• Italie
  • Italie
  • Italie
1    
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+
    Il y a au moins autant de voyages à faire en Italie que le pays compte de régions. Peut-être plus encore que la France, sa diversité, ses richesses artistiques, culturelles, historiques et gastronomiques en font une destination que vous ne finirez jamais de (re)découvrir.

    Avant de partir

    L'Italie c'est à la fois une civilisation qui imprima à plusieurs reprises sa marque sur toute l'Europe et un tout jeune pays qui tente de s'unifier depuis 150 ans. L'extraordinaire densité et diversité du patrimoine qui se cache dans ses pierres, ses cultures, ses gastronomies et ses modes de vie en fait une destination unique. Mais de Turin à Bari et de Palerme à Trieste, peut-on encore parler d'une seule destination? De l'Italie du Nord à l'Italie du Sud, ce sont des mondes à découvrir, un assemblage de régions dissonantes mais tellement attachantes.

    La Toscane où chaque église de chaque village cache des trésors, la Rome trépidante et éternelle, la sulfureuse Naples et l'incomparable Pompéi, Roméo et Juliette à Vérone, sans oublier Venise... pour ne citer que les plus connues. Car toutes les régions d'Italie méritent que l'on s'y arrête, chacune et une destination à part entière dans un pays qui compte plus de sites classés au patrimoine mondial de l'Humanité que toute autre.

    Idéale pour les long week-ends dans ses cités d'art et d'histoire, fréquentée aux beaux jours pour ses longues plages, l'Italie sait aussi se montrer bucolique dans les Apennins ou la plaine du Pô et offrir une nature grandiose sur ses volcans siciliens ou dans les trop peu connues Dolomites. C'est sans doute par les sentiers des parcs nationaux, les pistes de cyclotourisme ou les voies navigables que les voyageurs curieux auront encore le plus de merveilles à découvrir. L'Italie n'est jamais aussi belle qu'au fil de ses tables et caves, portes d'entrée sur la convivialité et les terroirs, puits sans fond de plaisirs et de surprises.

    Que ce soit les Pouilles, l'Ombrie ou l'Emilie-Romagne, les régions qui retrouvent l'engouement des visiteurs depuis quelques années jouent d'ailleurs à fond la carte de l'agritourisme. Dans chaque région, sans exception aucune, vous gagnerez à prendre ces chemins de traverse, prendre le temps de musarder sur les places et marchés, vous enfoncer un peu dans les campagnes et les villes moins connues, partir en quête des spécialités locales et des Italiens du cru.

    Partout, vous découvrirez des petits trésors, ici cachés derrière le foisonnement des monuments incontournables, mais qui partout ailleurs seraient portés aux nues. Que ce soit de l'époque étrusque, romaine, renaissance, baroque... les âges d'or italiens ont essaimé leurs traces dans tout le pays. Une densité de patrimoine qui oblige le voyageur à prendre son temps, venir et revenir. D'autant plus que l'Italie n'est pas avare en festivals, expositions, carnavals, grands concerts... il y a toujours une excellente raison de faire un voyage en Italie. Alors profitez de la Dolce Vita en grandeur nature !

    En images

    • Milan : Galerie Vittorio Emanuele II - Italie
    • Milan : Sainte-Marie des Grâces, Milan - Italie
    • Milan : Le Naviglio au coucher de soleil - Italie
    • Milan : Le Dôme de Milan - Italie
    • Milan : La Scala de Milan - Italie
    • Milan : L'art à Milan - Italie

    Conseils de la rédaction

    Visiter l'Italie c'est d'abord une question de timing. Pour éviter la foule, les prix déraisonnables et les grosses chaleurs, dédaignez les principales villes et littoraux touristiques l'été. En juillet et août préférez les régions moins connues comme l'Emilie-Romagne, les Abruzzes ou le Frioul à parcourir en voiture, en vélo, à pied... de superbes découvertes historiques et bucoliques en perspective et en toute quiétude! Venise ne connait de relatif repos qu'au mois de janvier, il peut faire vraiment froid et humide mais c'est réellement le seul mois où l'on peut encore s'y sentir esseulé et si vous avez la chance d'avoir de la neige, c'est magique!

    Pour la Toscane, nous avons une tendresse pour l'automne, la lumière si particulière de la région n'en est alors que sublimée. Le rapport entre la population locale et le nombre de touristes aux touristes y étant différents, Rome et Naples peuvent se visiter toute l'année. Mais là encore, l'avant et l'après saison vous laisseront un meilleur souvenir. Dans ces deux cas, le jeu consiste surtout à éviter de se retrouver sur les sites touristiques en même temps que les croisiéristes. Naples en avril, quand en France le printemps peine encore à s'installer, est une escapade mémorable!

    Un voyage dans les îles italiennes, Sardaigne et Sicile, peut malheureusement être compliqué à réaliser en dehors de la haute saison estivale. En cause, le faible nombre de vols pour s'y rendre, surtout en Sardaigne, encore très dépendante des vols saisonniers vers Olbia et où la période d'ouverture des hôtels comme des campings est très courte.

    Dans tous les cas, les vols low cost entre la France et l'Italie sont nombreux, surtout durant la saison été (mai à octobre). Guettez l'ouverture des ventes et réservez tôt, c'est encore le meilleur moyen de dégoter des vols par cher, même pour le cœur de l'été.

