Lesotho
Lesotho
© leksele / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+
    Le Lesotho mesure un peu plus de 30 000 km², perdu au sud-est de l'Afrique du Sud. Indépendant depuis 1966, il a su se mettre à la bonne hauteur ! Tout le pays est installé à plus de 1 000 mètres d'altitude. Les randonneurs adoreront se promener le long de la chaîne des Maluti, pour finir au sommet de Thabana Ntlentyana, le point le plus élevé de l'Afrique Australe.

    Avant de partir

    Le Lesotho est un petit pays entièrement enclavé dans l'Afrique du Sud. Tout le territoire de cette monarchie constitutionnelle est situé à plus de 1400 mètres d'altitude, c'est pourquoi le pays est surnommé " Royaume dans le ciel ". Comme dans le cas des Suisses, les montagnes ont contribué à maintenir l'indépendance de ce territoire face aux colons européens qui ont colonisé les territoires environnants. Le point le plus élevé du Lesotho est le Thabana Ntlenyana qui signifie en Sotho " magnifique petit montagne noire " et qui culmine à 3482 m d'altitude.

    Le pays fut fondé au XIXème siècle, lorsque les incursions des boers, les pionniers blancs venus des Pays-Bas, forcèrent les ethnies locales à migrer vers l'intérieur des terres. C'est ainsi que les Sotho envahirent l'actuel territoire du Lesotho, au détriment des Bushmen, un peuple de chasseurs cueilleurs qui a vécu sur ces terres depuis la préhistoire. C'est sous le règne du roi Moshoeshoe 1er que le peuple Basotho a construit cette nation qui et a résisté aux boers.

    En 1868 le roi du Lesotho fit appel aux britanniques afin d'établir un protectorat, pour se protéger à nouveau des Boers. Intégré à l'Empire Britannique, le pays retrouva son indépendance en 1966 et connait depuis une relative instabilité politique sur fond de coups d'Etats et d'interventions musclées de l'Afrique du Sud.

    La capitale du pays est Maseru. Avec 200 000 habitants c'est la seule ville d'importance au Lesotho. L'économie de la ville repose sur la production de tapis et de bougies. Située près de la frontière ouest du pays elle possède un aspect quelque peu démodé. Sa première rue pavée n'a été inaugurée qu'en 1947, à l'occasion de la visite de la famille royale Britannique. Le Papal Pavilion, qui commémore la visite du pape Jean-Paul II au Lesotho, est l'un des rares sites de la ville à visiter. Maseru compte six hôtels. Dans les années 60, les Sud-Africains traversaient la frontière pour aller dans les casinos de Maseru car la loi Sud-Africaine sur les jeux d'argent était restrictive.

    Vous prendrez sans doute plus de plaisir à visiter des villages des alentours, plutôt que la ville elle-même. La découverte du mode de vie traditionnel et de la culture Basotho vaut le détour. Les principaux sites touristiques du pays sont le Col Sami, Afri-Ski, l'unique station de ski du pays, le barrage de Katse et le plateau de Thaba Bosiu où se trouve la tombe de Moshoeshoe 1er.

    Si le Lesotho est souvent considéré comme un pays pauvre, son PNB et sa croissance sont en constante augmentation. L'eau est une richesse importante pour le pays qui prévoit de renforcer son économie en développant le Lesotho Highlands Water Project (un projet de construction de barrages) d'ici à 2020, pour maitriser les eaux du fleuve Orange. Le premier employeur du pays est l'industrie du textile. Un tiers des actifs Basotho (les habitants du Lesotho) travaillent également dans les mines de l'Afrique du Sud voisine. L'élevage est également important pour le pays.

    Conseils de la rédaction

    Si vous souhaitez camper à proximité d'un village, la courtoisie exige que vous demandiez l'autorisation au chef. En général, cela ne pose aucun problème. Même démarche pour la prise de photos.
    Ne manquez pas de faire un trekking à dos de poney. Ils se déplacent sans soucis sur les arêtes les plus escarpées. Dociles et très doux, ils conviennent même aux piètres cavaliers !

