• C. Rodrigues
  • C. Rodrigues
1    
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Date de départ
Date de départ

Plus d'options

+
    Saudade. Cet intraduisible sentiment de nostalgie mêlée de joie et de tristesse. Vous avez bien des chances de le ressentir en quittant le Cap-Vert. Archipel inclassable à cheval entre trois continents, le Cap-Vert est avant tout un pays terriblement attachant. Randonneurs et kite-surfeurs y trouveront un formidable terrain de jeu. Mais tous les visiteurs y feront un véritable voyage.

    Avant de partir

    Un archipel tellement métissé qu'il en devient unique. Mélange d'influences africaines, sud-américaines et européennes, le Cap-Vert est un pays aux mille visages et paysages. Car la nature participe autant que la culture à cette diversité : des étonnantes dunes de sable de Boa Vista aux vallées verdoyantes de Santo Antao, des plates étendues de Sal aux 2829 mètres du volcan Fogo, l'archipel est une surprise permanente.

    Encore relativement peu touristique, le pays se compose de 10 îles dont neuf habitées. Elles s'étendent dans un carré d'Océan Atlantique d'environ 300 kilomètres de côté à 600 km à l'ouest de Dakar au Sénégal. Mais les formidables possibilités offertes par l'archipel en font depuis quelques années une destination en plein boom. Les îles de Sal et Boa Vista, jusqu'à présent connues essentiellement comme spots de sports nautiques, deviennent très prisées pour leurs immenses plages, les resorts y poussent comme des champignons pour accueillir des vacanciers en provenance de toute l'Europe.

    A l'opposé, Santo Antao connait une notoriété croissante parmi les randonneurs venus découvrir des paysages montagneux volcaniques absolument grandioses et par endroit étonnamment verdoyants. Et comment ne pas évoquer le succès international de Cesaria Evora qui a exporté la morna, la sublime musique de Sao Vicente, son île. Capitale culturelle du Cap-Vert, Mindelo ne pourra que charmer et étonner même les voyageurs les plus aguerris. Surtout, si vous avez la chance d'y être pour le carnaval! Santo Antao et Sao Vicente forme par excellence le duo à visiter pour découvrir la nature et la culture cap-verdienne.

    Un voyage au Cap-Vert nourrit un étonnement permanent mais l'archipel demande du temps. Les liaisons aériennes inter-îles ne sont pas toujours faciles et les liaisons maritimes sont rares. Si vous optez pour un séjour purement balnéaire à Sal ou Boa Vista vous ne pourrez vraiment qu'entre apercevoir les beautés et l'originalité du pays. Les îles du sud de l'archipel, à commencer par Santiago où est située la capitale Praia sont encore vraiment des embryons touristiques. A tort et pour le bonheur des voyageurs plus aventureux car Santiago, Fogo, Brava et Maio ont également énormément à offrir.

    Le Cap-Vert n'est pas bien riche mais se développe tranquillement. Sorti des grands - certains sont immenses - hôtels resorts de Sal et Boa Vista, le pays garde pour l'instant un tourisme à taille humaine. Mais attention, les amateurs de visites culturelles et patrimoniales y resteront surement sur leur faim. Il faut le savoir, surtout sur les îles balnéaires, en dehors des sports nautiques et la fête il n'y a pas grand-chose à faire. Les maîtres mots : on se la coule douce! Et les immenses paysages déserts participent généreusement à l'impression d'être un peu hors du monde.

    Même à Praia ou Mindelo, plus dynamiques, les plus nerveux n'auront aucun mal à se laisser aller pour profiter du rythme indolent, au son de la morna et du ressac des vagues. Repos, étonnement et joie de vivre. Un pays que vous aurez du mal à quitter.

    Conseils de la rédaction

    Il serait dommage de se limiter aux hôtels balnéaires de Sal ou Boa Vista aux dépend des autres îles. On ne fait alors qu'entrevoir la beauté et la diversité du Cap-Vert. Pour les plus chanceux qui ont le temps et les moyens, l'itinéraire idéal en quinze jours dans l'archipel : quelques jours de farniente à Sal ou Boa Vista, puis étape à Santiago l'africaine, Fogo la volcanique, Santo Antao la verte, et enfin Mindelo à Sao Vicente pour l'ambiance. Un programme souvent difficile à accomplir du fait des liaisons aériennes fantaisistes entre les îles. Si vous n'avez qu'une semaine, le duo d'île Sao Vicente/Santo Antao reste de loin la plus belle fenêtre sur ce pays et ses habitants.

