• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+
    • Partager

    Japon - Les raisons d'y aller

    • Easyvoyage

    Japon + Les excursions

    Manga, films d'animation, sushi... l'engouement pour la culture populaire japonaise ces dernières années rappelle, au-delà de nos aînés fascinés par les Samouraïs, Geïshas, arts martiaux et autres cérémonie du thé, la richesse et la diversité culturelle de l'archipel. Des quatre îles principales: Hokkaïdo au Nord, Shikoku, Kyushu et Honshu au centre, cette dernière regroupe les principaux incontournables à visiter. Des anciennes capitales impériales de Nara et Kyoto où s'est modelée la culture traditionnelle japonaise à ses pendants ultra-technologiques zébrés de néons et de câbles électriques d'Osaka et de Tokyo, un saut à bord du Shinkansen -le TGV japonais- et vous n'en manquerez pas une miette. Quitte à revenir mais l'excuse est toute trouvée, le Japon se découvre au fil des saisons. Printemps -c'est l'époque des cerisiers en fleurs- et automne -quand les feuilles d'érables s'embrasent - sont les meilleurs moments de l'année. L'été et l'hiver conservant leurs lots de surprises, les feux d'artifice illuminent les nuits chaudes avant les journées fraîches mais ensoleillées. On ne s'ennuie jamais au Japon, pas plus que l'on ne se perd. Malgré la barrière de la langue et des caractères, les Japonais sont un peuple courtois et serviable, prompts à aider le promeneur dans ses déambulations, qu'il visite jardins japonais, complexes de temples (Bouddhisme et Shintoïsme sont les deux religions majoritaires) ou à la recherche du meilleur point d'observation du Mont Fuji. Immortalisé sur les estampes de nombreux artistes de l'Ukiyo-e et notamment par le plus célèbre d'entre eux, Katsushika Hokusai, la montagne la plus sacrée est aussi la plus haute du pays. Elle culmine à 3776m.

    Les paysages

    Au Japon, même si les immenses gratte-ciel constituent le panorama principal des grandes métropoles, la nature et les magnifiques paysages ne sont jamais loin, comme le prouve le Mont Fuji que l'on peut observer entre les immeubles de Tokyo. Ce volcan mythique pour les Japonais est l'objet d'un culte sacré : dans le roman d'Amélie Nothomb Ni d'Eve ni d'Adam, l'écrivain explique que c'est en le gravissant que l'on devient Japonais. Cette ascension nécessite une bonne préparation physique. D'ailleurs, un proverbe japonais affirme que «Celui qui gravit le Mont Fuji une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou». C'est cependant une expérience exceptionnelle que vous ne regretterez pas. Si vous préférez les promenades plus tranquilles, il vous suffira de vous rendre dans la campagne japonaise pour admirer une végétation luxuriante et des rizières à perte de vue. N'hésitez pas à aller à la rencontre des habitants, les Japonais ont un véritable sens de l'hospitalité, et vous garderez un souvenir inoubliable de ce peuple.

    Les côtes

    Les côtes japonaises sont ponctuées de hameaux de montagnes, de petits villages de pêcheurs, de golfes et de criques cachées. De la Mer du Japon à la Mer intérieure, ces paysages contrastés s'étendent à perte de vue et présentent l'image d'un autre Japon, authentique et sauvage, que l'on ne soupçonne pas lorsqu'on se trouve à Tokyo ou Kyoto. Sur la côte Est se trouve la péninsule d'Izu avec de grandes villes touristiques (Atami et Ito) bien équipées en hébergement ainsi qu'en stations thermales. La péninsule de Noto-Hanto située au nord de l'île de Honshu abrite des paysages sauvages et une vie rurale traditionnelle. En juillet et août s'y déroulent de nombreux festivals à ne pas manquer. Les larges zones côtières de la région de Tokohu, dévastées par le tsunami du 11 mars 2011, gardent encore des séquelles de ce désastre et se reconstruisent lentement.

    La faune et la flore

    Le Japon est un pays où la faune et la flore sont extrêmement riches et diversifiées. Cet incroyable écosystème dû à des conditions climatiques et géographiques propices à son développement reflète également le respect et le civisme des japonais en matière d'environnement. La diversité des microclimats rend la flore japonaise très variée avec de nombreuses forêts (de bambous par exemple), des pruniers blancs et rouges, des cerisiers, des fleurs de lotus. En ce qui concerne la faune, on trouve au Japon des phoques, des morses, des singes des neiges, des antilopes, des tanuki, des daims, des toki (ibis huppé), un des symboles du Japon. Malheureusement, ces espèces sont aujourd'hui en voie de disparition.

