• Islande
    © iStockphoto.com / Kavram
  • Islande
    © iStockphoto.com / Olga_Gavrilova
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ

Plus d'options

+

    Islande, voyage au milieu d'une nature époustouflante

    Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil
    L'Islande c'est la nature dans ce qu'elle a de plus grandiose à 3 heures de vol de la France. Cette île est un petit miracle pour les amateurs de grand air. Cascades impressionnantes, immenses glaciers, volcans, champs de lave... Des paysages sublimes, à découvrir de façon différente l'hiver ou l'été dans une destination dont le succès auprès des Français ne cesse de se confirmer.

    Avant de partir

    C'est en Islande que les éléments ont choisi de se déchaîner. L'eau, l'air, la terre, et le feu ont façonné le paysage islandais et s'expriment toujours, pour le plus grand plaisir des voyageurs. Pas moins de deux cents volcans jouent le jeu du chaud et du froid avec les glaciers qui couvrent plus de 10% du territoire.

    Ces glaciers, immenses et mouvants, donnent leur nom aux sommets et volcans qu'ils recouvrent. Ils sont la source des cours d'eau qui se jettent en cascades fracassantes par-dessus les rebords des failles venues fracturer les basaltes sombres et durs issus de l'activité sismique. Entre le front des glaciers et la mer, des lagunes peuplées de blocs de glace forment des paysages magiques en constante évolution.

    Avec de tels paysages, que ce soit pour un long week-end ou un séjour prolongé, un voyage en Islande c'est d'abord l'assurance de s'en prendre plein la vue. Dans un rayon de 3 petites heures de voiture autour de la capitale Reykjavik, les cascades de Gulfoss, Skogafoss ou Seljalandsfoss, les geysers de Geysir - localité qui donna donc son nom à ce phénomène naturel - ou encore les langues glaciaires du Solheimajökull sont autant de sites inoubliables.

    Mais même en s'en étant mis autant dans les mirettes autour de Reykjavik, un coup d'œil sur la carte vous permet de constater que vous avez à peine abordé l'île! Il faudra prévoir un périple en voiture ou un treck de plusieurs jours pour s'aventurer plus loin, autour et à l'intérieur de l'Islande. Le centre du pays n'est réellement accessible qu'en été. Sorti de la route bitumée qui fait le tour de l'île, le pays n'est traversé que par des pistes aménagées mais plus praticables en 4x4 qu'en citadine.

    Pour qui s'y aventure, ce seront des paysages désolés et grandioses de champs de lave cernés de volcans et glaciers qui ferment des horizons d'apparence inatteignables. Au cœur du pays, la dépression de Þórsmörk - internationalisé en 'Thorsmork' - est sans doute le coin le plus inaccessible et sauvage d'Islande.

    L'immense glacier Vatnajökull, le plus grand d'Europe, qui chapote toute une chaine volcanique, occupe l'essentiel du sud-est de l'Islande. A son pied, la lagune glaciaire Jökulsárlón et les montagnes environnantes sont un vrai paradis pour photographes. Une région considérées par beaucoup comme la plus belle d'Islande.

    On ne pourra faire ici le tour des merveilles naturelles du pays. Mais il faut bien se mettre en tête que leur découverte ne peut guère qu'être estivale, quand les journées sont - très - longues et les routes praticables.

    La découverte du pays l'hiver oblige quasiment à se cantonner à la région de Reykjavik, les journées ne durent que quelques heures. Mais c'est la période des aurores boréales, des découvertes des grands sites dont les cascades de nuit (étonnant!), des grottes de glace, du ski... autant d'activités exclusives à cet saison et tout aussi spectaculaires et dépaysantes que celles d'été. Un pays pour deux voyages et deux découvertes différentes selon la saison.

    Conseils de la rédaction

    Avec son climat assez rude et changeant, l'Islande attire moins de visiteurs durant la saison hivernale qu'estivale. En hiver, ceux qui ne craignent pas le froid et qui recherchent le dépaysement pourront cependant se rendre à Reykjavik pour un long week-end, voire même effectuer un "mini-safari" dans les paysages sauvages aux alentours. L'été en revanche, l'île toute entière est accessible aux visiteurs. Pour mesurer la splendeur des paysages islandais, on peut opter pour un circuit accompagné, un autotour ou des parcours "aventures", au coeur de la nature. Attention néanmoins à l'effet entonnoir qui tire les prix vers le haut.

