• © Maxim Petrichuk / 123 RF
  • © Maxim Petrichuk / 123 RF
  • © YURY TARANIK / 123RF
1    
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ
Date de départ

Plus d'options

+

    Le Kazakhstan est l'un pays les plus vastes du monde, et pourtant l'un des plus méconnus. Cinq fois plus grand que la France, il possède une diversité de paysages étonnante : steppes étendues sur des milliers de kilomètres, déserts, forêts sauvages, glaciers et monts enneigés vous attendent si vous décidez de vous aventurer dans ses contrées isolées.

    Avant de partir

    Malgré sa vaste superficie, le Kazakhstan est un pays dont on ne parle pas très souvent. Peu connu, l'ancien membre de l'union soviétique est majoritairement composé de steppes, mais les paysages ne se limitent pas à des plaines à perte de vue. De grandes forêts sauvages de conifères, des canyons, glaciers, déserts de sable et monts enneigés composent la diversité de ce large territoire situé entre l'Asie centrale et l'Europe orientale.

    Quelques villes portuaires ont été construites sur les rives de la mer Caspienne et de la mer d'Aral bordant le pays au sud-ouest. Le lac Balkhach, le plus grand lac du pays, ne se trouve pas à une altitude très élevée. Il est principalement encadré par une zone désertique. Les lacs Köl-Say par contre, nichés dans les montagnes à une centaine de kilomètres d'Almaty, sont idéals pour pêcher ou faire du camping sur les berges.

    Curieusement souvent oubliés, les chemins de trekking au Kazakhstan sont pourtant magnifiques. Le pic Khan Tengri siège au milieu de glaciers monumentaux et promet une expérience exceptionnelle aux grimpeurs. Les massifs de Tian Shan se prêtent à de magnifiques randonnées, de même que les sublimes montagnes de l'Altaï, le parc national d'Ile-Alatau au sud-est ou la réserve naturelle d'Aksu-Zhabagyly, qui accueille une faune diversifiée : ours bruns, bouquetins, antilopes, aigles, marmottes, lynx et quelques rares léopards des neiges ont élu domicile dans le décor montagneux. Quatre sites kazakhs ont été inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est le cas de l'impressionnant mausolée de Khoja Ahmad Yasawi à Turkestan et de la steppe de Saryarka ajoutée en 2008. La région possède deux sites protégés afin de préserver entre autres des espèces d'oiseaux en danger : la réserve naturelle de Naurzum, et la réserve naturelle de Korgalzhyn.

    Au pied des Monts Tian se trouve Almaty, qui fut la capitale du pays jusqu'en 1997. Elle sera remplacée après quoi par Astana en constante construction : de nouveaux buildings complètent chaque année le paysage urbain hétéroclite. Almaty au riche patrimoine historique, reflet de sa période sous le joug soviétique, renferme de nombreux lieux à visiter comme les bains Arasan. Le musée central d'Etat à l'imposant toit turquoise permet également aux visiteurs de mieux appréhender l'histoire du pays. Dans le parc de Panfilov, ne manquez pas la charmante cathédrale Zenkov, que l'on croirait toute droit sortie d'un conte pour enfant.

    Le Kazakhstan, c'est aussi le pays d'où le russe Youri Gagarine s'est envolé vers l'espace en 1961. Si vous réservez à l'avance, vous aurez la chance de voir une fusée décoller du fameux Cosmodrome de Baïkonour. Des tribus nomades vivaient autrefois sur le paysage de steppes entourant le lieu.

    L'une des fêtes les plus célébrées du pays est la fête du printemps, Naouryz, qui signifie "nouveau jour". Cette fête musulmane est l'occasion pour les habitants de se livrer à la pratique de jeux traditionnels, à la représentation de pièces de théâtre, ou à divers exploits physiques. De nombreux concerts, spectacles, et foires ont alors lieu.

    Conseils de la rédaction

    Le printemps et l'automne sont les meilleurs moments pour partir au Kazakhstan. Entre avril et juin, et septembre et novembre, les températures sont les plus agréables. En revanche, si vous souhaitez partir faire de la randonnée ou de l'escalade en montagne, la saison idéale sera de mai à août.

    Partez en randonnée dans les montagnes des hauteurs d'Almaty. Faites du patin à glace à Médéo, une station de sports d'hiver au milieu d'un superbe cirque de montagne. Eternisez-vous dans les parcs d'Almaty et surtout celui de Panfilov, où les jeunes mariés viennent commémorer l'événement, entourés de leurs familles et de leurs amis. Dans les environs d'Almaty, plongez dans l'immense bazar cosmopolite de Barakholka avec ces centaines de containers, remplis de produits importés de Chine et de la région. Le marché est particulièrement bondé le week-end : on y trouve de tout, et à des prix défiant toute concurrence.

