et mérite qu'on s'y intéresse pour les découvrir. Savant mélange entre architecture contemporaine et influence coloniale, la ville oscille entre passé et futur. Un arrêt ici s'impose, à l'arrivée ou au départ. La ville possède des lieux incontournables, à commencer par les tours Petronas. Du haut de leur 451 mètres, elles offrent un superbe spectacle articulé par les artères de la ville, en particulier le soir venu. Il ne faut pas oublier de programmer dans ses visites le le Merdeka Square qui représente l'imposant monument du Sultan Abdul Samad. Ainsi que : le quartier chinois, le marché central, le parc aux oiseaux, les jardins du Lac, le Temple Sri Mahamarianan, le musée national...

    La ville portuaire de Malacca est une étape inclue dans la grande majorité des circuits touristiques vendus sur la Malaisie. Elle se distingue des autres cités malaises par sa multitude de cultures encore plus importantes. Indiens, Chinois, Arabes, Portugais, Hollandais et Anglais cohabitaient autrefois plus ou moins pacifiquement. Le quartier chinois recèle de nombreux petits antiquaires aux boutiques charmantes. On trouve encore également un little India et un quartier portugais. Dans le centre historique de la ville, la Christ Church, une magnifique église de couleur rouge et le bâtiment Stadthuys, ancienne résidence des gouverneurs, témoignent du passage des Hollandais. L'église Saint-Paul et la Porte de Santiago, seuls vestiges de la forteresse portugaise A'Famosa, restent les principales empreintes des Portugais. Le Malacca Sultanate Palace, une magnifique réplique en bois de la demeure du sultan, abrite un musée très intéressant. Ne manquez pas le Temple chinois Cheng Hoon Teng, les puits de Hang Li Poh et le Fort Saint Jean. Du village flottant, vous pourrez également découvrir le quartier de Tanjung Kling qui renferme de multiples petites maisons traditionnelles sur pilotis, où vivent les pêcheurs.

    Les plages paradisiaques de Malaisie sont une raison de plus de se rendre sur place. Le bord de mer n'a rien à envier aux plus beaux clichés. Les îles les plus touristiques du pays sont nombreuses mais Penang et Langkawi se partagent la vedette. La première, située au nord-ouest de la péninsule malaise, est séparée du continent par le détroit de Penang. Les plages de l'île se complètent par la culture, l'écologie, l'histoire et la gastronomie, tout comme celles de Langkawi. Il s'agit d'ailleurs d'un archipel de 99 îles. Il se situe également au nord-ouest de la Malaisie.

    En images

    • Kuala Lumpur : Kuala Lumpur, la capitale malaise - Malaisie
    • Kuala Lumpur : Les tours Petronas - Malaisie
    • Kuala Lumpur : Les eaux de Kuala Lumpur - Malaisie
    • Kuala Lumpur : Les origines de la ville - Malaisie
    • Kuala Lumpur : La situation de Kuala Lumpur - Malaisie
    • Kuala Lumpur : Un territoire fédéral - Malaisie

    Conseils de la rédaction

    Moins fréquentée que sa voisine indonésienne, la Malaisie est pourtant proposée par les tour-opérateurs en séjours balnéaires ou sous forme de circuits accompagnés ou individuels. Les deux principaux circuits parcourent en général soit la Malaisie péninsulaire, soit l'île de Bornéo (Sabah et Sarawak). Vous serez donc amené à faire un choix entre le parcours classique (Malaisie péninsulaire, facile d'accès, avec de nombreux centres d'intérêts proches les uns des autres), ou le parcours sauvage (Bornéo, avec des conditions de voyage moins confortables, mais hors des sentiers battus). C'est d'ailleurs ici que l'on peut se lancer à la rencontre des fameux orangs-outans, qui n'existent plus qu'ici et sur l'île de Sumatra. Le nom de ces singes anthropoïdes signifie " homme de la forêt ". Ceci est aisément compréhensible lorsque l'on sait que la différence génétique entre eux et l'espèce humaine ne se situe qu'entre 3 à 4 %.

    Les adeptes des voyages non organisés sont les bienvenus. Si on n'opte pas pour un voyage à forfait et que l'on organise son circuit soi-même, il est préférable de prendre quelques précautions, surtout pour les treks dans les montagnes ou dans la jungle. Il est conseillé de prévoir, à l'avance, les logements et la randonnée en elle-même. Les moyens d'hébergement ne sont pas très nombreux et les treks, même accompagnés de guides, nécessitent parfois des autorisations, délivrées par la direction des parcs nationaux. Quoiqu'il arrive, ne partez jamais en randonnée sans avoir prévenu quelqu'un de la balade. Il faut être prudent en matière de sécurité lorsque l'on se lance à l'assaut des contrées mystérieuses en général.

    Traditions

    Les habitants de la Malaisie croient toujours en l'animisme (croyance en une âme dans les êtres vivants ainsi que dans les objets ou les éléments naturels). Par exemple, les autochtones ont peur de la sorcière Hantu. Cette dernière peut se trouver n'importe où et s'en prendre à n'importe qui. Un échec ou une chute peut être une conséquence d'un de ses mauvais sorts. Il faut consulter un chaman pour s'en débarrasser.

    Au début du repas, il est possible qu'un enfant vous offre une pincée de sel. Ce geste, réalisé lors d'un repas traditionnel malais, permet aux invités de se rafraîchir la bouche. Le condiment doit être placé au bout de la langue (et non pas jeté au-dessus de l'épaule pour se porter chance).

    Quelques règles sont à respecter lors d'un séjour sur place :
    -On ne se sert pas forcément la main pour se dire bonjour mais on a tendance davantage à hocher la tête et sourire.
    - On se déchausse avant de pénétrer dans un temple ou une mosquée, tout comme chez l'habitant.
    - On ne touche pas la tête des gens, même pour congratuler un enfant.
    - Les amatrices de topless ne sont pas bien accueillis, particulièrement sur la côte est. Le bikini trop minimaliste est également mal vu. De même qu'il faut respecter une certaine pudeur pour ses tenues vestimentaires. Les cuisses et les épaules ne doivent prendre l'air qu'à la plage.

    À visiter

    Malaisie : Que visiter

    Cuisine

    La cuisine malaise est constituée de nombreux plats qui proviennent de Chine, de Thaïlande, d'Inde et d'Indonésie. Le riz et les nouilles font partie de la grande majorité des mets du pays. Ils sont en général accompagnés de viande et de poisson.

    Le lait de coco revient souvent dans les recettes. Le tout fait intervenir de nombreuses épices comme la coriandre, la citronnelle et le safran. Le plat national s'appelle le satay. Il s'agit de brochettes de viandes grillées marinées avec des cacahuètes. Les Malais mangent principalement avec les doigts, en utilisant uniquement la main droite.

    Côté desserts, le durian est à l'honneur. En revanche, il est préférable de se boucher le nez pour le déguster, il dégage une odeur peu ragoutante. Il est d'ailleurs interdit dans bon nombre d'établissements hôteliers pour cette raison.

    Le top des voyages pas chers Malaisie

    Voir toutes nos offres

    Ailleurs sur la planète

    L'actu dans le monde