    Ne partez jamais pour une longue randonnée sans bien vous équiper, la météo islandaise étant incertaine (et c'est un euphémisme !) et malheureusement il y a des drames chaque année. Prévoyez gros pulls, vêtements imperméables, cuissardes ou sandales en plastique pour passer les guets. Une boussole est toujours utile, mais rappelez-vous qu'ici, le Nord magnétique est à 20 ° à l'ouest du Nord géographique.

    Les bords du lac Myvatn sont infestés de moucherons. Préférez la deuxième quinzaine de juillet, époque à laquelle ils sont quasiment absents, sinon, évitez les vêtements blancs qui les attirent.

    Si vous utilisez les lignes aériennes intérieures, ne prévoyez jamais un vol pour rejoindre Reykjavik la veille de votre départ d'Islande, vous pourriez avoir de mauvaises surprises en raison de la météo.

    Dans le cas où vous rateriez l'opportunité de voir une aurore boréale, le Musée Aurora Center a ouvert ses portes en 2013 à Reykjavik. Entièrement consacré à ces phénomènes naturels, vous aurez toutes les réponses à vos questions sur ces "vents solaires".

    Les plus

    • +Des paysages époustouflants.
    • +Un cadre idéal pour de multiples activités au grand air.
    • +Des paysages époustouflants.
    • +et... on a parlé des paysages époustouflants?

    Les moins

    • -Le climat difficile et la météo imprévisible
    • -L'un des pays les plus chers d'Europe.

    Tradition

    Comme tous les insulaires, les Islandais vous sembleront peut-être un peu difficiles, au premier abord, mais vous serez surpris de la transformation qui s'opère chez eux, une fois la glace brisée. Les Islandais parlent presque tous couramment anglais.

    Généralement, on se déchausse en rentrant dans une maison.

    Même si l'Islande est majoritairement de confession chrétienne (luthérienne), on observe, depuis quelques temps, un regain d'intérêt pour les anciennes religions (basées sur les différentes forces de la nature), comme par exemple l'Asatru - une secte officiellement reconnue.

    Cuisine

    La nourriture islandaise est d'excellente qualité, notamment les produits de la mer, les produits laitiers, l'agneau et la viande de renne ou de cheval. Les plats traditionnels sont en revanche parfois plus difficiles à ingurgiter, à l'instar des tarifs, qui vous donneront l'envie de faire la cuisine vous-même plutôt que de sortir dans les restaurants (environ 1 200 ISK/déjeuner et 2 100 ISK/dîner).

    Quelques spécialités:
    Le poisson :
    La pêche constitue la première ressource économique du pays. Le lax, saumon frais sauvage, se déguste de mai à septembre, poché, grillé, braisé, fumé ou macéré dans un mélange d'herbes, comme par exemple, le Gravlax, saumon cru aromatisé dans une marinade à l'aneth.
    Le kaviar, (et non caviar) nom donné aux œufs de poisson, à étaler sur du pain.
    Le Silungur, truite fraîche, que l'on peut pêcher soi-même dans les rivières ou lacs à truites.
    Le Sild , hareng mariné dans divers assaisonnements.
    Le Harðfiskur, poisson séché, type églefin, morue ou loup de mer, que l'on déguste toute l'année seul en tant que snack ou bien accompagné de beurre.
    Les Flatkökkur, petites crêpes beurrées ou pain brun accompagnés de flétans, saumons, harengs, morues et autres espèces des mers froides, fumés, séchés ou marinés.

    L'agneau :
    Produit du terroir, les moutons des montagnes gambadent sur les plateaux tout l'été et offrent une chair tendre et parfumée grâce aux herbes sauvages dont ils se nourrissent pendant cette période. Jadis les moyens de conservation de la viande étant difficiles, toutes sortes de plats aigres ont été ainsi inventés. Ils sont entrés avec le temps dans les traditions culinaires, au même titre que le Seyttrúgbrauð, pain de seigle à la vapeur, ou le Harðfiskur, poisson séché.
    Hangikjöt, jambon fumé d'agneau, que l'on mange chaud nappé de béchamel sucrée ou froid, accompagné de Flatbrauð, galette plate cuite sous la cendre, avec des pommes de terre à la béchamel et petits pois.
    Svið, tête de mouton bouillie, chaude ou froide accompagnée de pommes de terre, purée ou raves, ou Sviðasulta, pâté de tête de mouton.
    Saltkjöt, viande salée à faire bouillir 90 minutes sans sel, et à déguster chaude ou froide, également accompagnée de pommes de terre, raves ou soupe de pois cassés.
    Bjúgu, grosses saucisses à base de viande hachée fumée, chaudes ou froides, accompagnées de pommes de terre à la béchamel.
    Slátur, charcuterie à base de mouton, spécialité culinaire préparée en septembre-octobre, le Blóðmör, une sorte de boudin ou le Lifrarpylsa, une saucisse de foie.

