Valpo, j'y suis allée, j'ai adoré !

CultureChili

Twitter Facebook Google+ 41 partages

Cette ville de légendes m'a conquise. Comme je l'imaginais, ses maisons colorées, ses rues pentues sont au rendez-vous mais son charme elle le tient de son ambiance, ses contrastes. Son nom résonne comme un mythe dont on ne sait finalement pas grand-chose.

Passés les clichés des maisons colorées qui semblent grimper sur les collines, les a priori sur les immeubles vieillissants et sur le port trop actif, il règne à Valparaiso une atmosphère à part. C'est en la côtoyant au plus près que je tombe sous le charme de cette ville si contrastée. Plus j'erre dans ses rues pentues, plus je l'apprivoise.

Si elle fait partie du circuit classique des tour-opérateurs programmant le Chili, nombreux sont les voyageurs individuels qui s'y rendent. Voici les choses à faire et à ne pas louper lors de votre passage à Valparaiso, dit Valpo !

Valparaiso, la ville aux mille couleurs

Valparaiso, la ville aux mille couleurs
© OT Chili

Se promener dans le quartier historique

Se promener dans le quartier historique
© OT Chili

La Palais Barbuzza datant de 1916 affiche une architecture Art Nouveau

Tout d'abord un peu d'histoire pour mieux comprendre l'architecture !
Avec la libéralisation du commerce marquée par l'arrivée d'une grande communauté d'immigrés venus d'Europe, Valparaíso s'est dotée de nombreux monuments à l'architecture typiquement européenne qui font aujourd'hui sa particularité et son charme. Scindé en 5 zones, le quartier historique inscrit au Patrimoine de l'UNESCO est l'endroit idéal pour se promener au milieu d'édifices typiques de l'architecture portuaire datant de la fin du 19ème siècle. Eglises, rues commerçantes, marché de poissons, petites places, ce quartier mêle habitants et touristes dans une ambiance animée.

Prendre funiculaire et le trolley, une institution

Prendre funiculaire et le trolley, une institution
©

Les fameux "ascensores" partant à l'assaut des "cerros"

Si caractéristiques de la ville, les funiculaires et trolleys font partie du patrimoine historique de Valparaiso. La ville compte 14 funiculaires datant du début de l'ère industrielle mais ils ne sont plus que 7 à fonctionner. Qu'importe, monter à bord de cet ascenseur fait partie intégrante de la visite de la ville. Et pour se déplacer dans les quartiers du bas, le plus ancien trolley d'Amérique du Sud plonge dans une autre époque. Mis en service en 1952 puis fermé pendant la dictature de Pinoche, il symbolise aussi la liberté. Deux expériences amusantes mais pas toujours rassurantes étant donné la vétusté de certains funiculaires.

Le musée du Street Art à ciel ouvert

Le musée du Street Art à ciel ouvert
© www.adventuresofagoodman.com

On entend souvent parler des maisons colorées de Valparaiso mais beaucoup moins des graffitis qui relèvent d'un travail de grande qualité. Dans le labyrinthe des rues colorées de Valparaiso, l'art est omniprésent. Des graffitis jonchent les murs et rares sont les zones laissées vierges. Loin des signatures que l'on trouve dans le métro parisien, ce sont de réelles œuvres d'art qui transforment la ville en musée à ciel ouvert, une zone « museo » a d'ailleurs été délimitée, elle compte 28 peintures murales.

La maison de Pablo Neruda

La maison de Pablo Neruda
©

Tout visiteur qui passe à Valparaiso revient avec une connaissance pointue de la vie de l'une des plus grandes célébrités du Chili, Pablo Neruda. C'est à Valparaíso qu'il écrivit nombre de ses vers, dans sa maison, La Sebastiana , qui est aujourd'hui ouvert au public. Poète mais aussi politicien communiste, qui s'exila dans différents pays d'Europe, en Inde et au Mexique où il publie en 1950, son œuvre poétique majeure "Le Chant général". De retour au Chili en 1952, il est nommé ambassadeur du Chili en France et reçoit en 1971 le Prix Nobel de Littérature. Il meurt en 1973, peu après le putsch du général Pinochet. Une histoire qui berce les Chiliens, tout comme ses poèmes que je n'ai pas entièrement compris, il faut l'avouer...

Sortir à Valparaiso

Sortir à Valparaiso
©

Valparaiso abrite une ambiance festive discrète qui se réveille au fur à mesure que le soleil se couche. Ses terrasses, ses restaurants branchés, son atmosphère bobo en font un spot qui attire beaucoup de jeunes. Les nouvelles adresses, de plus en plus huppées voient le jour ici et là, principalement dans le quartier Bella Vista. Le centre névralgique de la fiesta nocturne est la place Amiral Pino d'où partent deux rues, la rue Ecuador l'ambiance locale et la rue Camming plus chic où de nombreux touristes se retrouvent. Si la semaine, les rues sont calmes, pendant les vacances et les soirs de week-end, la fête bat son plein.

Vous allez aussi aimer :

J'ai testé pour vous une croisière en Patagonie

Informations pratiques

Les vols pour Santiago de Chili- Nous avons testé LATAM, bon rapport qualité/prix.
Les hôtels de Valparaiso - Le meilleur hôtel à notre goût est le Palacio Astoreca
Des questions ? Nous vous répondons sur le Forum

0 J'aime 0 J'aime pas
Publié le 09/06/2015 Modifié le 24/05/2016
Twitter Facebook Google+
Top 8 des hôtels camping-car Top 8 des hôtels camping-car