    Les arts et la culture

    La culture japonaise, complexe et très éloignée de la nôtre, est fascinante à nos yeux de par sa diversité. Les arts traditionnels japonais, comme l'Ikebana (l'arrangement floral) ou la cérémonie du thé, sont bien plus que de simples formalités : ils transmettent des valeurs spirituelles incarnant la beauté, l'élégance et la spiritualité. La pratique d'un art au pays du soleil Levant est la véritable transmission d'une philosophie de vie. L'art de la céramique et de la porcelaine, ainsi que la peinture sont renommés pour leur beauté raffinée. L'art japonais se caractèrise en effet par sa délicatesse et son souci du détail. Vous trouverez au Japon de nombreux musées et galeries d'art où admirer les œuvres des artistes locaux. Vous avez également la possibilité de vous initier à ces pratiques très répandues. C'est tout un univers esthétique qui se révèlera à vous !

    Les traditions

    Les traditions japonaises sont transmises depuis des années de génération en génération. La culture japonaise se différencie nettement des autres cultures asiatiques. Les jardins japonais sont par exemple le reflet d'une vision et d'un agencement particuliers de la nature, et représentent un lieu de contraste avec la réalité où les japonais viennent se détendre et oublier les problèmes du quotidien. Figures traditionnelles, les geishas sont en quelque sorte les représentantes des arts japonais : l'idée que l'on se fait de ces artistes à part entière sont souvent erronées. Cette profession qui remonte au XVIIème siècle est désormais en déclin.

    Les temples

    Les temples ne manquent pas au Japon : ce sont des lieux historiques et spirituels à ne pas manquer. Nombre d'entre eux ont été construits il y a près d'un millier d'années et vous feront découvrir une culture et une sagesse inattendues, à des années lumières de notre esprit occidental. Le bouddhisme coexiste au Japon avec le shinto, ancienne religion indigène centrée sur le culte des ancêtres et l'harmonie avec la nature. Les temples et leurs bouddhas constituent de véritables œuvres d'art, tout comme les magnifiques jardins japonais qui les entourent. Ce sont des lieux harmonieux, parfaits pour se consacrer à la méditation et à la contemplation, ou tout simplement pour se ressourcer dans un lieu calme et apaisant.

    Les monuments et les balades

    Pour bien saisir le décalage entre l'Occident et le Pays du Soleil-Levant, il faut sortir et arpenter le quartier bouillonnant de Shinjuku. Des rues recouvertes de néons et d'enseignes bariolés de magasins, boutiques de luxe, bars et restaurants, côtoient les gratte-ciel du quartier des affaires et la mairie de Tokyo. Cette dernière, conçue par l'architecte Kenzo Tange, offre une vue imprenable sur la ville avec ses deux plateformes d'observation. Au Japon, l'urbanisation chaotique des grandes métropoles n'est jamais très éloignée des traditions. Le palais de l'Empereur à Tokyo fait partie de ces mystères. Seuls les jardins et les douves sont accessibles au commun des mortels. Le visiteur devra se contenter du pont Nijubashi d'inspiration prussienne et des quelques vestiges du palais d'Edo. A Kyoto, la visite du Château Nijo est incontournable pour son intérêt historique, ses jardins et son « chant du rossignol ».

    Les excursions

    Il n'y a pas que les temples, les jardins et les métropoles ultra-modernes à découvrir au Japon. Le pays recèle de sites pour la plupart méconnus des touristes occidentaux. Faire une excursion dans l'un d'eux c'est pénétrer dans une toute autre image du Pays du Soleil-Levant, loin des clichés qui ont fait sa popularité. Oser sortir des sentiers battus permettra d'aborder ce pays hautement fascinant sous un angle nouveau et dénué de préjugés. A environ 30mn de Tokyo, le site d'Hakone, connu pour ses stations thermales offre une vue imprenable sur le Mont Fuji et un lieu de villégiature à 1000m d'altitude. A deux heures de route de Kyoto, découvrez le fascinant village de Miyama. Une véritable fenêtre sur le Japon rural et traditionnel d'antan. A la belle-saison, on peut même séjourner dans une authentique maison de campagne japonaise.

    Notre expert

    Nicolas Pelé Chef de rubrique

    Ils sont toujours plus nombreux tous les ans à accoster sur l'archipel, imbattable quand il s'agit de mixer culture traditionnelle et pop. On pourrait aussi évoquer ses stations de ski, ses îles paradisiaques ou encore ses réserves naturelles? tout un programme, kanpaï! Profil auteur sur Easyvoyage

    Prix des Séjours

    SEPTEMBRE: Japon prix une semaine