    Autres :
    Niðursoðinn matur, aliments en conserve, disponibles dans les supermarchés, type quenelles, farce de poisson ou de viande...
    Un certain nombre de mets à base d'oiseaux de mer.
    Le Brennivín, alcool de pomme de terre parfumé à l'angélique, se boit glacé.

    Les desserts :
    Smjörosturs, nombreuses sortes de fromages à tartiner : crevettes, champignons... avec de la crème et des myrtilles fraîches.
    Pâtisseries à base de crème de baies et de chocolat, gâteaux plats, glaces aux fruits, Pönnukökur (crêpe), Porridge et le Rúgbraud, pain noir au goût de réglisse.
    Le skyr est une sorte de fromage blanc épais, parfois parfumé aux fruits rouges.

    Indice de confort météo

    Découvrez les prévisions météo hebdomadaires Islande . Différents critères fournis par Météo France nous offrent la possibilité d'afficher avec précision la meilleure période pour partir Islande . Les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement ou encore l'indice vent vous permettront, grâce à une note globale, de choisir les activités les plus adaptées à la météo et ainsi réussir vos vacances Islande .

    Hôtels testés

    Octavie Pareeag Octavie Pareeag

    Nos journalistes ont visité et noté pour vous 4  hôtels Islande . Visualisez tous les établissements, leurs équipements ou l'indice rapport qualité-prix en fonction de vos dates de départ afin de trouver la meilleure offre pour Islande . Réserver un hôtel Islande  n'a jamais été aussi simple !

    Souvenir et artisanat

    La fameuse marinière à rayure est le souvenir typique que tous les voyageurs ramènent d'un voyage en Islande. D'excellente qualité et souvent confectionné à la main, la lopapeysa vous coûtera aux alentours de 5 500 ISK. Les vêtements en laine locale, façonnés par des associations de tricoteuses, sont également prisés. Les philatélistes apprécient tout particulièrement les timbres locaux (association nationale de philatélie : Armuli 25, Reykjavik). Les magasins sont ouverts en semaine, de 9 h à 17 h, et de 10 h à 16 h le samedi. Cependant, de nombreux supermarchés restent ouverts tard le soir, jusqu'à 23 h, voire 23 h 30 et les boutiques de souvenir ne ferment généralement pas le week-end.
    A Rekjavik, ne pas manquer de passer au curieux marché couvert Kolaportid (le week-end de 11h à 17h), un vrai bric-à-brac et une expérience typiquement islandaise.

    À visiter

    Le Parc national de Thingvellir , Islande
    Le Parc national de Thingvellir
    Les Geysers de Geysir , Islande
    Les Geysers de Geysir
    Les chutes d'eau de Gullfoss , Islande
    Les chutes d'eau de Gullfoss
    La vallée de Thorsmörkest , Islande
    La vallée de Thorsmörkest
    Les glaciers , Islande
    Les glaciers d'Islande
    Le volcan Hekla , Islande
    Le volcan Hekla
    La réserve de Jokulsarglfur , Islande
    La réserve de Jokulsarglfur
    Les grottes de glace de Skaftafell , Islande
    Les grottes de glace de Skaftafell
    La faune terrestre , Islande
    La faune terrestre
    La faune marine , Islande
    La faune marine
    L'observation des oiseaux , Islande
    L'observation des oiseaux
    Randonnées pédestres , Islande
    Randonnées pédestres
    Equitation , Islande
    Equitation
    Ski , Islande
    Ski
    Activités aquatiques , Islande
    Activités aquatiques

    Tous nos voyages Islande

    Dernière minute

    • Reykjavik - Capitale arty au centre de la Terre

      Reykjavik - Capitale arty au centre de la Terre

      6j/5n
      à partir de  1900 €
    • Condensé d?Islande - La côte sud en fermes-auberges

      8j/7n
      à partir de  2500 €

    Séjours

    • Reykjavik - Capitale arty au centre de la Terre

      Reykjavik - Capitale arty au centre de la Terre

      6j/5n
      à partir de  1900 €
    • Condensé d?Islande - La côte sud en fermes-auberges

      8j/7n
      à partir de  2500 €
    • Du Cercle d?Or à Reykjavik - Break d?hiver bien-être & design

      5j/4n
      à partir de  2550 €
    • L'Islande en maisons privées - Grands classiques & Ouest sauvage

      10j/9n
      à partir de  2600 €
    • Séjour d'été en phare privé - Une Islande sauvage & intime

      5j/4n
      à partir de  2750 €
    Voir toutes nos offres