Europe; Italie; Toscane; Pise;
© Ken Welsh
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Pise

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

" 'Ahi Pisa, vituperio delle genti " (Ah ! Pise, opprobre des hommes) écrivait Dante dans son Enfer, allant jusqu'à invoquer les îles de Capraia et Gorgone afin qu'elles obstruent l'embouchure de l'Arno pour submerger la ville... Heureusement que cette prière n'a pas été exaucée ! D'après les dictons populaires, Pise et ses habitants ne plaisent guère aux autres Toscans... Cela cacherait-t-il un peu de jalousie, issue d'anciennes rivalités, pour ses nombreuses merveilles ?

Si vous aimez les villes d'art, une visite de Pise s'impose ; on peut parfaitement l'intégrer à un circuit de la Toscane car elle est bien desservie, grâce à son aéroport international, le Galilei, et à la gare ferroviaire de Pisa Centrale très pratique notamment de ou vers Florence. Pise est une ville qui frappe par son atmosphère pétillante et jeune - c'est un important centre universitaire qui a conservé son caractère de ville étudiante -, mais avec ses beautés architecturales et ses traditions populaires. Fortement enracinée dans son passé mais aussi dynamique et animée, elle ne donne jamais au visiteur l'impression d'être une ville musée.

Evidemment, la Tour de Pise et l'ensemble architectural de la Piazza dei Miracoli constituera le sommet de la visite de Pise, mais cette petite ville possède vraiment un charme bien à elle qui justifie largement qu'on s'y attarde un peu plus que quelques heures.

À voir

Cela peut paraître évident, mais la première chose à voir à Pise est la Piazza del Duomo. Mieux connue sous le nom de Place des Miracles, le site a été déclaré patrimoine de l'Humanité par l'Unesco en 1987 ; elle réunit quelques-uns des monuments les plus représentatifs du style roman au niveau mondial. On y visite la Cathédrale Santa Maria Assunta, le baptistère San Giovanni, le Camposanto, et, bien entendu, le très célèbre campanile, mieux connu comme la Tour Penchée. Chacun de ces monuments est un véritable joyau de marbre, et le complexe religieux - ce n'est pas un hasard - a donné son nom au style ''roman-pisan'', qui s'est développé entre le XIème et le XIIIème siècle, l'apogée de la richesse de Pise.


Deux mots sur la Tour Penchée : figurant parmi les 7 merveilles du monde moderne, elle frappe le regard par son inclinaison très nette (presque 4 degrés, soit un déplacement de plus d'un demi-mètre au sommet), mais aussi par sa perfection architecturale : six niveaux de loges, de lignes courbes et de marbre blanc.

Mais Pise ce n'est pas seulement la Place des Miracles : une promenade dans le Corso Italia s'impose, en direction de la Piazza del Comune, où se trouve le Palazzo Gambacorti. LaPiazza dei Cavalieri mérite elle aussi un détour : l'ancien forum romain de la ville a fait place au siège de l'Ecole Normale Supérieure.

À faire

Pise est connue pour ses lungarni spectaculaires, c'est-à-dire les rues qui bordent le fleuve Arno : ne manquez pas cette promenade. En effet, les rues côtoyant le fleuve sont bordées de nombreux palais des seigneurs d'antan : malgré leur aspect Renaissance, la plupart des structures, modifiées au fil des siècles, datent en réalité du Moyen-Age. La partie la plus connue est sans doute le Lungarno Mediceo, où l'on trouve le Palais des Medicis, siège actuel de la Préfecture, le Palais Roncioni et le Palais Toscanelli, mais aussi l'Eglise San Matteo in Soarta.

Chaque année, le 16 juin, à l'occasion des festivités de la Saint Ranieri, patron de la ville, les lungarni sont éclairés par de petits flambeaux pour la Luminara di San Ranieri et, entre autres festoiements, on organise sur l'Arno le Palio di San Ranieri : les représentants des quatre quartiers historiques de la ville (San Francesco, San Martino, Santa Maria et Sant'Antonio) s'affrontent au cours d'une régate historique.

En revanche, le dernier samedi du mois, sur le Ponte di Mezzo, un vieux pont reconstruit au XVIème siècle suite à un incendie, on peut assister au Gioco del Ponte : deux équipes rivales s'y opposent et s'y affrontent, après le défilé costumé traditionnel. Le jeu consiste à pousser un chariot sur deux rails d'un côté ou de l'autre du pont. Le vainqueur est celui qui bat plusieurs fois son adversaire.

Si vous vous vous intéressez au nautisme ou simplement à la République Maritime de la ville, n'hésitez pas à visiter le formidable Musée des anciens navires de Pise. Il est très particulier parce qu'on visite en réalité un véritable chantier archéologique où les fouilles se poursuivent. On en conseille vivement la visite en raison de la richesse des objets et la particularité du site.

Les plus

  • +  La richesse artistique et architecturale
  • +  Les liaisons par le train sont très pratiques

Les moins

  • -  Comme dans d'autres chefs-lieux de Toscane, les prix pratiqués dans les lieux les plus "touristiques" sont plutôts élevés.

À penser

Nous conseillons aux passionnés de thermes et de stations thermales d'emporter un maillot de bain : non seulement la ville est proche de la mer, mais elle est entourée de nombreuses stations thermales comme les Bagni di Pisa et les Thermes de Casciana.

À éviter

Si vous souhaitez visiter Pise lors d'un séjour à Florence, il n'est pas nécessaire de vous y rendre en voiture : Les deux villes sont parfaitement reliées par la voie ferrée, et la Gare Centrale de Pise se situe en plein centre-ville.

À déguster

Les plats de la cuisine pisane sont la soupe de grenouilles, la soupe de haricots blancs de San Michele et le pesto pisan, légèrement différent du plus classique pesto génois. Les recettes à base de poisson ne manquent pas (la mer étant très proche), comme le cabillaud sec grillé, la vive bouillie et la merluche à la sauce aigre-douce. En ce qui concerne la gastronomie, les pecorini sont le produit le plus typique de la région : il faut absolument goûter le pecorino de Pise, au lait cru, et le pecorino baccellone, à manger, comme son nom l'indique, avec des baccelli (fèves).

Côté gâteau, le plus connu est sans doute la torta co'bischeri, une sorte de tarte de pâte sablée farcie au riz, au chocolat et aux fruits secs ; en revanche, à la Toussaint, on prépare des biscuits aux amandes, les fèves des morts, une pâtisserie que l'on rencontre également dans d'autres cuisines régionales.

À rapporter

A Pise, le temple du shopping est Corso Italia, où se succèdent les boutiques des grandes marques.

En revanche, on achète les produits gastronomiques sur la Piazza delle Vettovaglie, en plein centre, siège historique du marché, où l'on peut se procurer les vins et le pecorino produits dans la région.

Le deuxième week-end du mois, on peut visiter les marchés aux antiquités très appréciés par les habitants et par les touristes.

Le top des voyages pas chers

Départ dernière minute

  • Orchidea 3* Pise

    Orchidea 3*

    8j/7n
    à partir de  388 €
  • Pise

    Regit Hotel 3*

    8j/7n
    à partir de  469 €
  • Pise

    Baia del Porto

    4j/3n
    à partir de  598 €
  • Pise

    Baia del Porto 4*

    4j/3n
    à partir de  618 €
  • Pise

    Kappa Club Baia del Porto 4*

    4j/3n
    à partir de  628 €

Séjours

  • Orchidea 3* Pise

    Orchidea 3*

    8j/7n
    à partir de  159 €
Voir toutes nos offres