Macédoine
© zefart / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+
    La Macédoine est un pays aux traditions rurales qui s'attache à la gastronomie et l'œnologie. Lieu d'épanouissement de l'art grec, romain, byzantin puis ottoman, le pays représente une véritable mosaïque humaine, habitée par les Slaves, les Albanais, les Roms, les Valaques ainsi que les Turcs.

    Avant de partir

    La Macédoine fait partie de la péninsule des Balkans. Le territoire ne s'ouvre pas sur la mer, il partage ses frontières avec l'Albanie, la Bulgarie, la Grèce, le Kosovo et la Serbie. Autrefois, elle faisait partie de la République fédératrice socialiste de Yougoslavie mais le pays a déclaré son indépendance en 1991. Géographiquement, la Macédoine s'étend également sur la Grèce et la Bulgarie. Ses paysages se composent en majorité de montagnes renfermant à peu près une cinquantaine de lacs.

    Sa position stratégique en Europe lui a valu de nombreuses occupations tout au long de son histoire. Entre autres, l'Empire Byzantin a laissé sa place à l'Empire Ottoman qui s'est installé ici durant cinq siècles. A l'origine, la Macédoine est un royaume antique qui a été gouverné par plusieurs hommes célèbres dont Alexandre le Grand et Philippe II de Macédoine. Mais revenons à des périodes plus récentes. Le référendum organisé pour l'indépendance du pays a été convaincant : 95% des votants se sont prononcés en sa faveur. Mais ce n'est pas pour autant que la suite de l'histoire est un long fleuve tranquille. Les tensions avec les Grecs et les Albanais n'ont rien arrangé. Toujours est-il que le pays est candidat à l'adhésion de l'Union Européenne depuis 2005.

    Les terres macédoniennes recouvrent près de 26 000 km² et culminent à plus de 2 000 mètres d'altitude. Le plus au sommet, le mont Korab, s'élève jusqu'à 2 764 mètres. Ces montagnes sont entrecoupées de plateaux, de ravins, de collines et de vallées. La Macédoine n'a pas d'accès sur la mer mais l'eau y circule sur plus de 300 km grâce au fleuve Vardar. Il prend sa source au nord-ouest du pays et continue sa course jusqu'à la mer Egée. L'eau est également présente grâce aux lacs naturels et artificiels du pays. Le lac naturel d'Ohrid est d'ailleurs le plus grand d'Europe avec ses 274 km². Le plus grand lac artificiel du pays, le lac Tikvech, ne mesure que 14 km² mais il s'étend sur 30 km de long et plonge jusqu'à près de 100 mètres de profondeur. Sa création date de la fin des années 1960 lors de la construction d'un barrage hydroélectrique. Les adeptes de la chaleur seront ravis d'apprendre que le pays possède aussi des eaux thermales. La source la plus chaude affiche une température de 73°C !

    Skopje est la capitale de la Macédoine mais c'est aussi la plus grande ville. Le tiers de la population du pays s'y est installé. Le tremblement de terre de 1963 y a laissé des traces. Près des trois quarts de la ville ont été détruits. Lors de la reconstruction, elle a été divisée en blocs dont chaque partie est consacrée à des activités précises. Cette organisation a été instaurée par Adolf Ciborowski, le Polonais qui s'est également occupé de la remise en état de Varsovie à la suite de la Seconde Guerre Mondiale. Mais revenons à Skopje. Les espaces verts se concentrent sur les rives du Vardar. Du côté sud, on retrouve de grands ensembles, alors que le nord conserve les quartiers les plus anciens. C'est ici que l'on trouve le vieux bazar ottoman. Ce dernier est surplombé par la colline de la forteresse.

    Conseils de la rédaction

    De 250 km de long et à peu près autant de large, la Macédoine peut être visitée en quelques jours, de ses mosquées à ses monastères en passant par la découverte de ses parcs nationaux, offrant une faune variée et une flore sauvage, qui séduira à coup sûr les randonneurs et amoureux de la nature.

    La Macédoine est très rarement programmée par les tour-opérateurs. La destination est plus souvent proposée en combiné avec la Macédoine grecque voisine dont l'histoire, longtemps commune avec ce jeune Etat indépendant, a laissé de riches vestiges antiques et byzantins.

    Les trésors de l'art byzantin concentrés en Macédoine font la renommée de cette petite enclave des Balkans. Il faut entrer dans les églises et les monastères, disséminés à travers tout le paysage, de façon pléthorique. Ils ont conservé une riche tradition faite de fresques époustouflantes, d'icônes mondialement connues et de sagesse millénaire.