    Comme pour tous les pays de l'hémisphère sud, les saisons sont inversées par rapport à l'hémisphère nord. Vous serez donc en été de novembre à février et en hiver de mai à août. Les températures peuvent aller de 32 degrés les jours les plus chauds, à -7 au cœur de l'hiver. Les mois de mai à septembre sont les plus propices pour se rendre au Lesotho. Même si les températures sont encore fraîches, cela vous évitera d'être confronté à l'été austral, et à ses pluies diluviennes et aux violents orages éclatent régulièrement pendant cette saison.

    Il est recommandé de boire uniquement de l'eau en bouteille, de manger les aliments lorsqu'ils sont bien cuits et de se laver les mains régulièrement lorsque vous visitiez ce pays, et ce afin d'éviter tout risque d'infection lié aux conditions d'hygiène.

    En raison des troubles politiques et de la délinquance dans le pays, les voyageurs sont incités à la prudence par le ministère des Affaires Etrangères. Il est recommandé d'éviter de se déplacer de nuit et de se promener avec des objets de valeurs. Si le réseau routier est satisfaisant, il est recommandé d'être prudent, notamment en raison du climat montagnard susceptible de changer très rapidement.

    Les plus

    • +La nature vierge et sauvage offre des panoramas spectaculaires.
    • +Les baignades sont possibles dans les rivières : il n'y a pas de bilharziose.

    Les moins

    • -Le balisage des sentiers de montagne est inexistant : se munir absolument d'une boussole et de cartes, lors des randonnées.
    • -Il n'y a pas de réseau ferroviaire à l'intérieur du pays.

    En images

    • La culture basotho - Lesotho

    Tradition

    Le Losotho est également réputé pour être le moins peuplé du continent africain, et le pays avec le plus haut taux d'alphabétisation. 90 % de la population est de religion Chrétienne. Les habitants du Lesotho, les Basotho, font partie de l'ethnie des Sothos du Sud. Leurs traditions, leurs croyances et leurs rites ont perduré jusqu'à aujourd'hui. Les guérisseurs traditionnels utilisent toujours des instruments de musique originaux tels que le setolo-tolo, (un instrument à cordes) afin de soigner les maux du quotidien. Lors des grandes sécheresses, les autochtones appellent le mokoka-pula afin d'invoquer les dieux de la pluie. L'eau de mer est également considérée comme un bien précieux et sert à calmer les maux ventre.

    Dans les villages, les rites traditionnels (mariages et funérailles) incluent les sacrifices de vaches. Cette dernière doit être achetée à grands frais. L'honneur d'une famille dépend de la qualité et la quantité de la nourriture lors du mariage et des funérailles. Le bétail est utilisé comme reconnaissance sociale dans la société traditionnelle Basotho. Plus une famille en possède, plus elle possède un rang élevé.

    Cuisine

    Vous trouverez une cuisine internationale dans la capitale : les restaurants sont français, chinois ou italiens. Beaucoup de denrées alimentaires sont importées d'Afrique du Sud. Il y a abondance de poissons d'eau douce, partout dans le pays. La bière locale est très bonne et dans les établissements de niveau supérieur, une large gamme d'alcools et de vins est proposée.

    La cuisine locale est construite autour d'influences africaines et britanniques. Le Lesotho partage de nombreuses pratiques culinaires avec son unique voisin, l'Afrique du Sud. Les plats locaux typiques ton à base de poissons, de riz, de maïs et de légumes. On trouve également des ragoûts à base de cacahuètes. Les plats en sauces sont généralement moins épicés que dans les autres pays d'Afrique. La bière au gingembre est également un breuvage consommé localement. La bière artisanale est brassée dans les villages autours des foyers qui servent également à cuire les aliments. C'est un lieu de convivialité et de partage pour les Basotho.

    Souvenir et artisanat

    Les boutiques d'artisanat proposent un vaste choix d'objets dont le très célèbre chapeau conique en paille tressée, devenu l'emblème national. Vous trouverez aussi des tapis et tapisseries aux couleurs vives, en laine et en mohair ; des poteries ; des objets et bijoux en argent et en or ; des jeux d'échecs en cuivre ; des objets en ébène. Horaires des magasins : du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h, le samedi, de 8 h à 13 h.

    Lesotho : Découvrez nos villes

    Lesotho Maseru