Afrique, Gabon, mandrill, primate,
Gabon
© Abeselom Zerit / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Visiter - Gabon

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef adjointe Google Twitter Fiche Profil

Pays réputé pour sa forêt équatorienne qui recouvre 80% du territoire, le Gabon s'adresse aux amoureux de la nature. Outre cette grande étendue verte, les lacs dont le célèbre lac Evaro et la réserve de la Lopé sont les lieux idéaux pour observer hippopotames, éléphants, buffles, crocodiles, singes et gorilles, ainsi qu'une grande variété d'oiseaux. En dehors de ces intérêts naturels, le pays, la capitale Libreville mérite un détour ses bâtisses témoignant de son passé colonial et ses marchés animés. Cependant les plus économes ne s'attarderont pas trop dans cette ville où le coût de la vie est très élevé. Enfin, avec ses 890 km de côtes, le Gabon offre quelques plages de sable blanc ici et là, idéales pour faire un peu de balnéaire avant de reprendre la route de la forêt. Une destination où la modernité côtoie l'authenticité, la nature, la ville et dans laquelle de nombreux expatriés se sont installés, créant des villes dans lesquelles attractions, infrastructures et habitations sont très occidentalisées.

Les paysages

Le relief du Gabon est composé de plaines côtières étroites, derrière lesquelles s'étendent des collines à l'intérieur, des savanes à l'est et au sud. Le pays paraît plat au premier abord mais une fois le littoral dépassé, on peut distinguer trois zones montagneuses. Au nord s'érigent les monts de Cristal qui culminent à 900m d'altitude et qui se poursuivent au-delà de la Guinée équatoriale. Au sud se dressent le plus important massif du Gabon, le massif Du Chaillu que domine le mont Ibopundji, point culminant du pays à 1575m d'altitude, et enfin le massif du Mayombé, avec le mont Pelé avec ses 795m d'altitude.

Les deux principaux massifs montagneux sont séparés par le fleuve Ogooué qui prend sa source au Congo-Brazzaville et traverse tout le territoire Gabonais. Il parcourt ainsi 1 170 km avant de se jeter dans l'océan.

Le Gabon est couvert à 80% par la forêt qui appartient au domaine gabono-camerounais. Ce dernier est le plus riche de toute la forêt tropicale africaine en espèces végétales. En effet, le Gabon possède environ 8 000 espèces végétales. Le domaine forestier gabonais comprend six zones ; la mangrove, la forêt inondée et marécageuse, la forêt non inondée du bassin côtier, la forêt de montagnes, la forêt des plateaux de l'intérieur et celle des plateaux du Nord-Est.

Les côtes

Difficile d'accès en dehors des grandes villes portuaires que sont Libreville et Port-Gentil et de quelques localités telle Gamba, la côte gabonaise n'a pourtant pas de raison de se cacher. De longues plages sauvages forment l'essentiel du littoral. Parmi elle, la pointe Ozouri est particulièrement belle.

La faune et la flore

Recouvert en grande partie par la forêt équatoriale, le Gabon s'est naturellement imposé comme un écosystème favorable à l'installation d'espèces animales. La végétation luxuriante et les marécages constituent notamment un excellent habitant pour de nombreuses espèces de serpents dont le célèbre mamba noir, réputé pour sa dangerosité (bien qu'il évite généralement tout contact avec l'être humain). Le Gabon est aussi une terre d'accueil pour les gorilles, en voie d'extinction. Dans la canopée, il est aisé d'observer le chatoiement des couleurs d'oiseaux tropicaux. Le long des cours d'eau se prélassent crocodiles et autres grands mammifères africains.

Les arts et la culture

Les arts ne sont pas très développés au Gabon car l'artisan-artiste a d'abord et surtout une fonction utilitaire et davantage sociale et spirituelle que purement artistique. Ainsi on trouve au Gabon une quantité de masques servant aux rituels et aux différents événements religieux. Le voyageur trouvera peu d'objets d'art-artisanat sur les marchés pour la simple raison que leur création n'est pas destinée à la vente mais à l'initiation spirituelle et sociale.

Les danses traditionnelles sont innombrables, en fonction des ethnies, des coutumes, des saisons? Un spectacle passionnant par son aspect sociologique autant qu'artistique. Mais de tous les genres artistiques c'est véritablement la musique qui est le plus prolifique au Gabon. Parmi les musiques africaines les plus vestiges, on pourra entendre les rythmes chaleureux du ndombolo, du coupé-décalé, et du riengo, à tous les coins du maquis.