    Traditions

    Les Italiens sont certainement nos plus proches voisins, ceux du moins dont le mode de vie diffère le moins de celui des Français. Il faut en tous cas garder à l'esprit qu'il y a au moins autant de diversités dans les us et coutumes en Italie qu'il peut y en avoir entre les différentes régions françaises.

    Pays du Pape, l'Italie conserve cependant une culture catholiques très présente : environ 80% des habitants sont catholiques et 20% se rendent à l'église chaque semaine. Il faut savoir se faire discret et rester très correctement vêtu dans les lieux saints, qui sont la plupart du temps surveillés par des gardiens.

    Dans le sud du pays, les traditions sont bien ancrées, après le déjeuner les habitants font la sieste (il pisolino) puis vont se promener (la passeggiata) vers 18h. C'est aussi l'heure de l'aperitivo à Milan, on s'assoit en terrasse et pour le prix d'un verre on peut profiter du buffet (bien souvent gargantuesque).

    La cuisine est la seconde religion des Italiens, ils mangent généralement très bien et en grande quantité. L'art de la table se doit d'être convivial et les familles se réunissent les dimanches pour partager le déjeuner. Lorsqu'on est invité à manger il y a deux règles à respecter : finir son assiette et ne jamais couper ses pâtes! A ce sujet, les pâtes sont un plat à part entière. Un repas traditionnel complet se compose des antipasti (à la fois amuse-bouche et entrées), suivis du primo piatto (des pâtes ou du risotto ou encore une soupe) puis du secundo piatto (plat de résistance), avant de conclure sur le dolce (dessert).

    À visiter

    Italie : Que visiter

    Cuisine

    Attention, ici on touche aux choses sérieuses! Tout le monde a une connaissance plus ou moins vaste de la gastronomie de nos voisins italiens. Mais c'est un univers sans fond. Si vous êtes à la recherche de raffinement, allez faire un tour dans les Langhe et au Monferrato, où la cuisine locale est particulièrement réputée.

    Pour les amateurs de la traditionnelle pizza, elle est originaire de Campanie (Naples) mais se déguste partout à bas prix. Bologne, dîtes " la grasse ", fait la jonction entre les pâtes nappées de crème (panna) dans le Nord et celles à la tomate du Sud (pour faire simple parce que c'est bien entendu plus complexe que cela). Pour les gourmets amoureux des truffes, rendez-vous dans le Piémont, en Toscane et en Ombrie. C'est dans cette dernière région, à Nero Norcia que l'on célèbre la truffe au printemps à l'occasion de la foire-exposition de la truffe noire. Pour les gourmands, il faut suivre l'escargot symbolique du Slow Food, né dans la ville de Bra dans le Piémont, ce mouvement met en avant les produits locaux.

    Pour les fruits de mer, les produits dans les Pouilles et à Venise sont tellement frais que certains les mangent crus. La Pescaria, le marché aux poissons de Venise, en place depuis 600 ans, vous permettra d'acheter les produits fraîchement pêchés. En matière de fromage, il ne faut pas partir d'Italie sans avoir essayé la burrata, la mozzarella di buffala, le pecorino (à pâte dure au lait de brebis), le divin gorgonzola ou le fameux parmigiano reggiano (le fromage se mange principalement en antipasto, plutôt qu'avant le dessert).

    En ce qui concerne le vin, on trouve du blanc de très bonne qualité dans les Cinque Terre, du rouge tannique dans la région du Piémont et dans les régions vinicoles de la Valpolicella et de Soave. Sans oublier le Chianti toscan. La Sardaigne cache une excellente petite production de blancs et de rouges, pratiquement pas exportée. Si vous dans la région de Vérone le dernier week-end de mai, n'hésitez pas à faire le tour des caves à l'occasion de l'évènement Cantine Aperte (littéralement 'cave ouverte'). C'est aussi dans la cité de Roméo et Juliette que se déroule fin mars le VinItaly, le plus grand Salon de vin au monde. Une fois encore, le monde du vin italien est aussi riche que celui du vin français, nous ne pouvons ici qu'éffleurer le sujet.

    Et puis il y a la charcuterie, les mille et une façons d'assortir les pâtes, les desserts... la cuisine est à elle seule une dimension de l'Italie, une façon de la découvrir, de la comprendre, une porte ouverte sur ce qu'est ce pays, unique et multiple.

    Souvenir et artisanat

    Lorsque l'on pense shopping en Italie, la première chose qui nous vient à l'esprit est automatiquement Milan, capitale mondiale de la mode (à voir, la Galleria Vittorio Emanuele II place du Dôme). Pour les amateurs des sorties matinales dominicales, rien de mieux que les marchés. En Italie, les produits sont toujours excellents, notamment à Naples sur le marché de Porta Nolana et au Porta Palazzo qui est le plus grand d'Europe. De quoi remplir sa valise de fromage, vin et charcuterie. Les puces Porta Portese de Rome sont aussi un repaire de bonnes affaires. Pour ceux que les antiquités des palais visités pendant le séjour ont fait rêver, il faut se rendre à Arezzo (Toscane) les premiers week-ends de chaque mois.

    Le top des voyages pas chers Italie

    Voir toutes nos offres

    Ailleurs sur la planète

    L'actu dans le monde