    Maîtrisez si possible quelques mots basiques de russe, l'anglais étant très peu parlé.

    Si vous souhaitez vous rendre dans les sublimes montagnes de l'Altaï, réservez à l'avance dans un tour-opérateur, afin d'obtenir le permis frontalier nécessaire.

    Un bon moyen de transport à l'intérieur même du pays assez étendu est l'avion, avec les vols domestiques. Vous pouvez prendre le train, ce qui vous reviendra à moins cher mais vous prendra beaucoup plus de temps. Les trajets en bus sont lents eux aussi, en partie car les routes ne sont pas en très bon état. Evitez de circuler de nuit sur les routes du pays, qui ne sont pas bien entretenues donc, et connaissent malheureusement un nombre important d'accidents graves.

    Si vous vous rendez à Atyraou, longez les bords de la Volga, une balade romantique et familiale très prisée par les locaux.

    Les plus

    • +Découvrez en cette république méconnue, un pays longtemps isolé au sein du bloc soviétique.
    • +Cet immense pays offre des paysages très contrastés, avec principalement, à l'est, des steppes à perte de vue, et à l'ouest-sud-ouest, les montagnes du Tien Shan et de l'Altaï.

    Les moins

    • -Les infrastructures, conformes au modèle occidental, sont rares. Il est bon de rappeler que le pays sort de 70 ans de communisme et reste encore marqué par un modèle bureaucratique.
    • -Il n'est pas évident de voyager seul dans ce pays si l'on n'a pas l'esprit d'aventure.
    • -L'anglais n'est pas souvent parlé.

    En images

    • Le lac de Bolshoye Almatinskoye - Kazakhstan

    Tradition

    Durant l'été, les hommes portent de longues et larges chemises blanches. Elles sont agrémentées de gilets étroits descendant jusqu'aux hanches, et de larges pantalons. Ils se protègent la tête du soleil grâce à une "tioubétéika", un bonnet pointu en feutre souple orné de broderies.

    En hiver, les hommes portent une pelisse et un gilet, un bonnet de fourrure, ou encore une chapka en fourrure de renard, ainsi que de hautes bottes à larges tiges. Les anciens portent souvent un "chapane" fourré, très long, largement croisé. Pour la femme, l'habit traditionnel est constitué d'une large robe, d'un gilet de velours aux couleurs vives et d'un pantalon serré à la cheville. Elle porte également de nombreux bijoux (colliers, boucles d'oreille et bracelets). Les anciennes se couvrent la tête d'un capuchon en étoffe blanche, tandis que leurs pieds sont chaussés de bottes souples.

    Cuisine

    La cuisine kazakhe est principalement basée sur les viandes de mouton ou de chevaux, ainsi que sur les produits laitiers, héritage du mode de vie des bergers nomades du pays.

    Au Kazakhstan, vous retrouverez bon nombre de plats communs à l'ensemble de l'Asie centrale. Goûtez le plov, de la viande de mouton mélangée avec du riz et agrémentée de légumes (oignons, carottes), de raisins secs et d'épices (cumin, coriandre...). Appréciez les shashliks, ces petites brochettes de viande de mouton, de bœuf, de poulet ou de foie de volaille, souvent accompagnées d'oignon cru ; les mantis, sortes de gros raviolis farcis de viande et de poivre noir cuits à la vapeur ; les plats de nouilles cuites dans un bouillon avec de la viande de mouton, des légumes et des épices.

    Essayez la soupe à la viande et aux légumes, appelée chorba, et goûtez aux samsas, des beignets de viande ou de légumes proches des samosas indiens. Savourez également ces grandes galettes de pain, vendues un peu partout et qui accompagnent très bien les soupes ou les shashliks. Vous pourrez déguster à tout moment de la journée un thé, vert ou noir. Revigorez-vous avec un verre de koumis, du lait de jument fermenté, du choubat, lait de chamelle ou encore d'aïran, du lait aigrelet.

    Souvenir et artisanat

    Comme un peu partout en Asie centrale, appréciez les multiples épices et aromates qui explosent de parfums et de couleurs sur les étals des bazars. Soyez séduits par les différentes soies aux couleurs criardes, vendues souvent au mètre. Ramenez de jolis bijoux en argent, parfois surmontées de pierres précieuses, comme les rubis et les émeraudes, mais méfiez-vous des copies. Laissez vous tenter par des bijoux parés de pierres semi-précieuses, comme les lapis-lazulis, ou tout simplement, en argent ciselé.