    Il existe de nombreuses curiosités touristiques à Skopje. Les églises et les mosquées turques sont superbes. Faites un arrêt à la forteresse Tvrdina Kale. Du haut de ses remparts, on contemple d'une superbe vue panoramique. Pour profiter pleinement de capitale, nous vous conseillons de le faire au mois de septembre ou octobre. A cette époque, vous pourrez assister à la fête de la Bière, à un festival de jazz ainsi qu'à la fête des vendanges.

    Un voyage en Macédoine ne peut être complet sans une étape au lac d'Ohrid. Il s'agit d'un des lacs les plus vieux du monde. Ses eaux claires sont un bel habitat pour une faune riche et variée dont certaines espèces sont endémiques. Le lac fait d'ailleurs partie du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979.

    Les plus

    • +Les richesses culturelles et artistiques du pays.
    • +Le pays vaut le détour pour ses paysages de lacs et de montagnes

    Les moins

    • -Il existe des tensions frontalières dues à la proximité avec le Kosovo.
    • -Le tourisme est encore timide.

    En images

    • Ohrid : Ohrid, patrimoine de l'Unesco - Macédoine
    • Le lac d'Ohrid : Ohrid, le lac le plus ancien - Macédoine
    • Le lac d'Ohrid - Macédoine
    • Le lac de Prespa - Macédoine
    • Le lac de Prespa - Macédoine
    • Le lac de Prespa - Macédoine

    Tradition

    Les Macédoniens ont un vrai sens de l'accueil, particulièrement dans les endroits où les touristes sont rares. Les habitants sont ravis d'inviter les voyageurs chez eux. Il serait donc mal vu de refuser ce genre d'attention. Avant d'entrer chez quelqu'un, il est de coutume de se déchausser. Le sol est souvent recouvert de beaux tapis. Si l'invitation a lieu dans un café, n'insistez pas trop pour régler l'addition.

    Comme dans la plupart des pays du monde, il est recommandé de porter une tenue correcte lorsque l'on visite un monument religieux. Les épaules doivent être couvertes, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. S'il n'est pas interdit de prendre des photos à l'intérieur, demandez tout de même l'autorisation avant de mitrailler. Si vous souhaitez allumer un cierge, sachez que le bougeoir du haut est consacré aux êtres vivants, par conséquent, celui du bas est réservé aux morts.

    La musique traditionnelle des Balkans en général, et de la Macédoine en particulier, est jouée à l'aide d'un kaval. Cet objet représente un instrument de musique en bois. Composé de huit trous, il est ouvert aux deux extrémités mais le son se produit lorsque l'on souffle dans le bec.

    Cuisine

    Le plat national est le tavce-grafce. Il est constitué de haricots verts de Tetovo. Après préparation, il est gratiné au four dans un plat en terre. Les mets, préparés à base d'agneau, sont populaires (Kepap d'agneau grillé, soupe d'agneau, janija, vardar-grne). Pindjur est une salade de poivrons, d'aubergines et de tomates. On peut consommer le fameux saumon à la mode d'Ohrid. La région est propice à la production de vins de qualité, parmi lesquels les vins du Tikves. La Mastica, à base d'herbe, est une eau-de-vie réputée.

    Chaque année à l'automne, les familles macédoniennes s'adonnent au rituel de l'Ajvar. Il s'agit d'une préparation à base de poivrons rouges provenant entre autres de la région de Strumica. Après les avoir épluché, les légumes sont cuits au four dans de l'huile de tournesol. La préparation est ensuite conservée dans des bocaux pendant tout l'hiver. Les enfants en étalent souvent sur du pain.

    Si vous êtes un adepte du vin, vous êtes au bon endroit. Prévoyez donc un peu de place dans les bagages pour en rapporter chez vous. Le vin rouge des caves de Bovin et de Skovin n'est pas très cher et reçoit régulièrement des récompenses.

    Souvenir et artisanat

    On trouve des broderies traditionnelles exécutées au fil rouge et au fil noir de chanvre, de lin ou de coton. Elles ornent les riches costumes traditionnels des paysans. Les anciens artisanats en tonnellerie, en orfèvrerie, en passementerie ou en forgeonnerie contribuent à préserver la mémoire du passé. Ils sont encore présents dans les vieux quartiers des villes. Vous pouvez vous procurer de la céramique, des bijoux en or et d'argent. Les travaux à base de cuir, de fourrure et de laine comptent parmi les ouvrages intéressants. Les commerces sont ouverts, de 9 h à 19 h.

    Ailleurs sur la planète

    L'actu dans le monde