    Soyez indulgent et toujours souriant face aux petits imprévus et devant la lenteur que demande bien souvent le moindre service. Cela fait, aussi, partie du charme du Cap-Vert.

    Si vous pouvez organiser votre voyage en février (mardi gras), ne ratez surtout pas le carnaval de Mindelo, l'un des événements majeurs de l'année.

    Grâce à son climat tropical saharien, le Cap-Vert peut se découvrir toute l'année. Les amateurs de windsurf ou de kitesurf privilégieront néanmoins la période des alizés qui s'étend de décembre à février.

    Les déplacements d'île en île peuvent se faire en bateau ou en avion. Dans le second cas, la TACV, compagnie nationale est désormais la seule à assurer les vols intérieurs. Là encore, il faut souvent savoir être patient et d'adaptation, la TACV ayant tendance à modifier de fond en comble son programme de vol du jour au lendemain.

    Les plus

    • +Encore relativement peu visité, le Cap-Vert demeure sauvage et authentique.
    • +La gentillesse et la culture musicale légendaire des Cap-Verdiens.
    • +La grande diversité des paysages et des visages de l'archipel.

    Les moins

    • -L'éclatement en neuf îles et la médiocrité des dessertes aériennes et maritimes ne facilitent pas les périples inter-île.
    • -Subissant les fortes houles de l'Atlantique, les plages sont sublimes mais beaucoup d'entre elles sont dangereuses.

    En images

    • Praia : Enfants dans les rues de Praia - Cap-Vert
    • Mindelo : Constructions coloniales à Mindelo - Cap-Vert
    • Sal Rei : Plage de Sal Rei - Cap-Vert
    • Sal Rei : Dans le centre de Sal Rei - Cap-Vert
    • Sal Rei : Port de Sal Rei - Cap-Vert
    • Sal Rei : Eglise de Sal Rei - Cap-Vert

    Tradition

    Les jeux (awalé, cartes, dames, etc.) se pratiquent à tout moment de la journée : à l'apéro, après le travail et même pendant les veillées funèbres, car ici on veille les morts une nuit entière avant de les enterrer. On peut marchander sur les marchés, mais sans exagérer et insister.

    Cuisine

    Mélange de saveurs africaines et portugaises, la cuisine cap-verdienne est simple et généreuse. Plat national, le cachupa s'apparente à un cassoulet à base de maïs, pois local (ervilha), haricots rouges et linguiça, la saucisse de porc fumée. Les Cap-Verdiens le consomment dès le petit-déjeuner. Le poisson, le poulet, le porc, le riz et quelques légumes constituent la base de l'alimentation. On trouve également d'excellentes langoustes grillées et du buzio (nom local du lambis). Les accras, les beignets de patate et les beignets à la banane plantain sont également souvent au menu des Cap-Verdiens. Côté boisson, on trouve bien évidemment de nombreux vins portugais, en plus du vin de l'île volcanique de Fogo, et de la bière (la Super Bock portugaise a tendance à supplanter les marques locales). Typique de l'archipel, le grogue est un rhum blanc ou brun, servi sous forme de punch. D'après les connaisseurs, le meilleur est celui de Santo Antao (honnêtement, quand on connaît les rhums antillais...).

    Hôtels testés

    Raphaël Richard Raphaël Richard

    Nos journalistes ont visité et noté pour vous 34  hôtels Cap-Vert . Visualisez tous les établissements, leurs équipements ou l'indice rapport qualité-prix en fonction de vos dates de départ afin de trouver la meilleure offre pour Cap-Vert . Réserver un hôtel Cap-Vert  n'a jamais été aussi simple !

    Hotels notés par nos experts

    Souvenir et artisanat

    L'artisanat est assez pauvre et se limite à des ouvrages réalisés au crochet (nappes, napperons, couvre-lits, etc.), ainsi qu'à des peintures naïves, quelques batiks, des chapeaux de paille et des objets en coquillage. A Boa Vista, une poterie peut être visitée dans le village de Rabil. De nombreux articles, comme des sculptures, des masques et autres objets en bois en provenance du Sénégal, sont largement répandus. A Mindelo, c'est sur la place des étoiles (praça Estrela) que se tient chaque jour le marché aux fruits et légumes et que vous trouverez des petites boutiques de souvenirs. Pour ramener un bel objet, ce sera à la boutique Cap Vert Design, rua da Luz, qui présente le meilleur de l'artisanat cap-verdien. Les magasins sont en général ouverts de 8 h à 12 h et de 15 h à 18-19 h, du lundi au vendredi et de 8 h à 12 h le samedi.

    À visiter

    Tous nos voyages Cap-Vert

    Voir toutes nos offres