• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+
    • Partager

    Lesotho - Les raisons d'y aller

    • © tyler olson / age fotostock

    Lesotho + Les paysages

    Royaume montagneux enclavé dans l'Est de l'Afrique du Sud, le Lesotho c'est la terre des Basothos. Ancienne colonie britannique, indépendant et membre du Commonwealth depuis 1966, c'est un pays d'altitude juché sur la chaine des Maluti à l'est et les Central Highlands à l'ouest. Tout le royaume est à plus de 1000m d'altitude et culmine à 3.482 m au Thabana Ntlentyana, le sommet de l'Afrique australe. Malgré sa taille modeste, le Lesotho est un pays de grands espaces et de paysages grandioses, paradis des randonneurs (à pied, à cheval, en vélo...) et des amateurs de sports de pleine nature : ski hors-piste (Et oui! Dans la région d'Oxbow), alpinisme, descente en rappel (204m au chutes Maletsunyane, la plus longue du monde), pêche sportive en rivière, rafting et canyoning...

    A proximité de Maseru, la capitale du pays, Teyateyaneng et Thaba-Bosiu sont les centres culturels et historiques du Lesotho. Mais les Basothos sont un peuple d'éleveurs, leur culture est avant tout rurale et se découvre bien plus surement en parcourant les grands espaces plutôt que les villes.

    Les paysages

    Le Lesotho possède une géographie particulière du fait de ses frontières naturelles qu'il partage avec l'Afrique du Sud, pays dans lequel il est enclavé. En effet, ce petit pays est délimité du nord au sud-ouest par le fleuve Caledon, les monts de Drackensberg à l'est et les hautes terres au sud. Cependant il serait abusif d'attribuer cet enclavement à de simples raisons topographiques, car poussée par la colonisation blanche, l'ethnie Sotho, qui constitue la majorité de la population du pays fut contrainte de se réfugier dans les montagnes du Drackensberg.

    Le relief très montagneux du Lesotho lui vaut le surnom de « Royaume dans le ciel ». En effet l'ensemble du territoire culmine à 1 300m d'altitude, son point culminant étant le mont Thabana Ntlenyana avec ses 3 482m au nord-est.

    Les arts et la culture

    La culture du Lesotho est étroitement liée au peuple Basotho. Cette ethnie possède une tradition musicale et orale particulièrement riche. Ces traditions ont traversées les âges et sont toujours d'actualité aujourd'hui.

    Les instruments de musique traditionnelle sont simples, faits de bois, et de peaux d'animaux. La musique Basotho se concentre en revanche davantage sur le chant que sur les instruments. La danse est également très importante car elle représente un rite de passage. Quant à la tradition orale elle possède une place capitale car elle est un enseignement historique et moral pour les jeunes générations.

    La faune

    Véritable paradis ornithologique, le Lesotho possède une faune plus spécifique et moins facile à approcher que les autres pays d'Afrique. Dans les monts de Matoli et de Branckensberg, on observe de multiples espèces d'oiseaux dont une quantité non-négligeable de rapaces ; vautours, buses, aigles, mais aussi des ibis. Outre les oiseaux, on trouve également au Lesotho des babouins et des antilopes (rheboks).

    Concernant la faune domestiquée, les animaux rois du Lesotho sont les poneys, et plus particulièrement la race de poney basuto. Sur ce point, et pour ses grands espaces naturels, le Lesotho est souvent comparé à la Mongolie pour les grandes traversées de paysages à dos d'équidés. L'unique parc national du Lesotho se trouve à l'ouest du pays. Son accès très difficile oblige à s'y rendre en 4x4 et munis d'une bonne carte routière.

    Notre expert

    Raphaël Richard Chef de rubrique

    Géographe d'origine, voyageur casanier, installé durablement dans le provisoire. Profil auteur sur Easyvoyage